Relations bilatérales

Partager

Relations politiques

La France et le Vénézuéla entretiennent des liens anciens qui s’incarnent dans la figure de Francisco de Miranda, héros de l’indépendance vénézuélienne et général de la Révolution française dont le nom est inscrit sur l’Arc de triomphe à Paris.

Le 26 janvier 2019, la France aux côtés de l’Espagne, de l’Allemagne, du Royaume-Uni, des Pays-Bas et du Portugal ont appelé Nicolas Maduro à lancer la convocation d’une élection présidentielle anticipée et démocratique. Le 4 février 2019, face au refus de Nicolas Maduro, la France et 19 États membres de l’UE, ont considéré le président de l’Assemblée nationale Juan Guaido comme président par intérim du Vénézuéla en charge de l’organisation d’élections démocratiques.

Le Président de la République ainsi que le ministre de l’Europe et des Affaires étrangères ont reçu Juan Guaido le 24 janvier 2020 à Paris, afin de lui réaffirmer l’appui de la France pour l’organisation d’un processus électoral.

La France est membre fondateur du Groupe de contact international (GCI) sur le Vénézuéla lancé à Montevideo le 7 février 2019 et participe en son sein à promouvoir une sortie de crise pacifique et négociée.

Présence française

Communauté française : 2 886 inscrits.
Dispositif consulaire français : section consulaire de l’ambassade à Caracas, consulats honoraires à Barquisimeto, Maracaibo, Mérida, Porlamar, Puerto Cabello, Puerto La Cruz et Puerto Ordaz.

Visites

Juan Guaido s’est rendu à Paris le 24 janvier 2020 et s’est entretenu à cette occasion avec le Président de la République et le ministre de l’Europe et des Affaires étrangères.

Les précédentes visites de haut niveau remontent à juin 2013 (visite officielle du président Nicolas Maduro à Paris) et juillet 2016 (visite de la ministre des Affaires étrangères Mme Rodriguez). Le 12 septembre 2017, le ministre de l’Europe et des Affaires étrangères, M. Le Drian avait reçu son homologue vénézuélien, M. Arreaza, pour lui témoigner de la préoccupation de la France quant à la dégradation de la situation au Vénézuéla, l’appeler à reprendre des négociations crédibles et lui rappeler, à défaut, l’imminence de sanctions européennes.

Ambassadeurs

Ambassadeur de France au Vénézuéla : M. Romain NADAL

Site Internet de l’ambassade de France à Caracas : https://ve.ambafrance.org/
Compte Twitter de l’ambassade de France à Caracas : @EmbaFrancia

Relations économiques

Les échanges économiques entre la France et le Vénézuéla sont historiquement concentrés autour de grands contrats notamment dans les secteurs des hydrocarbures et du transport urbain. La profonde crise économique que traverse le Vénézuéla a fortement impacté à la baisse les échanges commerciaux bilatéraux dont le solde est devenu déficitaire pour la France en 2017. Après un pic à 777 millions d’euros en 2012, le commerce bilatéral franco-vénézuélien n’atteint plus que 96 millions d’euros en 2019.

Exportations de la France vers le Vénézuéla (2019) : 21 millions d’euros
Importations de la France en provenance du Vénézuéla (2019) : 75 millions d’euros

La France a débloqué 735 000 euros d’aide humanitaire en 2018, une contribution portée à plus de 2 millions d’euros en 2019, puis à 4 millions d’euros pour l’année 2020. Cet appui destiné à la population vénézuélienne est constitué de subventions aux organismes internationaux (HCR, CICR) et aux ONG apolitiques venant en aide aux Vénézuéliens qu’ils soient au Vénézuéla ou dans les pays frontaliers.

Coopération culturelle, scientifique et technique

Reposant sur des liens anciens, notamment dans les domaines culturel et artistique, de la pensée et de la recherche, la coopération française s’inscrit dans une dynamique d’influence. Les principaux axes de notre action se développent autour :

  • de la promotion de l’enseignement de la langue française, notamment avec le réseau d’Alliances françaises dans neuf villes (Caracas, Barinas, Barquisimeto, Maracaibo, Maracay, Mérida, Porlamar, Puerto La Cruz et Valencia) ;
  • d’une programmation culturelle riche (Semaine de la France, Fête de la Francophonie, Festival du cinéma français, Fête de la musique, concours de jeunes créateurs « Pasarela Moda », concours de musique, gastronomie avec l’édition « Goût de France » qui, depuis 2017, met à l’honneur les enfants et les mères des cantines populaires des quartiers défavorisés) ;
  • de la promotion du débat d’idées, depuis 2018 (organisation annuelle de « la Nuit des idées »…), pour favoriser notamment la réconciliation politique et les passerelles au sein de la jeunesse vénézuélienne ;
  • d’appui, en plus de l’aide humanitaire mentionnée en (5), à des projets dans le domaine de la formation professionnelle et des technologies numériques, de la défense des droits de l’Homme, des questions de genre, de la vulnérabilité et de la santé ;
  • d’une coopération historique en matière d’enseignement supérieur et de recherche, permettant des mobilités d’enseignants-chercheurs vénézuéliens.

Mise à jour : décembre 2020

Informations complémentaires