Relations bilatérales

Partager

Relations politiques

Ancien condominium franco-britannique indépendant depuis 1980, très lié culturellement à la Nouvelle-Calédonie, le Vanuatu entretient avec la France une relation particulière.

Les actions de coopération sont notamment encadrées par une convention France - Nouvelle-Calédonie - Vanuatu, conclue en 2002, et renouvelée une cinquième fois le 20 février 2019 pour quatre ans.

La France (AFD, Fonds Pacifique, enveloppe de coopération du poste) soutient des projets dans le domaine universitaire et de la francophonie. Un des projets phares est le développement de l’Université nationale du Vanuatu, qui propose aujourd’hui trois masters et une licence (300 élèves en 2018). La loi afférente à la création de l’université a été adoptée à l’unanimité par le Parlement vanuatais le 17 décembre 2019.

En mai 2022, l’obligation de visa court séjour a été rétablie pour les titulaires de passeports ordinaires délivrés à partir de 2015.

Présence française

Importante communauté française : environ 2000 ressortissants, dont près de 900 binationaux.

Visites

  • Novembre 2015 : visite à Paris du Premier ministre vanuatais à l’occasion du Sommet France-Océanie
  • Novembre 2018 : Visite du président de la République, M. Obed Moses TALLIS, présent aux commémorations du centenaire du 11 novembre et au Forum de Paris pour la Paix.

Relations économiques

La relation économique France-Vanuatu est encore très limitée. La France a exporté 4,9 M EUR de biens au Vanuatu en 2021 (en baisse par rapport aux années précédentes). L’importation des biens en provenance du Vanuatu est minime, de l’ordre de 100 000 EUR.

La présence économique française au Vanuatu, ancienne et antérieure à l’indépendance (1980), est variée. Nos entreprises sont présentes dans des secteurs clés comme la distribution d’eau et d’électricité (Unalco/Suez), les télécommunications (Telecom Vanuatu/Orange, via sa filiale Mauritius Telecom), un réseau de distribution de carburants (Pacific), la production de boissons gazeuses et de bière (Tusker/Le froid) et une banque (BRED). Notre communauté d’affaires est également bien représentée dans le commerce, les professions libérales et les petites entreprises artisanales.

Coopération culturelle, scientifique et technique

Le Vanuatu est un Etat plurilingue, ayant le français comme l’une de ses trois langues officielles. Le français y est utilisé par 35% de la population. Le Vanuatu est membre de l’Organisation Internationale de la Francophonie.

L’Alliance française de Port-Vila est l’opérateur unique pour la coopération culturelle et linguistique. Celle-ci propose des cours en FLE, des cours hors les murs pour les entreprises et les administrations vanuataises. L’antenne de Luganville est en sommeil depuis 2018. L’enseignement du français est également assuré par le lycée Le Clézio de Port-Vila, établissement homologué par le Ministère de l’Education nationale et conventionné AEFE. La coopération éducative et linguistique bénéficie de synergies importantes de la Nouvelle-Calédonie voisine.

L’éducation, et notamment l’enseignement de base, est un secteur prioritaire du gouvernement du Vanuatu, qui y consacre près de 25% de son budget. La France participe activement au développement de l’Université nationale du Vanuatu (3 filières en 2020 : trois licences et deux masters).

Mise à jour : 25.01.23

Informations complémentaires