Relations bilatérales

Partager

Relations politiques

La Thaïlande est historiquement le partenaire le plus ancien de la France en Asie du Sud-Est. Les deux pays ont célébré en 2016 le 160e anniversaire de leurs relations, le Traité d’amitié et de commerce entre le Siam et la France ayant été signé le 15 août 1856. L’année 2019 a marqué le 333e anniversaire de l’arrivée en France de la première ambassade du Royaume de Siam, conduite par Kosa Pan en 1686.

Le déplacement du Secrétaire d’Etat M. Jean-Baptiste LEMOYNE en février 2018 en Thaïlande, suivie de la visite du Premier ministre Prayut en France en juin 2018, ont permis d’acter la normalisation de nos relations avec la Thaïlande.

La Thaïlande est avec Singapour, le pays qui rassemble la plus importante communauté de Français résidents en Asie du Sud-Est (plus de 13 000 inscrits au registre, soit environ quatre fois plus qu’en 2000.)

Présence française

Communauté française inscrite au registre : 13109 personnes en 2020, 35000 résidents présumés.
L’ambassade est la seule représentation diplomatique et consulaire avec les 5 agences consulaires (Chiang Mai, Khon Kaen, Koh Samui, Hua Hin, Phuket).

Visites

Le secrétaire d’État auprès du ministre de l’Europe et des affaires étrangères, M. Jean-Baptiste Lemoyne, s’est rendu à Bangkok les 12 et 13 février 2018. Il a rencontré plusieurs membres du gouvernement pour évoquer le renforcement des relations économiques entre la France et la Thaïlande. Des échanges avec des investisseurs thaïlandais sur l’attractivité de la France ont également permis de souligner l’excellence de l’offre française dans des secteurs stratégiques tels que l’aéronautique, le spatial, les transports et l’agroalimentaire et d’évoquer les questions d’accès aux marchés.

Le Premier ministre thaïlandais Prayut Chan-o-cha s’est rendu deux fois en France en 2018. Il a été reçu par le Président de la République le 25 juin. Le Président de la République a exprimé à cette ocacsion la volonté de la France d’accompagner la Thaïlande sur le chemin du retour à la démocratie. La discussion a également porté sur les priorités du gouvernement thaïlandais en termes de modernisation, de recherche scientifique et d’éducation et sur les coopérations engagées avec la France pour y répondre. Le Premier ministre Prayut Chan-o-cha s’est à nouveau rendu à Paris, à l’occasion de la commémoration du Centenaire de l’Armistice du 11 novembre 2018 et de la première édition du Forum de Paris sur la Paix.

Relations économiques

Les échanges commerciaux entre la France et la Thaïlande ont représenté 4,6 Mds € en 2019 (1,6 Mds € d’exportations depuis la France et 3,0 Mds € d’importations). Le solde commercial de la France poursuit sa détérioration, passant de -966 M € en 2018 à -1,3 Mds € en 2019, du fait d’un recul des exportations françaises vers la Thaïlande (-13,1%), conjugué à une augmentation de 4,7% des importations de marchandises thaïlandaises par la France.

En 2019, la France conservait la deuxième part de marché des pays de l’Union européenne en Thaïlande, avec 1,3% du total des importations thaïlandaises, derrière l’Allemagne (2,7%) et devant le Royaume-Uni (1%). Elle occupe la quatrième place en matière d’importations de produits thaïlandais par les pays de l’UE, derrière les Pays-Bas (1,9%), l’Allemagne (1,8%) et le Royaume-Uni (1 ,6%).

Les exportations françaises vers la Thaïlande ont baissé de 13% en 2019, de 1,9 Mds € à 1,6 Mds €, dans un contexte de diminution des importations totales de la Thaïlande de 5,3%. Cette baisse des exportations françaises est due à une chute de 42% des échanges en équipements de transport.

En excluant les matériels de transport du total des exportations françaises vers la Thaïlande, elles ont enregistré une hausse de 97 M € en 2019, soit 9% de plus qu’en 2018. Elles sont, depuis 2019, dominées par le secteur des « autres produits industriels » (615 M€) en 2019, soit une hausse de 7,6% par rapport à 2018), notamment grâce à la hausse des exportations de produits chimiques et cosmétiques, qui représentent 32% de ces produits industriels, et qui ont augmenté de 6,6%, de produits pharmaceutiques (19% du total), qui ont augmenté de 10%, ainsi que des textiles (15% du total), dont les exportations ont augmenté de 22%.

La France est le 5e investisseur européen en Thaïlande (après les Pays-Bas, le Royaume-Uni, l’Allemagne et la Suisse), avec un stock d’investissements atteignant 2,4 Mds € fin 2019, soit 1% des IDE dans le pays. Environ 280 entreprises françaises sont installées en Thaïlande.

Le tourisme est un secteur majeur, puisque que la Thaïlande est la première destination des voyageurs français en Asie du Sud-Est (750.000 voyageurs par an, soit la moitié des Français visitant la zone Asie-Pacifique.) La France accueille pour sa part en moyenne 140 000 touristes thaïlandais chaque année, un nombre qui a doublé en dix ans.

Coopération culturelle, scientifique et technique

La Thaïlande est le deuxième partenaire scientifique de la France au sein de l’ASEAN.

Encadrée par l’accord intergouvernemental sur l’enseignement supérieur et la recherche de 2009 complété en 2012, la coopération scientifique entre la France et la Thaïlande est excellente, grâce notamment à la présence dans le pays de grands organismes de recherche français : l’Institut de Recherche pour le Développement (IRD), l’Institut de Recherche sur l’Asie du Sud-Est contemporaine pour les sciences sociales (IRASEC), le Centre de Coopération Internationale en Recherche Agronomique pour le Développement (CIRAD) et l’Ecole Française d’Extrême-Orient (EFEO). Cette coopération est renforcée par de nombreux partenariats scientifiques public-privé.

L’agence spatiale thaïlandaise (GISTDA) a choisi en 2018 la société Airbus Defence and Space pour construire le satellite Theos II.

Dans le cadre de sa stratégie « Thailand 4.0 » fondée sur l’innovation et le numérique, les autorités thaïlandaises renforcent leurs programmes de bourses pour les études doctorales à l’étranger. Depuis 2011, plus de 210 étudiants ont été formés dans des écoles françaises avec le programme de bourses d’excellence franco-thaï et près de 600 étudiants thaïlandais effectuaient leurs études en France en 2019-2020.

En matière de francophonie, la Thaïlande est le pays de la région qui compte le plus de francophones avec 560 000 locuteurs. On compte 30 000 apprenants du français, dont 27 000 dans le secondaire et 3000 dans l’enseignement universitaire. Le réseau des Alliances françaises compte 4 établissements : Bangkok, Chiang Mai, Chiang Raï et Phuket.

L’action culturelle de la France en Thaïlande est très dynamique, notamment dans les arts visuels, avec notamment le projet annuel de « Nuit des Galeries » mené en coopération avec de nombreux partenaires.

En matière de coopération technique, la France soutient notamment des projets de formation spécialisée des personnels des cours thaïlandaises, et des projets visant à favoriser l’égalité femmes-hommes.

Mise à jour : 28.05.21