Relations bilatérales

Partager

Relations politiques

La France entretient de très bonnes relations avec la Zambie qui reposent sur leur volonté commune de contribuer à la stabilité et au développement du continent africain. Notre ambassade à Lusaka est compétente pour le marché commun d’Afrique australe et orientale (COMESA), organisation régionale à laquelle la France participe en qualité de membre observateur depuis 2003.

Présence française

Communauté française : 193 167 inscrits (31/12/2018)
Communauté zambienne en France : 61 personnes (31/12/2016)

Visites

Après son élection en janvier 2015, le président Edgar Lungu a été reçu en février 2016 en visite officielle par le président François Hollande (1re visite d’un chef d’État zambien depuis 1983). Cette visite a été l’occasion de la signature de plusieurs accords de partenariat entre la France et la Zambie.

Mme Ségolène Royal, ministre de l’Environnement, de l’Énergie et de la Mer, chargée des Relations internationales sur le climat, s’est rendue en Zambie en août 2015 en vue de la COP21 et en mai 2016 (51es assemblées annuelles de la Banque africaine de développement (BAD). Le ministre zambien des Finances, M. Felix Mutati, s’est rendu à Paris le 23 janvier 2017 et s’y est notamment entretenu avec son homologue M. Michel Sapin. Le secrétaire d’État au Développement et à la Francophonie, M. Jean-Marie Le Guen, s’est rendu à Lusaka les 2 et 3 mars 2017 et s’y est entretenu avec la vice-présidente Mme Inonge Wina et le ministre des Finances, M. Mutati.

Ambassadrice de Zambie en France : Son Excellence Christine Kaseba-Sata
Ambassadeur de France en Zambie : François Goldblatt

Relations économiques

Les échanges commerciaux sont d’un niveau modeste. Une quarantaine d’entreprises françaises sont installées en Zambie.

Coopération culturelle, scientifique et technique

L’appui de la France à la Zambie passe d’abord par les canaux multilatéraux et européens, notamment via le Fonds mondial de lutte contre le sida, la tuberculose et le paludisme, pour lequel la France est le deuxième contributeur après les États-Unis, et le Fonds européen de développement, dont la part française s’éleve à 17 % sur la période 2014-2020.

Sur le plan bilatéral, le groupe AFD intervient en Zambie depuis 2006 et ses engagements cumulés s’élèvent à 180 millions EUR. L’Agence française de développement dispose d’une antenne à Lusaka. Elle intervient dans les secteurs prioritaires suivants : transport, énergie, eau et assainissement.

En termes de diplomatie linguistique et culturelle, trois axes sont retenus : (1) le soutien à la francophonie, première langue étrangère enseignée en Zambie, (2) l’action culturelle, conduite notamment à partir de l’Alliance française de Lusaka, principal centre culturel de la capitale, et de deux autres Alliances françaises du pays (Ndola et Livingstone) et (3) la mise en place de projets en matière d’échanges et de partenariats entre universités, notamment entre écoles d’ingénieurs. L’école française de Lusaka est également un vecteur important de notre rayonnement.

Autres types de coopérations

La coopération militaire porte notamment sur l’enseignement du français à l’école militaire zambienne de Kabwe et la formation d’unités zambiennes destinées à être déployées dans des opérations de maintien de la paix.
La coopération militaire porte notamment sur l’enseignement du français à l’école militaire zambienne de Kabwe et la formation d’unités zambiennes destinées à être déployées dans des opérations de maintien de la paix./.

Mise à jour : 19.02.21

Informations complémentaires