Relations bilatérales

Partager

Relations politiques

Les relations entre la France et Sao Tomé-et-Principe sont bâties sur un attachement commun à la langue française, qui est obligatoirement enseignée à tous les élèves du secondaire dans l’archipel. Sao Tomé-et-Principe a adhéré à l’Organisation internationale de la Francophonie en 1997, favorisant l’ouverture de l’archipel à son environnement régional francophone. La France est représentée à Sao Tomé-et-Principe par l’ambassadeur de France au Gabon, qui y effectue des visites régulières.

Présence française

Consulat(s) : Libreville
Consule honoraire à Sao Tomé-et-Principe : Madame Siomara Viegas Le Roux
Communauté française à Sao Tomé-et-Principe : 30 personnes inscrites au registre consulaire (2022)

Visites

  • Mars 2019 : visite à Sao Tomé-et-Principe de Mme Amélia Lakrafi, députée des Français établis hors de France
  • Mai 2015 : visite en France de M. Patrice Emery Trovoada, Premier ministre

Relations économiques

D’un montant, en valeur, peu élevé, le solde de la balance commerciale entre la France et Sao Tomé-et-Principe est sujet à des fluctuations. Excédentaire depuis 2016 (hormis l’année 2019), il est redevenu déficitaire en 2021, avec un solde de -2,6M. Cette tendance est portée notamment par une forte hausse des importations françaises de produits agricoles, en particulier de cacao.

Les investissements français à Sao Tomé-et-Principe sont modestes et circonscrits aux secteurs des services, tourisme et de l’agriculture. La compagnie Total est revenue sur l’archipel avec la signature d’un accord de partage de production avec la société angolaise Sonangol début 2019, pour l’exploration dans le bloc 1 de la zone économique exclusive de Sao Tomé-et-Principe. Les cocontractants se sont engagés à financer des projets sociaux dans le pays pour 1 million de dollars sur quatre ans. Dans le même temps, Total a signé un contrat de partage de production pour l’exploration sur trois blocs situés dans la zone conjointe Sao Tomé-et-Principe-Nigeria.

Coopération culturelle, scientifique et technique

Depuis 2015, l’Alliance française de Sao Tomé-et-Principe (AFSTP) relève du service de coopération et d’action culturelle de l’ambassade de France à Libreville, et une programmation culturelle conjointe est organisée entre l’AFSTP et l’Institut français du Gabon.

Chaque année, deux à quatre étudiants santoméens bénéficient d’une bourse d’étude en France. L’AFSTP participe à la remise à niveau en français des étudiants boursiers vers la France et le Maroc, et assure la formation continue des professeurs de français santoméens dans le cadre d’un FSPI octroyé en 2020.

En 2020, l’Agence française de développement a contribué à hauteur de 500 000 EUR (don) au plan de riposte national contre l’épidémie de Covid-19, en partenariat avec le PNUD et l’UNICEF (mobilisation de six médecins étrangers pendant six mois et installation de stations de lavage des mains dans les écoles et hôpitaux).

Relations avec l’Union européenne

L’Union européenne, représentée par sa délégation à Libreville (Gabon), est un partenaire important pour Sao Tomé-et-Principe. En 1984, Sao Tomé-et-Principe a signé un accord de pêche avec l’Union européenne, renouvelé régulièrement. Au titre du 11ème FED (2014-2020), Sao Tomé-et-Principe bénéficie d’un financement de 35M€, concentrés sur deux secteurs (eau et assainissement ; agriculture durable). Sao Tomé-et-Principe a également bénéficié de 8M€ de soutien direct pour répondre à la crise sanitaire relative à la pandémie de Covid-19.

Mise à jour : 14.11.22

Informations complémentaires