Relations bilatérales

Partager

Relations politiques

Les relations politiques sont bonnes, facilitées par la proximité géographique de Sainte-Lucie avec la Martinique. Ce sont d’abord des relations de voisinage.
Une délégation de Sainte Lucie, conduite par le Premier ministre, a participé à la Cop 21 qui s’est déroulée au Bourget du 30 novembre au 12 décembre 2015. Cet événement a permis de mettre en exergue notre engagement commun dans la lutte contre le réchauffement climatique. Sainte-Lucie, comme la plupart de ses voisins dans les Caraïbes, est l’un des premiers pays au monde à avoir ratifié l’Accord de Paris.

La Martinique a rejoint en 2015 l’organisation des États de la Caraïbe orientale (OECO) dont Sainte-Lucie est membre fondateur, et la Guadeloupe en 2019 au statut de membres associés, tandis que Saint-Martin était admis au statut de membre observateur.

Dans le cadre de la lutte contre la pandémie de COVID-19, la France a apporté une aide significative à Sainte-Lucie notamment via un partenariat entre le CHU de Martinique et l’hôpital Victoria de Castries.

Présence française

Présence d’une ambassade de France à Castries.
Communauté française (registre janvier 2021) : 420 inscrits
Communauté lucienne en France : 2 803 au 31/12/2016

Visites

  • 30 novembre 2015 : le Premier ministre, M. Kenny Anthony, et le ministre du développement durable, de l’énergie, de la science et de la technologie, M. James FLETCHER, ont participé à la XXIe Conférence des Parties sur le changement climatique (COP21, Le Bourget).
  • 12 décembre 2017 : le Premier ministre Allen Chastanet a participé au One Planet Summit de Paris.

Ambassadeurs

Ambassadeur de France à Sainte-Lucie : M. Jacques-Henry HEULS
Ambassadeur de Sainte-Lucie (en résidence à Londres) : M. Guy MAYERS

Relations économiques

Les entreprises françaises qui se sont implantées à Sainte-Lucie exercent dans le domaine du tourisme, de l’agro-alimentaire et des travaux publics (notamment Vinci).

https://www.diplomatie.gouv.fr/fr/politique-etrangere-de-la-france/diplomatie-economique-et-commerce-exterieur/la-france-et-ses-partenaires-economiques-pays-par-pays/ameriques/article/sainte-lucie

Coopération culturelle, scientifique et technique

Le service de coopération et d’action culturelle, compétent pour toute la Caraïbe insulaire anglophone est basé à Sainte-Lucie. Il soutient les initiatives du secrétariat de l’OECO (Organisation des États de la Caraïbe orientale) et du ministère de l’environnement dans le domaine du développement durable (adaptation au changement climatique, protection de l’environnement, santé et alimentation, patrimoine) et vient en appui aux initiatives du secteur privé français.

Un projet FSPI (fonds de solidarité pour les projets innovants) FORPRO, 2021-2023, mis en œuvre par Unite Caribbean vise à améliorer la coopération entre les établissements d’enseignement professionnels supérieur français et saint-luciens dans un objectif de meilleure insertion professionnelle et d’intensification des échanges

L’enseignement du français et les échanges culturels constituent également une part importante de la coopération bilatérale. L’Alliance française de Castries, outre son offre de cours tout public est la tête de pont du réseau des alliances françaises de la Caraïbe orientale. Un site internet collectif permet, depuis 2021, de mutualiser et d’enrichir l’offre en français de cours et d’évènements culturels francophones. Ouverte toute l’année, elle a su offrir des compléments éducatifs et culturels de qualité en lien avec le ministère de l’Education depuis le début de la crise de la Covid et a ouvert en 2021 un corner Campus France faisant la promotion des études en France. Elle a contribué à la mise au point du Pacte linguistique entre Sainte-Lucie et l’Organisation internationale de la Francophonie, signé en 2011. Un important programme permettant l’accès des étudiants saint-luciens à l’enseignement supérieur français lancé en 2016 s’est depuis étoffé grâce aux bourses ELAN qui permettent une mobilité infra caribéenne accompagnée et encadrée de et vers l’université des Antilles . Par ailleurs, les échanges culturels avec la Martinique et, dans une moindre mesure, la Guadeloupe se sont développés en lien avec les directions des affaires culturelles (DAC) et les opérateurs des collectivités françaises des Amériques.

L’Agence française de développement (AFD) intervient à Sainte Lucie, à partir de son agence basée en Martinique, mais le niveau d’endettement du pays limite les possibilités de financement de projets sur prêts. L’AFD encourage la dynamique d’intégration des CFA dans le bassin régional avec un triple objectif : mieux insérer les départements et collectivités d’Outre-mer dans leur environnement immédiat ; faire bénéficier les pays voisins des compétences et des ressources disponibles dans les territoires ultramarins français ; travailler sur des sujets communs à la sous-région (déchets, biodiversité, énergies renouvelables).

Autres types de coopération

La France et Sainte-Lucie s’emploient à développer une coopération dans le domaine de la sécurité. Une commission mixte a été organisée sur ce thème à Sainte-Lucie le 5 novembre 2019, co-présidée par le ministre lucien des affaires intérieures, de la justice et de la sécurité nationale, et l’ambassadeur de France, en présence d’une forte délégation de la préfecture de la Martinique. Sainte-Lucie coopère également avec la France en matière de lutte contre les trafics, notamment à travers le programme régional ALCORCA (appui à la lutte contre la criminalité organisée en région Caraïbe). Un projet d’accord relatif à la lutte contre les trafics illicites par voie maritime est en cours d’instruction.

Mise à jour : 24.08.21

Informations complémentaires