Présentation de Singapour

Partager

Données générales

SINGAPOUR {JPEG}

Nom officiel : République de Singapour
Nature du régime : Parlementaire monocaméral
Chef de l’Etat : M. Halimah Yacob, Présidente de la République (depuis le 13 septembre 2017)
Chef du gouvernement : M. Lee Hsien Loong, Premier ministre (depuis le 12 août 2004)

Situation économique

Données géographiques

Superficie : 717 km²
Capitale : Singapour
Langues officielles : anglais, mandarin, malais, tamoul
Langue courante : anglais
Monnaie : dollar de Singapour (SGD)
Fête nationale : 9 août

Données démographiques

Superficie : 717 km²
Capitale : Singapour
Langues officielles : anglais, mandarin, malais, tamoul
Langue courante : anglais
Monnaie : dollar de Singapour (SGD)
Fête nationale : 9 août

Politique étrangère

Membre fondateur, Singapour joue un rôle actif dans l’approfondissement de l’intégration régionale de l’ASEAN, qui lui permet, malgré sa taille réduite, de promouvoir le multilatéralisme et la libéralisation des échanges sur la scène internationale, d’accroître son marché, et de renforcer la stabilité régionale. La Cité-Etat a assuré la présidence de l’organisation en 2018 qu’elle avait articulé autour de deux axes principaux : l’innovation, notamment le renforcement des fintechs dans la région, et la résilience, en améliorant la capacité de l’ASEAN à répondre aux différentes menaces transnationales. Singapour est coordinateur des relations UE-ASEAN depuis juin 2018 et jusqu’en 2020.
Singapour a été à l’origine, en 1994, du Forum Régional de l’ASEAN, l’ARF (ASEAN Regional Forum).

La Cité-Etat décline une politique étrangère cherchant à ménager l’équilibre entre la Chine (dont elle est le 1er investisseur) et les Etats-Unis, principal allié de défense, pour concilier des relations économiques solides avec la première et une relation militaire et stratégique très forte avec les seconds. Suite au retrait des Etats-Unis du Partenariat transpacifique, Singapour s’est efforcé de soutenir l’avancée des discussions sur les autres accords de libre-échange, en particulier le RCEP. Singapour est partie à l’Accord progressiste et complet de Partenariat transpacifique (CPTPP), entré en vigueur dans six pays en décembre 2018. Singapour cherche également à consolider ses partenariats avec les autres puissances régionales que sont l’Inde et l’Australie.

Relations avec l’Union européenne

L’Union européenne est le troisième partenaire commercial de Singapour (après la Chine et la Malaisie) et son premier investisseur (11 000 entreprises européennes sont présentes à Singapour). Le commerce bilatéral UE-Singapour a représenté 48,6 milliards d’euros en 2015, Singapour étant le premier partenaire de l’UE au sein de l’ASEAN. L’UE et Singapour ont paraphé un accord de partenariat et de coopération (APC) et un accord de libre-échange (ALE) respectivement en octobre et septembre 2013. L’ALE UE-Singapour pourrait entrer en vigueur avant la fin de l’année 2018. L’APC UE-Singapour doit permettre de renouveler la relation à travers un dialogue et une coopération accrue dans le domaine politique, économique et sur de nombreux enjeux sectoriels (éducation, tourisme, santé etc). Singapour est à l’origine, avec la France, du Sommet entre l’Europe et l’Asie (ASEM), créé en 1996, et accueille la Fondation Europe Asie (ASEF), destinée à promouvoir les échanges culturels et éducatifs.

Mise à jour : 08.19

Informations complémentaires