Relations bilatérales

La visite officielle du Premier ministre, M. AYRAULT en octobre 2012 à Singapour a permis d’élever la relation bilatérale au niveau d’un partenariat stratégique qui se décline dans de nombreux domaines : politique, défense, culturel et scientifique notamment. Les Secrétaires généraux des Affaires étrangères tiennent des consultations politiques annuelles. Les relations politiques sont rythmées par des visites régulières de haut-niveau comme celles du Président M. Tony Tan en mai 2015, du Premier ministre M. Lee Hsien Loong en octobre 2013 en juillet 2018 et celles des vice-Premier ministres M. Shanmugaratnam en juillet et novembre 2017, de M.Teo Chee Han en mars 2018 et du ministre de la Défense M. Ng Eng Hen en février et juillet 2018.
Annoncée lors de la visite présidentielle à Singapour en mars 2017 dans une déclaration conjointe du Président Hollande et du Premier Ministre Lee Hsien Loong, l’année conjointe France-Singapour de l’Innovation en 2018 a permis de renforcer nos partenariats scientifiques et technologiques et la coopération entre les réseaux de start ups et les administrations chargées de la transformation digitale. Six secteurs prioritaires ont été définis dans ce cadre : villes intelligentes et durables, fintech, santé, vieillissement et biotechnologies, aérospatial et industries de pointe, startups et technologies émergentes et éducation. Inaugurée par la ministre de l’Enseignement supérieur, de la Recherche et de l’Innovation, Frédérique Vidal, le 21 janvier 2018 à l’occasion du Global Young Scientists Summit à Singapour, l’Année de l’Innovation a été clôturée à Paris en décembre 2018 en présence du Vice- Premier ministre Teo Chee Hean et à Singapour en mars 2019 en présence du Secrétaire d’Etat Mounir Mahjoubi et du Ministre des Finances Heng Swee Keat. De nombreux évènements ont été programmés à Paris et à Singapour dans le cadre de cette année (https://sg.ambafrance.org/-Annee-de-l-Innovation-France-Singapour- ).

Les échanges commerciaux avec Singapour se sont élevés en 2017 à 8,9 Mds € soit une hausse de 7,5% par rapport à 2016. Ce résultat s’explique par la nette progression de nos exportations vers la Cité-Etat (+10 %.), à 6,8 Mds portée par les principaux postes de la France : parfums (+26%), livraisons aéronautiques (+16%), maroquinerie (+12%) et produits des industries agroalimentaires (+8%). Singapour constitue ainsi le deuxième excédent bilatéral français en 2017 à 4,6 Mds € (+15,4%), après Hong Kong (5,6 Mds €) mais devant le Royaume-Uni (4,1 Mds €).

Plus de 715 entités françaises sont présentes à Singapour (681 filiales de grandes entreprises, ETI, PME et 33 succursales et bureaux de représentation) et 350 entrepreneurs actifs dans les secteurs des services aux entreprises, de l’habitat, des loisirs et de la culture, de l’agroalimentaire et des nouvelles technologies. De nombreux groupes industriels y ont installé des centres de recherche et développement (Engie, Airbus, Thales, CMA-CGM). On dénombre par ailleurs près de 200 enseignants-chercheurs français.

La France et Singapour entretiennent une relation de défense et de sécurité riche et diversifiée. Les ministres de la Défense se rencontrent environ deux fois par an (dialogue du Shangri-La, Munich Security Conference – MSC). Symbole du haut niveau de confiance de la relation de défense, un escadron aérien est stationné de façon permanente en France à Cazaux en Gironde pour la formation initiale des pilotes singapouriens depuis 1998.
La France se positionne au 9ème rang des pays d’accueil d’étudiants singapouriens (flux : 450 étudiants en 2015/2016). En progression constante, la mobilité encadrée par des partenariats entre établissements constitue la source principale d’envoi d’étudiants en France. Les établissements français implantés à Singapour (ESSEC Asie-Pacifique installé depuis 2015 sur le site du pôle de recherche intégrée de Nepal Hill, INSEAD, EDHEC, Grenoble School of Business, Université Panthéon-Assas, etc.) constituent le principal vecteur d’attractivité.

La communauté française de Singapour compte près de 15 000 personnes (inscrits au registre consulaire).

Mise à jour : 08.19

Informations complémentaires