La recherche agronomique

Partager

L’expertise française en matière de recherche agronomique est internationalement reconnue. Les principaux organismes de recherche français s’attachant à l’agriculture, à l’alimentation, aux forêts, aux espaces ruraux et au développement territorial sont :

le Centre de coopération internationale en recherche agronomique pour le développement (CIRAD) ;

  • l’Institut de recherche pour le développement (IRD) ;
  • l’Institut national de recherche pour l’agriculture, l’alimentation et l’environnement (INRAE) ;
  • l’Institut agronomique, vétérinaire et forestier (Agreenium), qui rassemble 14 établissements d’enseignement supérieur agronomique et 4 organismes de recherche (Cirad, Inra, Irstea et Anses) afin d’élaborer et mettre en œuvre des stratégies communes à ses membres, aux niveaux national, européen et international.

Les enjeux mondiaux de l’agriculture dans les 30 années à venir sont importants  : subvenir aux besoins alimentaires de plus de 9 milliards d’humains, favoriser le développement durable dans le contexte du dérèglement climatique, réduire la pauvreté en garantissant notamment des emplois décents, assurer la sécurité alimentaire et une nutrition satisfaisante dans un contexte de risques sanitaires accrus.
La recherche agronomique doit initier et accompagner les profondes transformations nécessaires des politiques, des pratiques agricoles et de la gestion des ressources naturelles notamment dans les pays en développement, et ce dans un continuum efficient recherche – innovation – formation – développement.
La recherche agricole est au premier rang des priorités de notre politique de développement et de solidarité internationale. Le maintien par la France d’un dispositif fort au service du développement avec en particulier des organismes publics dédiés au Sud (CIRAD et IRD) témoigne de cet attachement.

Figurant parmi les 12 engagements issus du Sommet One Planet (décembre 2017), a été lancée en 2018 l’initiative européenne DeSIRA (« Development of Smart Innovation Through Research in Agriculture ») dédiée à la recherche agricole dans les pays du Sud en lien avec le changement climatique, sous l’impulsion de la Commission européenne, de plusieurs Etats membres et de la Fondation Bill&Melinda Gates. L’approche est innovante avec :

  • un lien fort entre recherche, innovation, formation et développement ;
  • une dimension partenariale, multi-acteurs, territoriale à multiples échelles ;
  • l’ambition d’être un dispositif proposant rapidement des réponses opérationnelles et des résultats concrets.
    La France est particulièrement mobilisée pour cette initiative, contribuant au cofinancement des projets via l’AFD et la mise en œuvre des projets, notamment à travers une forte implication du CIRAD dans les travaux portant sur le Sahel et l’agroécologie.

Pour en savoir plus

Mise à jour : février 2020