Présentation de la Zambie

Données générales

Présentation du pays

ZAMBIE {JPEG}

Nom officiel : République de Zambie
Nature du régime : régime présidentiel, multipartisme
Chef de l’État et du gouvernement : M. Edgar Chagwa LUNGU (depuis le 25/01/2015)

Données géographiques

Superficie : 752 614 km²
Capitale : Lusaka
Villes principales : Ndola, Kitwe, Chingola, Kabwe, Livingstone, Chipata
Langue (s) officielle (s) : anglais (et langues bantoues : bemba, nyanja, tonga, lozi, kaonde, lunda, luvale)
Monnaie : Kwacha (ZMW) (1 € = 14,78 ZMW au 17/07/2019)
Fête nationale : 24 octobre (Indépendance : 24 octobre 1964)

Données démographiques

Population (Banque Mondiale, 2017) : 17,1 M hab
Densité (Nations Unies, 2016) : 23 hab/km2
Croissance démographique (Banque Mondiale, 2017) : 3 %
Espérance de vie (Banque Mondiale, 2017) : 62,2 ans
Taux d’alphabétisation : 61, 4% (Unicef 2016)
Religion (s) : protestants 55 % , catholiques 35 %, religions traditionnelles et islam (10 %)
Indice de développement humain (PNUD, 2018) : 144e sur 190 pays (IDH : 0,588)

Données économiques

PIB : 26 Mds de dollars (Banque mondiale, 2017)
PIB par habitant : 1513$ (Banque mondiale, 2017)
Taux de croissance : 3,7 % en 2017 (contre plus de 10 % en 2010), 4 % prévus en 2018 (FMI)
Chômage (au sens du BIT) : 7,8 % (Banque mondiale, 2017)
Taux d’inflation : 7 % (DG Trésor, 2018) (7,8 % en 2014)
Principaux clients (WITS, 2017) : Suisse, Chine, RDC, Singapour
Principaux fournisseurs (WITS, 2017) : Afrique du Sud, RDC, Chine, Émirats arabes unis
Part des principaux secteurs d’activités dans le PIB (Banque mondiale, 2017) :
• agriculture : 6,7 %
• industrie : 35,6 % ;
• services : 57,6 %
Exportations françaises vers la Zambie (2018) : 27,3 M€ (- 2 % sur la période 2014-18)
Importations françaises de Zambie (2018) : 8,3 M€ (+ 11 % sur la période 2014-18)

Plus de données économiques sur : https://www.tresor.economie.gouv.fr/Pays/ZM

Présence française

Site internet de l’ambassade : https://zm.ambafrance.org/
Communauté française : 193 inscrits (31/12/2017)
Communauté zambienne en France : 61 personnes (31/12/2016)

Éléments d’actualité

Politique intérieure

Trois formations dominent la scène politique : le Patriotic Front, au pouvoir depuis 2011, et deux partis d’opposition : l’UPND-United Party for National Development, le MMD-Movement for Multiparty Democracy. L’élection présidentielle anticipée de janvier 2015 (suite au décès du président Michael SATA), puis les élections présidentielle, législatives et municipales du 11 août 2016 ont vu la victoire d’Edgar Lungu (Patriotic Front - PF) face à Hakainde Hichilema, le leader du principal parti d’opposition (United Party for National Development - UPND) (50,35 % des voix contre 47,63 % en août 2016). Le Président Lungu a été investi en septembre 2016 pour un mandat de 5 ans.

L’Assemblée nationale issue des dernières élections comprend 93 sièges (85 élus au suffrage universel direct et 8 nommés par le président de la République) pour le parti gouvernemental (Patriotic Front), 58 pour l’UNPD, le parti d’opposition, 3 pour le MMD et 1 pour le FDD (Forum for Democracy and Development). Les prochaines élections générales se tiendront en 2021.

Situation économique (source : DG Trésor)

3e PIB de l’Afrique australe avec 26 Mds USD en 2017, la Zambie a connu une croissance de 4 % en moyenne entre 2013 et 2017. La croissance devrait ralentir de 3,7 % en 2018 à 2,3 % en 2019, en raison de l’impact de la sécheresse sur la production agricole (14 % du PIB). Le principal moteur de la croissance demeure le secteur des industries extractives (plus de 80 % de recettes d’exportation), en particulier le cuivre, dont la Zambie est le 2e producteur africain et (derrière le Congo) et le dixième producteur mondial. Encore peu diversifiée, l’économie a souffert de la faiblesse des cours du cuivre entre 2010 et 2016, mais se redresse actuellement, grâce à la remontée des cours.. Le poids de la dette publique devient de plus en plus préoccupant, notamment la charge de la dette externe qui a augmenté de 1,7 Mds USD à 9,3 Mds USD entre décembre 2010 et mars 2018. A moyen terme, l’économie zambienne dispose d’atouts importants (richesses minières, potentiel hydroélectrique significatif, foncier agricole disponible, attractivité touristique) qui nécessitent de relever d’importants défis : réglementation, infrastructures (électriques, de transport et d’assainissement) et environnement des affaires. Sur le plan social, le pays reste marqué par la pauvreté (64,4 % de la population vit avec moins de 1,9 USD par jour), les inégalités et une croissance peu inclusive.

Politique étrangère

Entourée de huit voisins, la Zambie est attachée à la paix et à la stabilité régionale : elle contribue notamment aux opérations de maintien de la paix de l’ONU (MINUSCA en particulier).

La Zambie est un membre actif de l’Union africaine (UA), de la Communauté de développement d’Afrique australe (SADC) et du Marché commun de l’Afrique australe et orientale (COMESA). Membre du Conseil de paix et de sécurité (CPS) de l’UA (janvier 2016-janvier 2019), elle a obtenu lors du Sommet de l’UA fin janvier 2017, le siège de Commissaire de l’UA au commerce et à l’industrie attribué à l’ambassadeur Albert Muchanga. Lors du 38e sommet de la SADC à Windhoek en août 2018, la Zambie est devenue présidente pour une année de l’organe politique, de défense et de sécurité de la SADC. La Zambie héberge le siège du COMESA, dont la Secrétaire générale est zambienne. Elle participe aux travaux de la Conférence internationale sur la région des Grands Lacs (ICGLR). Au-delà du périmètre africain, le pays est membre du mouvement des non-alignés. La Zambie a ratifié l’Accord de Paris sur le climat en octobre 2016, et a rejoint l’Alliance solaire internationale en avril 2018. La Zambie préside le Conseil exécutif de l’Organisation mondiale du tourisme en 2019. Elle est membre du Conseil exécutif de l’UNESCO (2017-2021).

Mise à jour : 16.07.19

Informations complémentaires

PLAN DU SITE