Soutien au peuple syrien dans le Nord-Est de la Syrie : la contribution de la France

Le peuple syrien fait face à une situation humanitaire dramatique. En avril 2018, le président de la République Emmanuel Macron a décidé d’accroître le soutien de la France en Syrie au moyen d’une contribution complémentaire de 50 millions d’euros.

Une part importante de ce nouveau financement est destinée au Nord-Est de la Syrie et s’ajoute à la contribution de 10 millions d’euros consentie par le gouvernement français à la suite de la libération de la ville de Raqqa en octobre 2017. L’aide de la France dans le Nord-Est de la Syrie s’élève à 23,3 millions d’euros en juillet 2018. D’autres actions dans la région seront financées en 2018.

L’aide la France a pour but de venir en aide aux personnes déplacées, de faciliter le retour des populations et de contribuer à stabiliser la région afin de vaincre durablement le terrorisme. En coordination avec la coalition internationale contre Daech, l’aide humanitaire et de stabilisation apportée par la France dans le Nord-Est de la Syrie s’articule autour des axes suivants :

Déminage

L’aide de la France a permis de déminer 18 villages et d’éliminer environ 5.000 mines terrestres et 35.000 autres engins explosifs sur plus de 600 hectares à Hassaké, autour de Raqqa et à Deir ez-Zor.

La France aide également à former des experts locaux indépendants du déminage et à organiser auprès de plus de 4.000 bénéficiaires des actions éducatives de sensibilisation dans les zones libérées de Daech.

Alimentation et agriculture

La France a soutenu l’acquisition de stocks alimentaires distribués en particulier aux personnes déplacées dans de nombreuses localités comme le camp d’Aricha. L’aide alimentaire financée par la France a d’ores et déjà été reçue par plus de 500.000 personnes vulnérables au cours des derniers mois.

La France apporte également son aide à l’économie locale, notamment au secteur agricole, en consentant des dons à des agriculteurs et en contribuant à la remise en état de boulangeries.

Approvisionnement en eau

La France soutient l’approvisionnement en eau potable de la population de Raqqa et de sa province grâce à l’installation de citernes et de réservoirs et à la remise en état de stations de pompage.
Elle soutient également l’action d’ONG pour fournir de l’eau et des produits non alimentaires aux populations déplacées du gouvernorat de Deir ez-Zor.

Santé

La France vient en aide à trois centres de soins de santé primaires et six cliniques mobiles de la province de Raqqa ainsi qu’à une clinique de soins de santé primaires dans un camp de réfugiés situé à proximité de Hassaké, et contribue aussi à la remise en état de la clinique d’al-Chaddadeh, l’un des rares centres de soins entre Hassaké et Deir ez-Zor.

Elle soutient également des programmes de formation de personnel local, par exemple à al-Malikiyah.

Aide non alimentaire à des camps de réfugiés

La France soutient l’action d’ONG et d’organismes internationaux pour venir en aide aux réfugiés et aux personnes déplacées présents dans le Nord-Est de la Syrie en fournissant des produits d’hygiène et des abris afin de répondre aux besoins fondamentaux des populations vulnérables.

Mise à jour : juillet 2018

Informations complémentaires

PLAN DU SITE