Évaluation stratégique des bourses du gouvernement français

Les bourses du gouvernement français (BGF) constituent l’instrument de premier plan de la diplomatie culturelle et d’influence de la France à l’étranger. Elles ont pour objectif de conforter et de promouvoir les positions économiques, politiques et culturelles françaises, en développant ses relations avec les pays émergents, les grands prescripteurs et l’espace francophone.

Les pays de longue tradition universitaire, comme la France, disposent d’un bénéfice pionnier, qui rend leur système d’enseignement supérieur particulièrement attractif. Au cours de la période, 185 000 étudiants étrangers en mobilité ont été accueillis dans l’Hexagone chaque année. Cette attractivité s’appuie sur la qualité et la réputation des établissements et des frais d’inscription extrêmement faibles à l’université, par rapport à d’autres pays.

L’intensification de la concurrence mondiale, l’émergence de nouveaux acteurs et la multiplication des défis propres à l’internationalisation de l’enseignement supérieur et de la recherche sont de nature à questionner les politiques d’offre de mobilité.

L’évaluation stratégique des BGF entre 2004 et 2014, confiée au bureau d’études COTA, présente le bilan d’une décennie de mobilisation de cet instrument. Grâce à deux enquêtes inédites auprès des bénéficiaires et des ambassades, elle documente les raisons qui poussent à recourir aux BGF pour atteindre les objectifs de la politique de coopération et analyse les effets produits par ce choix. Les leçons tirées induisent une série de préconisations, pour simplifier l’instrument, le rendre plus performant et renforcer l’influence française dans le secteur.

PLAN DU SITE