Sport et coopération décentralisée

Partager

Les Jeux Olympiques et Paralympiques qui seront accueillis par la France en 2024 ouvrent une fenêtre d’opportunité inédite pour développer l’attractivité de nos territoires et renforcer la place du sport dans la vie locale.
Face à une forte demande des collectivités territoriales françaises, le ministère de l’Europe et des Affaires étrangères (MEAE) a décidé de lancer dès 2021 un appel à projets dédié à soutenir leurs coopérations décentralisées en matière de sport.

Retrouvez dans cet article une description de l’ensemble des projets lauréats en guise d’inspiration !

Appel à projets « Sport et coopération décentralisée » du Ministère de l’Europe et des Affaires étrangères


Résumé des projets lauréats 2021 :
  • 15 projets lauréats ;
  • 25 collectivités françaises et 22 collectivités étrangères, aux côtés de leurs partenaires locaux (associations, clubs sportifs, entreprises…) ;
  • 16 pays concernés (avec la France) ;
  • Objectif : Engager les collectivités françaises et leurs partenaires étrangers à développer la pratique sportive au niveau local ;
  • 14 des 15 projets lauréats sont portés par des collectivités françaises engagées aux côtés de Paris 2024 via le label Terre de Jeux 2024 ou en tant que collectivités hôtes des Jeux ;
  • 1 765 190 euros cofinancés par le MEAE sur un montant total de projets de 3 554 433 euros ;
  • Break dance, volley-ball, canoë-kayak, tennis de table, sports urbains, sports nautiques, ….

Les Jeux Olympiques et Paralympiques qui seront accueillis par la France en 2024 ouvrent une fenêtre d’opportunité inédite pour développer l’attractivité de nos territoires et renforcer la place du sport dans la vie locale. Face à une forte demande des collectivités territoriales françaises, le ministère de l’Europe et des Affaires étrangères (MEAE) a décidé de lancer dès 2021 un appel à projets dédié à soutenir leurs coopérations décentralisées en matière de sport.

Le ministère des Sports, le Comité d’organisation des Jeux Olympiques et Paralympiques de Paris 2024, l’Agence nationale du Sport, l’Agence Erasmus+ Jeunesse et Sport, le Comité national olympique et sportif français ainsi que le Comité paralympique et sportif français, sont partenaires de cet appel à projets.

Alors que le dispositif est à nouveau ouvert depuis le 17 janvier 2022, la DAECT vous propose de découvrir en détail les projets cofinancés par le MEAE lors de l’édition 2021.

1. Paris – Dakar (Sénégal)

« Coopération décentralisée Sport et Développement durable autour des cultures urbaines pour les Jeux Olympiques et Paralympiques (JOP) de 2024 à Paris et Jeux Olympiques de la Jeunesse (JOJ) de 2026 à Dakar »

Partenaires :

  • Maison des cultures urbaines de Dakar
  • La Place (centre culturel Hip Hop de Paris)

Résumé : « La coopération entre Paris et Dakar vise à structurer la filière de break dance au Sénégal dans l’optique des JOP 2024 et JOJ 2026. En deux ans, quinze entraîneurs, quinze arbitres et quinze DJ spécialisés seront formés sur place. L’équipe nationale sénégalaise recevra également un accompagnement technique avec la formation de douze personnels. Avec l’aide et l’expérience de Paris, Dakar accompagnera par ailleurs le processus de création de la première fédération sénégalaise de danses sportives au niveau national. Enfin, quatre sessions de découverte du break dance seront organisées à Dakar, à la maison des cultures urbaines pour faire découvrir ce sport au grand public. Trois sessions similaires sont prévues à Paris dans le cadre du programme culturel de La Place. Le projet vise également à développer la pratique de ce sport chez les femmes, avec pour objectif d’atteindre la parité au sein de l’équipe sénégalaise de break dance aux JOP 2024. »

ODD concernés par ce projet :

  • 4 « Education de qualité »
  • 5 « Egalité entre les sexes »
  • 10 « Inégalités réduites »

2. Conseil départemental de Seine-Maritime - Communauté de communes du Bam (Burkina Faso)

« Projet de renforcement des capacités sportives des territoires pour l’amélioration de l’accès au sport pour tous »

Partenaires :

  • Ville d’Elbeuf (76)
  • Agence Nationale du Sport

Résumé : « Le projet vise à amener vers la pratique sportive des publics qui en sont généralement éloignés, les femmes en particulier. L’objectif n’est pas la performance des résultats mais plutôt le développement du sport comme vecteur de bonne santé. Des formations seront dispensées à l’intention des acteurs de la filière sportive, dans les associations et les clubs mais également en milieu scolaire. Au total, quatre-vingt-quinze encadrants seront formés dans différentes disciplines (football, volley-ball et boxe). Des ateliers de travail seront aussi organisés avec la collectivité partenaire pour l’aider à mettre en place une politique sportive locale. De plus, le projet permettra l’aménagement et la réhabilitation d’équipements sportifs. Des terrains de foot et volley seront tracés et un ring de boxe sera installé. »

ODD concernés par le projet :

  • 3 « Bonne santé et bien-être »
  • 4 « Education de qualité »
  • 5 « Egalité entre les sexes »
  • 10 « Inégalités réduites »
  • 16 « Paix, justice et institutions efficaces »

3. Orsay - Dogondoutchi (Niger)

« Coopération pour développer le sport à l’école grâce à la formation des enseignants, la pratique de l’éducation physique et sportive régulière dans les classes et l’organisation d’évènements pédagogiques et festifs via le sport »

Partenaires :

  • ONG nigérienne RAIL
  • Association Echanges avec Dogondoutchi-Niger
  • Comité de jumelage et des relations internationales d’Orsay

Résumé : « Après vingt-cinq années de coopération, les communes d’Orsay et de Dogondoutchi au Niger ont décidé de développer la pratique du sport à l’école en mettant en place des formations à l’attention des équipes pédagogiques. Vingt-cinq professeurs d’éducation physique et sportive nigériens auront la possibilité de se former au contact des animateurs sportifs de la mairie d’Orsay pendant une semaine. A leur retour, ils mettront leur expérience à disposition de près de 8000 élèves du secondaire, et deviendront eux-mêmes formateurs de soixante-cinq enseignants du primaire. L’accompagnement continu des instituteurs pendant sept mois leur permettra de valider leur pratique auprès de leurs 3250 élèves. Enfin, des rencontres sportives et festives seront organisées au niveau des communes d’Orsay et de Dogondoutchi pour favoriser l’ouverture au monde des jeunes et leur transmettre les valeurs de l’olympisme. »

La formation des professeurs ne se fait pas à Orsay. Toutefois, les éducateurs sportifs participent à l’élaboration, des contenus et pourront échanger en visio conférence.

ODD concernés par le projet :

  • 3 « Bonne santé et bien-être »
  • 4 « Education de qualité »
  • 10 « Inégalités réduites »

4. Conseil départemental de la Vienne – District autonome du Grand Lomé

« Jeune fille leader par le sport et développement du volley-ball féminin »

Partenaires :

  • Service de coopération et d’action culturelle de l’Ambassade de France au Togo
  • Ministère des Sports et des Loisirs du Togo
  • Institut National de la Jeunesse et des Sports du Togo
  • Comité International Olympique
  • Association Femme Sport et Développement
  • Comité National Olympique du Togo
  • Fédération togolaise de volley-ball
  • Académie Nationale Olympique du Togo

Résumé : « Ce projet vise à développer la pratique du volley-ball à l’intention des jeunes filles scolarisées dans le District Autonome du Grand Lomé, en particulier dans les communes de Golfe et d’Agoè-Nyivé. Seize animateurs sportifs et associatifs seront formés et des tournois de volley-ball réunissant une cinquantaine de participants seront organisés toutes les semaines. L’objectif du projet est d’inculquer aux jeunes filles les valeurs du sport et de l’olympisme pour renforcer leur autonomie et développer leur leadership. »

ODD concernés par le projet :

  • 3 « Bonne santé et bien-être »
  • 4 « Education de qualité »
  • 5 « Egalité entre les sexes »
  • 10 « Inégalités réduites »

5. Conseil régional d’Ile-de-France – Département de Rufisque (Sénégal)

« Les Jeux, une opportunité pour développer le parasport à Rufisque »

Partenaires :

  • Institut Paris Région
  • Sicap Amitié
  • Recyclerie sportive de Massy
  • Fédération française de handisport
  • Comité National Olympique et Sportif Sénégalais
  • Fédération sénégalaise de handisport
  • Centre Départemental d’Education Populaire et Sportive
  • Association des aidants et parents d’enfants inadaptés de Rufisque

Résumé : « Ce projet entre la Région Ile-de-France et le département de Rufisque au Sénégal a pour objet de développer le parasport à l’échelle de ce territoire qui accueillera les JOJ en 2026. L’objectif est de promouvoir une pratique sportive plus inclusive et d’avoir un impact sur la santé physique et mentale des personnes handicapées. L’expertise francilienne sera mobilisée en appui du Département dans l’identification des freins à cette pratique, dans l’élaboration d’une stratégie de territoire, l’adaptation de plusieurs sites, la mise en place d’actions de formation des encadrants et proches des parasportifs et des actions de sensibilisation du grand public. Les partenaires mèneront également une étude de faisabilité d’une recyclerie sportive pour essayer d’apporter une solution pérenne aux problématiques de disponibilité du matériel. »

ODD concernés par le projet :

  • 3 « Bonne santé et bien-être »
  • 5 « Egalités entre les sexes »
  • 10 « Inégalités réduites »
  • 11 « Villes et communautés durables »
  • 12 « Consommation et production responsables »

6. Conseil départemental de l’Ardèche – Département de Matam (Sénégal)

«  Des régates au canoë-kayak sur le fleuve Sénégal »

Partenaires :

  • Service régional des sports (Matam, Sénégal)
  • Association ADOS (France)

Résumé : « Ce projet de coopération a pour objectif de développer la filière canoë-kayak sur le fleuve Sénégal qui traverse le département. Dans un premier temps, à la collectivité partenaire sera appuyée dans l’élaboration et la mise en œuvre d’une politique publique du sport. Par la suite, trois clubs de canoë-kayak seront créés et plus de quatre-vingt encadrants sportifs seront formés. L’achat d’équipements sportifs et de premier secours est aussi prévu par le projet, pour permettre à terme l’organisation de compétitions entre les clubs. Afin d’assurer la viabilité économique des clubs et de leurs membres, des bassins piscicoles seront aussi construits en leur sein pour les doter de revenus complémentaires. Enfin, en matière environnementale, des actions de sensibilisation à la pollution du fleuve ainsi que des journées d’assainissement de ses berges seront organisées ».

ODD concernés par le projet :

  • 3 « Bonne santé et bien-être »
  • 6 « Eau propre et assainissement »
  • 8 « Travail décent et croissance économique »
  • 10 « Inégalités réduites »
  • 11 « Villes et communautés durables »
  • 14 « Vie aquatique »

7. Communauté d’agglomération du Grand Paris Sud – Ville d’Évry-Courcouronnes – Ville de Dakar (Sénégal)

« IMPULS – Innover dans les Métropoles pour la Pratique Urbaine et Locale des Sports »

Partenaires :

  • Maison des Cultures Urbaines de la Ville de Dakar
  • SEN-GAMES (association, Sénégal)
  • Cluster Grand Paris Sport
  • Art du Déplacement Academy Evry
  • Université d’Evry Val d’Essonne
  • Ecole Nationale Supérieure d’Informatique pour l’Industrie et l’Entreprise (ENSIIE, France)
  • C-19 (association, France)

Résumé : « Dans la perspective des Jeux Olympiques et Paralympiques Paris 2024 et des Jeux Olympiques de la Jeunesse Dakar 2026, les territoires de Grand Paris Sud, Évry-Courcouronnes et Dakar se mobilisent pour démocratiser le sport en milieu urbain. Le projet IMPULS s’articule autour de trois démarches : la prévention et la lutte contre les noyades via le déploiement du dispositif pilote « Aisance aquatique » et d’un bassin mobile pour aller vers les publics ; la promotion des transports urbains, notamment l’Art Du Déplacement/Parkour/Freerunning et le skateboard qui vient de faire son apparition aux Jeux ; et la valorisation des dimensions professionnelle et éducative de l’E-sport (sport de haut niveau, métiers du jeu, « savoir-jouer », prévention des addictions) via l’organisation d’événements, d’ateliers de découverte et le partenariat avec les acteurs de l’E sport ».

ODD concernés par le projet :

  • 3 « Bonne santé et bien-être »
  • 5 « Egalité entre les sexes »
  • 10 « Inégalités réduites »
  • 17 « Partenariats pour la réalisation des objectifs »

8. Agde – Commune urbaine de Tata (Maroc)

« Tata et Agde unies par le sport »

Partenaires :

  • Ministère de la Jeunesse et des Sports marocain
  • Fédération royale marocaine de sport scolaire
  • Ministère de l’Education nationale marocain
  • Fédération française de boxe
  • Hérault Sports

Résumé : Ce projet gravite autour de deux actions : la découverte des valeurs de la boxe pour le renfort du mental et de la confiance en soi via des déplacements bilatéraux de jeunes et d’entraineurs ; l’implantation d’un parcours sport-santé à Tata tout en sensibilisant le territoire à la protection des ressources naturelles et à l’optimisation des équipements. L’objectif principal est de favoriser la pratique sportive en faveur de l’inclusion d’environ 3 000 jeunes, en particulier des jeunes filles, dans la droite ligne de l’esprit du label Terre de Jeux 2024 auquel adhère la ville d’Agde.

ODD concernés par le projet :

  • 3 « Bonne santé et bien-être »
  • 4 « Education de qualité »
  • 5 « Egalité entre les sexes »
  • 10 « Inégalités réduites »
  • 11 « Villes et communautés durables »

9. Conseil régional Sud – Wilaya d’Oran (Algérie)

« Sport et mer, escales aux Jeux Méditerranéens d’Oran en 2022 et aux Jeux Olympiques en région Sud en 2024 »

Partenaires :

  • Centre de ressources, d’expertise et de performances sportives (CREPS)
  • Association Le Grand Bleu
  • Comité d’organisation des Jeux méditerranéens 2022
  • Filiale Décathlon en Algérie

Résumé : S’étirant jusqu’à l’été 2024, ce projet consiste à développer les sports nautiques comme vecteurs d’emploi et de développement des territoires ainsi qu’à impliquer les populations locales dans la préservation du littoral et de la mer. Il vise également à valoriser les compétences de la région Sud autour du « savoir nager » et du « savoir se protéger et protéger ». Le projet gravitera notamment autour de l’organisation d’ateliers d’échanges d’expertise sur le développement des sports nautiques, de modules en vue de former 60 Oranais et Algérois au métier de surveillant de baignade, et des ateliers de formation de 360 enfants à l’aisance aquatique.

ODD concernés par le projet :

  • 3 « Bonne santé et bien-être »
  • 4 « Education de qualité »
  • 5 « Egalité entre les sexes »
  • 11 « Villes et communautés durables »
  • 14 « Vie aquatique »

10. Stains – Al Amari (Territoires palestiniens)

« Démocratisation de l’accès au sport émancipateur pour tous et toutes avec le camp de réfugiés d’Al Amari »

Partenaires :

  • Centres sociaux-sportifs à Al Amari
  • Clubs sportifs à Stains
  • Fédération sportive et gymnique du travail (FSGT)

Résumé : Unis par un accord de coopération datant de 1999, Stains et Al Amari ont pour ambition d’élaborer une politique de sport pour tous dans le camp d’Al Amari via le renforcement des compétences du milieu associatif local, l’organisation d’activités sportives régulières au sein du camp, ainsi que la sensibilisation des populations des deux territoires au droit d’accès à la pratique sportive. L’attention est notamment portée sur les femmes, les enfants et les personnes en situation de handicap. Stains cherche également à sensibiliser sa population à la solidarité internationale et à renforcer sa propre politique de sport pour tous.

ODD concernés par le projet :

  • 3 « Bonne santé et bien-être »
  • 4 « Education de qualité »
  • 5 « Egalité entre les sexes »
  • 10 « Inégalités réduites »
  • 16 « Paix, justice et institutions efficaces »

11. Saint-Brieuc – Battir (Territoires palestiniens)

« Démocratisation de l’accès au sport émancipateur pour toutes et tous »

Partenaires :

  • Clubs sportifs
  • Fédération sportive et gymnique du travail (FSGT)

Résumé : L’objet de ce projet est de valoriser et développer l’offre sportive et touristique à Battir à travers le renforcement de compétences des acteurs associatifs, le soutien à l’organisation d’événements sportifs et la mise à disposition de matériel sportif. Par ailleurs, la mise en place d’une caravane du sport solidaire à Saint-Brieuc a pour but de sensibiliser la population aux questions de handicap et de lutte contre les discriminations mais également à la situation palestinienne.

ODD concernés par le projet :

  • 3 « Bonne santé et bien-être »
  • 5 « Egalité entre les sexes »
  • 8 « Travail décent et croissance économique »
  • 10 « Inégalités réduites »
  • 16 « Paix, justice et institutions efficaces »

12. Conseil départemental de Loire-Atlantique – Marj Ibn Amer (Territoires palestiniens) – Adjohoun (Bénin)

« Sport pour tous en Palestine et au Bénin : un appui à la citoyenneté et à l’inclusion sociale »

Partenaires :

  • Fédération sportive et gymnique du travail (FSGT)
  • Consulat général de France à Jérusalem
  • Intercommunalité de Marj Ibn Amer en Palestine
  • Association Paraclet au Bénin
  • Commune d’Adjohoun au Bénin
  • Association Alliance Loire Bénin

Résumé : Ce projet vise à développer le sport loisir en incluant les populations qui en sont traditionnellement éloignées (femmes en Palestine et personnes en situation de handicap au Bénin notamment) ainsi qu’à sensibiliser les populations aux valeurs du sport, notamment par la mise en place d’une politique sportive locale en Palestine. En France, l’objectif est également de valoriser l’expertise du département et de sensibiliser la population aux contextes béninois et palestinien. Le projet gravitera principalement autour de formations sur les trois territoires, de l’organisation de campagnes de sensibilisation, de rencontres entre équipes sportives et d’événements de démonstration et de pratique sportive.

ODD concernés par le projet :

  • 3 « Bonne santé et bien-être »
  • 4 « Education de qualité »
  • 5 « Egalité entre les sexes »
  • 10 « Inégalités réduites »
  • 16 « Paix, justice et institutions efficaces »

13. Conseil régional de Bretagne – Communauté urbaine d’Antanarivo (Madagascar)

« Le Ping-pong Pour Tous à Tana »

Partenaires :

  • Garde du Vœu Hennebont Tennis de Table (association, France)
  • Ping Pour Tous (ONG, Madagascar)

Résumé : « Ce projet de coopération entre le Conseil régional de Bretagne et la capitale malgache vise à développer la pratique du tennis de table comme outil de développement durable dans le territoire partenaire. Le principal avantage de ce sport est sa facilité d’accès et ses vertus thérapeutiques. Le Conseil régional de Bretagne, accompagné du club pongiste professionnel phare de la Région, formera en Bretagne quatre éducateurs malgaches à la promotion et l’encadrement de la pratique, puis sur une thématique du programme dont ils seront référents (éducation, santé, inclusion). De retour dans la collectivité partenaire, ils pourront mettre en place ces programmes spécifiques. Un cadre technique du club français se sera au préalable rendu à Madagascar pour former des éducateurs, superviser la fabrication de tables artisanales et nouer des partenariats avec des structures d’accueil de publics visés. »

ODD concernés par le projet :

  • 3 « Bonne santé et bien-être »
  • 4 « Education de qualité »
  • 10 « Inégalités réduites »

14. Conseil départemental d’Ille-et-Vilaine– Conseil régional de Mopti (Mali), Gouvernement de Jersey, Etat de Guernesey (îles anglo-normandes), Judet de Sibiu (Roumanie), Conseil provincial de Séfrou (Maroc) et Région Aloatra-Mangoro (Madagascar)

« L’Ille-et-Vilaine : terre de jeux sans frontières »

Partenaires :

  • Ville de Rennes
  • Département du Finistère
  • Comité olympique et sportif d’Ille-et-Vilaine (CDOS 35)
  • Breizh insertion sport (association, France)
  • Jeunes à travers le monde (association, France)
  • Direction départementale de l’emploi, du travail, des solidarités et de la protection des populations d’Ille-et-Vilaine (DDCSPP 35)
  • France Volontaires (association, France)
  • Association Ille-et-Vilaine Mopti (association, France)
  • Solidarité 35 Roumanie (association, France)
  • Réseau Bretagne Solidaire (Réseau régional multi-acteurs)

Résumé : « Ce projet, construit avec de nombreux partenaires concerne tous les territoires de coopération du Département et constitue le volet international du plan d’actions du label « Terre de jeux ». Dans un premier temps, des échanges seront mis en place progressivement d’une façon d’abord bilatérale avec chaque territoire de coopération. Ainsi, quinze jeunes du Département iront au Maroc mener une action expérimentale sur les mobilités douces et la pratique du vélo. Au Mali et à Madagascar, des rencontres sportives entre élèves des établissements scolaires locaux seront organisées, respectivement pour mille et cinq-cents élèves. Dans un second temps, des temps forts seront organisés en Ille-et-Vilaine en 2023 et 2024 avec des jeunes des territoires partenaires en service civique. Ils réuniront à chaque édition près de deux-cents participants dont un quart seront originaires des différents territoires partenaires. »

ODD concernés par le projet :

  • 3 « Bonne santé et bien-être »
  • 4 « Education de qualité »
  • 10 « Inégalités réduites »

15. Hérouville-Saint-Clair – Agnam (Sénégal) – Ahfir (Maroc) – Tihkvine (Russie) – Garbsen (Allemagne)

« Hérouville Sport Territoires Partagés »

Partenaires :

  • Comité régional olympique et sportif (CROS Normandie)
  • Maison départementale du sport du Calvados
  • Ligne de sport adapté
  • Clubs et associations sportives

Résumé : A travers ce projet s’étendant jusqu’à l’été 2024, les cinq partenaires souhaitent développer le sport-santé, notamment pour les publics qui en sont traditionnellement éloignés tels que les personnes en situation de handicap. Des visites d’infrastructures sont prévues, ainsi que des échanges virtuels entre jeunes et des échanges d’expertise autour des politiques sportives. Seront également organisés des camps sportifs internationaux annuels dans chaque territoire partenaire.

ODD concernés par le projet :

  • 3 « Bonne santé et bien-être »
  • 4 « Education de qualité »
  • 10 « Inégalités réduites »