Apporter une expertise médicale et psychologique

Le pôle santé du CDCS

Ses principales missions sont :

  • la veille sanitaire internationale, notamment en matière de maladies émergentes, en lien avec les organisations internationales, les ministères et opérateurs concernés, qu’ils soient français ou étrangers ;
  • l’information des voyageurs via les pages Conseils aux voyageurs du site France Diplomatie en lien avec les autorités sanitaires compétentes. Des alertes sanitaires circonstanciées y figurent dès que la situation locale l’impose ;
  • la mise en place d’actions sanitaires d’urgence, adaptées aux besoins des populations les plus démunies dans le cadre de l’action humanitaire d’État ou en lien avec les agences internationales et les organisations non gouvernementales ;
  • la conduite de missions d’appui en faveur de ressortissants français ou étrangers notamment par des projections d’équipes sur place en cas de crise (attentats, catastrophes naturelles et troubles politiques), des évacuations sanitaires, un assistance technique auprès des ambassades françaises et des travaux de planification opérationnelle.

Face à une crise sanitaire majeure, le Centre de crise et de soutien peut, en lien avec les ambassades françaises concernées, procéder à une analyse rapide de la situation, mobiliser les ressources nécessaires des opérateurs français publics et privés et coordonner l’action de personnels civils et militaires. Le Centre de crise et de soutien dispose de matériels médicaux et de médicaments dont il peut faire usage en urgence.

Le suivi des maladies infectieuses émergentes

Le Centre de crise et de soutien a assuré le rôle de coordination de l’engagement de la France dans la lutte contre l’épidémie Ebola en Afrique de l’Ouest en 2014 grâce à la mise en place d’une de task-force dédiée. En 2019, dans le cadre de l’épidémie a virus Ebola en RDC, le CDCS a appuyé et soutenu les ONG françaises impliquées dans la lutte contre Ebola et a également renforcé les capacités de prise en charge médicale de ressortissants français potentiellement infectés. Le CDCS est alors le point focal pour la coordination interministérielle de l’ensemble des acteurs.

Pour faire face aux maladies infectieuses émergentes, telles que le MERS-Coronavirus, le virus Ebola ou le virus Zika par exemple, le Centre de Crise et de Soutien assure grâce au réseau diplomatique et de collaborateurs experts, l’analyse et le suivi de la situation, la définition de la stratégie de réponse et sa mise en œuvre, notamment au travers de missions d’expertise et de conseil et d’actions dédiées.

Le psychologue du CDCS

Le CDCS bénéficie de la présence d’un psychologue à temps plein qui intervient au sein de l’Unité des affaires individuelles, à la demande des agents, pour les soutenir sur des dossiers particuliers. Ce psychologue participe à plusieurs modules de formation à destination des agents du ministère pour traiter notamment de la question de l’accueil de ressortissants français en vue d’un rapatriement ou d’une évacuation.

Il développe également des liens avec ses homologues d’autres ministères sur la gestion de crise, ainsi qu’avec nos partenaires étrangers.

Lorsqu’une crise survient il intègre le « pôle victimes » au sein de la cellule de crise et assure le suivi des familles de personnes décédées à l’étranger. En lien avec le pôle santé du CDCS, il peut mettre en place un dispositif de soutien médico-psychologique au bénéfice des proches, en France comme à l’étranger, et évalue la nécessité d’un envoi de renfort. Le psychologue peut également être amené à conseiller les postes diplomatiques quant à la gestion psychologique de la crise auprès des personnes impliquées.

Dans le cadre d’une CIAV, le psychologue peut également être dépêché au Centre d’accueil des familles sur les lieux de l’attentat, afin de soutenir le dispositif mis en place.

Mise à jour : août 2019