Famille "Agroalimentaire"

Partager

L’agriculture et les industries agroalimentaires (IAA) sont une des forces historiques de la France dans le jeu du commerce international. L’export est un levier de croissance incontournable pour un secteur qui compte pour plus d’un million d’emploi, et représente 3,5% du PIB. Mais la position française est fragilisée par de nouveaux concurrents et nos résultats commerciaux se sont progressivement dégradés, malgré un regain les deux dernières années.

Jean-François Loiseau a été nommé fédérateur à l’export pour l’agroalimentaire en décembre 2018.

Position française

En 2019, l’agriculture et les industries agroalimentaires (IAA) constituent le 3e excédent commercial de la France, à 7.8 milliards d’euros. Avec 5% des parts de marché dans le commerce mondial, la France est aujourd’hui le 6e exportateur agroalimentaire mondial derrière les États-Unis, les Pays-Bas, l’Allemagne, le Brésil et la Chine. En valeur, nos exportations sont au trois quarts constituées de produits transformés, les produits agricoles bruts représentant le quart restant. L’excédent commercial est porté principalement par les vins et spiritueux, les produits laitiers, les céréales, et les viandes.

Avec près de 430 000 salariés, les industries agroalimentaires aussi sont le premier employeur industriel français, alors que l’agriculture comptait 700 000 actifs en 2017. L’export agricole et agroalimentaire est donc un levier essentiel pour l’emploi et la croissance. Or, les résultats commerciaux de la France dans ce secteur se sont progressivement dégradés, malgré un regain conjoncturel ces deux dernières années. Seules 25% des entreprises des industries agroalimentaires exportent, pour un secteur à 98% composé de Petites et Moyennes Entreprises.

L’agriculture et les industries alimentaires en quelques chiffres

Mise à jour : février 2020