Aide au développement

À la Une

Journée mondiale des toilettes (19 novembre 2017)

Saisie par le ministère, l’Agence française de développement a approuvé en 2016 1,2 milliards d’euros d’autorisations de financements dédiés au secteur de l’eau au bénéfice de pays étrangers et 52 millions à l’Outre-mer, soit une augmentation de 30% par rapport à 2015. Un tiers de ces engagements sont dédiés à l’assainissement. En parallèle, il y a plus de 260 projets de coopération décentralisée des collectivités territoriales françaises dédiés au secteur de l’eau et des déchets dans le monde.

Lire la suite ...

L’aide au développement (APD) désigne les dépenses publiques au bénéfice des pays en développement dont le but essentiel est de favoriser le développement économique et l’amélioration des conditions de vie dans les pays concernés.

L’aide au développement (APD) désigne les dépenses publiques au bénéfice des pays en développement dont le but essentiel est de favoriser le développement économique et l’amélioration des conditions de vie dans les pays concernés.

La durabilité au cœur de la politique de développement de la France

La politique de développement de la France s’inscrit le cadre international du nouvel Agenda 2030 qui associe lutte contre la pauvreté et développement durable dans ses trois composantes : économique, sociale et environnementale.

La France s’est particulièrement illustrée par son engagement en faveur de la redéfinition d’un cadre mondial pour le développement durable lors des trois rendez-vous qui ont marqué l’année 2015 : la rénovation du cadre de financement du développement durable avec le Programme d’Action d’Addis-Abeba en juillet, l’adoption des 17 Objectifs de Développement Durable de l’Agenda 2030 par les Nations-Unis en septembre, puis l’organisation de la Conférence pour le Climat (COP 21) à Paris en décembre.

Les priorités géographiques et sectorielles de l’aide publique au développement française

Afin d’assurer son efficacité, la politique de développement et de solidarité internationale s’adapte aux diversités des situations et des besoins de ses pays partenaires. Ainsi la France décline son action selon plusieurs partenariats différenciés qui tiennent compte des réalités géographiques des pays partenaires, des instruments (dons et/ou prêts, aide-projet, aide budgétaire, expertise technique) et des secteurs d’intervention les plus adaptés aux besoins des pays. La France participe également, dans chacune de ses interventions, à la promotion du nouveau cadre international de développement durable et de ses principes, par le biais de l’influence économique et culturelle.

La France décline son action selon quatre grands domaines d’intervention :

  • La lutte contre le changement climatique et la préservation de l’environnement ;
  • Le développement humain et l’égalité entre les femmes et les hommes ;
  • Le développement économique permettant le progrès social ;
  • Le renforcement des droits de l’Homme, de la stabilité et de la paix.

Mise à jour : novembre 2016

Dans cette rubrique

PLAN DU SITE