Des gisements d’or dans les puits géothermiques islandais

Partager
Allemagne

Actualité
Allemagne | Science de la terre, de l’univers et de l’environnement : énergie, transports, espace, environnement | Valorisation des métaux sous-marins
24 février 2016

Des chercheurs du Centre Helmholtz pour la recherche océanique (GEOMAR) et de l’université Christian-Albrecht (CAU) de Kiel (Schleswig-Holstein) ont étudié la composition des vapeurs d’eau issues des puits géothermiques en Islande, en collaboration avec le service géologique islandais. Ils ont pu déceler la présence de quantités importantes d’or dues à l’activité géothermique, phénomène encore peu connu jusque-là.

L’eau de mer contient naturellement de faibles quantités d’or provenant des sédiments des fonds marins. Cependant, cette concentration augmente à proximité de sources d’eau chaude, les monts hydrothermaux par exemple [1], du fait d’un "lessivage" à l’eau chaude de l’or contenu dans les roches. Ce phénomène se retrouve sur certains puits géothermiques d’Islande : ainsi sur la presqu’île de Rekjanes, les chercheurs ont mesuré, dans les vapeurs d’eau chaude sortant des geysers, une concentration en or 500 000 fois supérieure à celle de l’eau de mer (et 100 fois supérieure à celle de l’eau provenant des monts hydrothermaux). Au total près de 10 000 kg d’or pourraient se trouver dans le réservoir géothermique de la presqu’île.

Pour expliquer la présence de cette concentration élevée en or, les chercheurs supposent que l’eau de mer contenue dans le réservoir a dû y séjourner sur une longue durée de temps avant d’être évacuée sous forme de vapeur d’eau vers la surface. Le fonctionnement détaillé de ce mécanisme hydrothermal a fait l’objet d’une publication scientifique dans la revue Nature Geosciences [2].


[1] Sur les monts hydrothermaux et leur formation, voir la page "Sulfures polymétalliques hydrothermaux" sur le site de l’Ifremer (en français) : http://wwz.ifremer.fr/drogm/Activites/Ressources-minerales-non-energetiques/Ressources-minerales-grand-fond/Sulfures

[2] Voir la publication scientifique : Hannington, M., V. Harðardóttir, D. Garbe-Schönberg, and K. L. Brown (2016) "Gold enrichment in active geothermal systems by accumulating colloidal suspensions", Nature Geosciences. Doi : 10.1038/ngeo2661 - http://www.nature.com/ngeo/journal/vaop/ncurrent/full/ngeo2661.html


Plus d’informations :


Source : "Gold aus heißem Meerwasser", Communiqué de presse du GEOMAR, 17/02/2016 – http://www.geomar.de/news/article/gold-aus-heissem-meerwasser/

Rédacteur : Sean Vavasseur, sean.vavasseur[at]diplomatie.gouv.fr – www.science-allemagne.fr