Présentation de la Thaïlande

Données générales

THAÏLANDE {JPEG}

Nom officiel : Thaïlande
Nature du régime : Monarchie constitutionnelle, gouvernement de transition
Chef de l’Etat : Maha Vajiralongkorn Bodindradebayavarangkun (Rama X), règne depuis le 2 décembre 2016
Chef du Gouvernement : Général Prayut CHAN-O-CHA

Situation économique

Données géographiques

Superficie : 513 120 km²
Capitale : Bangkok (5, 7 millions d’habitants)
Villes principales : Chiang Mai (130 268 habitants, province de 1,7 million d’habitants), Nakhon Ratchasima (Korat) (129 680 habitants, province de 2,6 millions d’habitants), Udon Thani (130 274 habitants, province de 1,6 million d’habitants), Hat Yai (159 233 habitants), Khon Kaen (120 143, province de 1,8 million d’habitants), Pattaya (118 511 habitants).
Langue officielle : thaï
Fête nationale : 5 décembre (anniversaire du Roi Rama IX)

Données démographiques

Population : 69.04 millions d’habitants (2017, Banque mondiale)
Densité : 135 habitants/km² (2017, Banque mondiale)
Croissance démographique : 0,3 % (2017, Banque mondiale).
Espérance de vie : 75 ans (2017, Banque mondiale).
Taux d’alphabétisation : 92,9% (2015, Banque mondiale).
Religions : bouddhisme (plus de 90%), islam (5%), christianisme, chamanisme, hindouisme
Indice de développement humain : 0, 755 soit 83e/189 pays (2017, PNUD)

Ambassade de France à Bangkok : http://www.ambafrance-th.org

Politique étrangère

La Thaïlande, membre fondateur de l’Association des nations d’Asie du Sud-Est (ASEAN) qui a vu le jour à Bangkok en 1967, exerce la présidence de l’ASEAN en 2019 sous le thème « Advancing partnership for sustainability ». Les prochains sommets de l’organisation régionale se tiendront à Bangkok les 20-23 juin (34ème sommet) et du 31 octobre au 4 novembre (35ème sommet).

Bangkok se positionne comme un acteur majeur de la connectivité de la partie continentale de l’Asie du Sud-Est (Cambodge, Birmanie, Laos, Vietnam) notamment à travers l’Eastern Economic Corridor (EEC) et l’initiative ACMECS (Ayeyawady-Chao Pharaya-Mekong Economic Cooperation Strategy) en faveur du développement des infrastructures dans le bassin inférieur du Mékong, fondée par la Thaïlande en 2003. La Thaïlande, troisième source d’investissements intra-ASEAN en 2018 (après Singapour et la Malaisie), est le premier client et le premier fournisseur du Laos, et le troisième fournisseur du Cambodge.

Pékin est devenu en 2013 le premier partenaire commercial de la Thaïlande (66 Md€ d’échanges en 2017, la Chine étant le premier fournisseur et le premier client de Bangkok), trois ans après l’entrée en vigueur complète du traité de libre-échange Chine-ASEAN (2010).
Le Japon demeure de loin le premier investisseur dans le pays (entre 35 et 40% du stock des IDE). Les deux pays ont signé un accord de partenariat économique en 2007, le Japan-Thailand Economic Partnership Agreement (JTEPA), qui constitue le cadre privilégié de leur coopération.

Mise à jour : 04.19

PLAN DU SITE