Joybrato Mukherjee nouveau président de l’office allemand d’échanges universitaires (DAAD)

Allemagne

Actualité
Allemagne
8 janvier 2020

Joybrato Mukherjee est depuis le 1er janvier 2020 le nouveau président de l’Office allemand d’échanges universitaires (DAAD). Il succède à Margret Wintermantel, dont le deuxième mandat s’est achevé en décembre 2019. Le DAAD est actuellement la plus grande organisation de financement pour l’internationalisation de l’enseignement supérieur au niveau mondial.

En juin 2019, l’assemblée générale du DAAD (Deutscher Akademischer Austauschdienst e. V) composée des représentants de 241 universités et 104 organisations étudiantes a élu Joybrato Mukherjee au poste de président. Actuel recteur de l’Université Justus-Liebig de Giessen et ancien vice-président du DAAD Joybrato Mukherjee a pris ses fonctions au 1er janvier 2020.

Agé de 46 ans Joybrato Mukherjee a étudié la langue et la littérature anglaises, la biologie et les sciences de l’éducation à l’université RWTH d’Aix-la-Chapelle. Il a ensuite travaillé comme assistant de recherche à l’Université de Bonn, où il a obtenu son doctorat en 2000. En 2004, il a été nommé professeur de linguistique anglaise à l’Université de Giessen. En 2009, il a été nommé recteur de l’Université, devenant, à ce moment, le plus jeune président d’une université allemande. Depuis le 1er janvier 2012, Joybrato Mukherjee était vice-président du DAAD, où son mandat avait été renouvelé le 1er janvier 2016.

« Le DAAD est l’une des institutions les plus importantes de la politique scientifique étrangère allemande et un élément central de la coopération scientifique mondiale », a déclaré le nouveau président du DAAD, lors de son entrée en fonction indiquant vouloir faire du DAAD « un phare de la liberté académique, des échanges universitaires et un think tank pour la coopération académique transfrontalière. »

Le DAAD est une organisation regroupant les universités et organisations étudiantes allemandes et dont l’objectif est d’encourager l’internationalisation des structures universitaires. Le DAAD dispose d’un réseau de plus de 70 bureaux à l’étranger, grâce auquel il soutient quelque 440 professeurs allemands et 145 000 étudiants allemands et non-allemands à travers le monde.

Source : Communiqué de presse de l’office allemand d’échanges universitaires (DAAD) https://idw-online.de/de/news729543

Rédacteur : Lisa Lacroix, lisa.lacroix[at]diplomatie.gouv.fr – www.science-allemagne.fr