Modalités de recrutement

Partager

1. En ce qui concerne le recrutement, toutes les offres de stages et d’emplois du MEAE sont ouvertes à tous les candidates et candidats. Les personnes concernées sont invitées à faire connaître leur situation de handicap afin de pouvoir bénéficier du soutien auquel elles ont droit.

2. En outre, des procédures de recrutement spécifiques sont mises en place au bénéfice des personnes en situation de handicap, qu’elles soient fonctionnaires ou non :

Si vous n’êtes pas fonctionnaire, vous pouvez candidater au recrutement par la voie contractuelle vous donnant vocation à une titularisation au bout d’un an.

En effet, la loi n° 2005-102 du 11 février 2005 pour l’égalité des droits et des chances, la participation et la citoyenneté des personnes handicapées institue un dispositif de recrutement par la voie contractuelle, sur dossier et entretiens. Le contrat, d’une durée d’un an (prorogeable ou renouvelable sous conditions), donne vocation à la titularisation de son bénéficiaire dans un corps de fonctionnaires, avec un parcours professionnel identique à celui des collègues du même corps issus des concours (promotion interne, mobilité géographique et fonctionnelle, en France comme à l’étranger).

Pour plus de détails, consultez :
• les informations à l’attention des candidats (PDF - 115ko) ;
• les avis de recrutement en cours :
Avis de recrutement au titre de 2022 catégorie A (PDF-129ko)
Avis de recrutement au titre de 2022 catégorie B (PDF-129ko)
Avis de recrutement au titre de 2022 catégorie C (PDF-129ko)

Si vous êtes déjà fonctionnaire, vous pouvez candidater à la procédure de promotion par détachement.

La procédure de recrutement se fait sur dossier et entretien. Les candidates et candidats retenus sont détachés dans un corps ou un cadre d’emploi de niveau supérieur ou de catégorie supérieure pour une durée d’un an. Leur titularisation dans le corps sera examinée par une commission à l’issue de cette période.

En complément des voies de promotion professionnelle de droit commun que représentent les concours internes, les examens professionnels ou les inscriptions sur liste d’aptitude, la loi n° 2019-828 du 6 août 2019 de transformation de la fonction publique a en effet créé une procédure dérogatoire permettant à un fonctionnaire en situation de handicap d’accéder à un corps ou cadre d’emploi de niveau ou de catégorie supérieure par la voie d’un détachement suivi, le cas échéant, d’une intégration dans le corps ou cadre d’emploi concerné.

Nouvel outil mis à la disposition des employeurs publics en vue de favoriser l’égalité professionnelle à l’égard des fonctionnaires en situation de handicap, ce dispositif, mis en œuvre pour une durée limitée jusqu’au 31 décembre 2026, a été décliné sur le plan réglementaire pour les trois versants de la fonction publique par le décret n° 2020-569 du 13 mai 2020.

Pour plus d’information, vous pouvez consulter :
https://www.service-public.fr/particuliers/vosdroits/F35275

Retrouvez les avis d’accès par la voie du détachement au titre de 2022 :
Accès par la voie du détachement au corps des conseillers et des conseillères des affaires étrangères
Accès par la voie du détachement au corps des secrétaires de chancellerie

Pour tout renseignement : pole-diversite.dga-drh-rh1 chez diplomatie.gouv.fr

Les agents en situation de handicap disposent à la direction des ressources humaines de trois correspondants égalité des chances, qui participent à leur recrutement, veillent à leur intégration et assurent leur suivi.

Mise à jour : 28 décembre 2021