Aide humanitaire à l’Ukraine

Partager

À la Une

Depuis le premier jour de la guerre menée par la Russie, la France, avec ses partenaires, soutient sans ambiguïté l’Ukraine et les pays voisins lourdement affectés par le conflit. Une enveloppe de 200 millions d’euros a été mobilisée afin de répondre aux besoins humanitaires d’urgence et d’assurer la réhabilitation d’infrastructures essentielles.

Grâce à la coordination assurée au travers du mécanisme de protection civile de l’Union européenne (MPCU), l’aide humanitaire d’urgence accordé par la France répond précisément aux besoins prioritaires exprimés par l’Ukraine et les pays limitrophes.

Face au défi de l’acheminement de l’aide, les équipes du Centre de crise et de soutien (CDCS) du ministère de l’Europe et des Affaires étrangères ont mis en place un pont logistique terrestre, aérien et maritime qui a permis d’acheminer depuis le début du conflit, différents types de matériels répondant à l’urgence sur place.

Un élan exceptionnel de solidarité s’est manifesté au sein de la population française depuis le 24 février 2022, avec la contribution apportée par plus de 1700 collectivités territoriales et des dizaines d’entreprises au profit des populations d’Ukraine victimes de la guerre via les mécanismes de financement du ministère.

Merci à tous les acteurs de cette mobilisation exceptionnelle, notamment les plus de 1700 collectivités locales et les dizaines d’entreprises qui ont apporté leurs contributions financières aux fonds de concours mis en place par le CDCS, en lien avec la délégation pour l’Action extérieure des collectivités territoriales (DAECT).

Stéphane Romatet, Directeur du Centre de crise et de soutien (CDCS)

Un défi logistique

Pour répondre au défi logistique que ces opérations représentent, les équipes du Centre de crise et de soutien (CDCS) ont organisé plus de 35 opérations, portant à 2 500 tonnes la quantité d’aide acheminée, dont 1 000 tonnes via l’opération « un bateau pour l’Ukraine », désormais livrées aux autorités ukrainiennes.

Les dons envoyés couvrent les secteurs de : l’aide médicale, l’aide alimentaire, la recherche et le sauvetage de victimes, la sécurité électrique des hôpitaux, les abris d’urgence et les biens de première nécessité pour les déplacés et réfugiés, la mobilité des populations, le déminage, le soutien aux journalistes ukrainiens. En novembre 2022, 100 générateurs électriques ont été envoyés, sur une aide globale de 500 générateurs offerts par l’Union européenne à l’Ukraine.

Les biens humanitaires acheminés comprennent :

Les vecteurs d’acheminement de l’aide

Les tonnes de fret humanitaire ont été acheminées par différents vecteurs. En plus des multiples envois par le biais de camions, un pont aérien a été mis en place en lien avec le ministère de l’Intérieur. Dans les premiers temps du conflit, 10 vols ont été réalisés pour acheminer une partie de l’aide humanitaire vers la Pologne. Deux avions cargo ont également transporté de l’aide d’urgence vers la Moldavie et vers la Pologne, depuis la France.

Depuis le 17 mars 2022, la majorité des envois se font par voie routière par le biais de camions ou de semi-remorques. Une opération maritime, l’opération « Un bateau pour l’Ukraine » a été mise en place pour la première fois fin septembre 2022 avec l’appui de la Fondation CMA CGM qui a mis à disposition son navire roulier l’Aknoul.

Plus d’informations

Les autres opérations au profit du peuple ukrainien

Le Centre de crise et de soutien a également coordonné une douzaine d’opérations d’évacuations sanitaires depuis l’Ukraine vers la France pour près de 70 patients (militaires blessés et enfants atteints de cancer).

30 millions d’euros ont été mobilisés par le Centre de crise et de soutien pour soutenir 18 ONG dont l’action vise à répondre aux besoins essentiels des populations ukrainiennes déplacées et réfugiées. Un accent a notamment été mis sur la réhabilitation et l’isolation des centres collectifs, un soutien accru en matière de santé pour limiter la propagation des maladies hivernales, un soutien à la chaine logistique qui permettra d’approvisionner les populations vulnérables en équipements pour l’hiver, ou encore en fournissant aux personnes vulnérables un soutien financier pour faire l’acquisition de biens de première nécessité.

Comment contribuer ?

Le MEAE a activé deux fonds de concours gérés par les équipes du Centre de crise et de soutien qui permettent de fédérer les contributions financières d’une part des collectivités territoriales et d’autre part des entreprises.

Pour plus d’informations :

Plus d’informations :
Situation en Ukraine : la position de la France

Mise à jour : novembre 2022