Évaluation stratégique de l’Initiative 5 % (2011-2016)

Deuxième contributeur historique du Fonds mondial de lutte contre le sida, la tuberculose et le paludisme, la France s’est engagée à réserver 5 % de sa contribution à une assistance technique en appui aux bénéficiaires du Fonds mondial.

Cette évaluation, réalisée par des consultants indépendants, est une volonté du ministère de l’Europe et des Affaires étrangères. Elle associe étroitement son opérateur Expertise France ainsi que ses partenaires engagés dans la lutte contre les pandémies : le Fonds mondial de lutte contre le sida, la tuberculose et le paludisme, les ministères chargés de la Santé et de la Recherche, les parlementaires et la société civile. Cette évaluation répond à un double impératif de pilotage et d’amélioration d’une action publique et de redevabilité vis-à-vis des parlementaires et du contribuable français.

Cette évaluation souligne la cohérence de cette initiative avec le Fonds mondial et son efficacité quant au renforcement des systèmes de santé des pays bénéficiaires.
Elle identifie également certaines limites du dispositif et formule plusieurs recommandations pour pérenniser l’Initiative 5 % dans les années à venir.

Le ministère de l’Europe et des Affaires étrangères, en lien avec tous ses partenaires, s’appuiera sur ces recommandations pour améliorer la performance de ce dispositif original de coopération internationale.

PLAN DU SITE