Présentation de Sainte-Lucie

Données générales

Présentation du pays

Nom officiel : Sainte-Lucie
Nature du régime : régime parlementaire
Chef de l’Etat : la Reine Elizabeth II, représentée par un Gouverneur général, Sir Emmanuel Neville Celac (12/01/2018)
Chef du Gouvernement : le Premier ministre Allen Chastanet (depuis le 7 juin 2016)

Données géographiques

Superficie : 610 km²
Capitale : Castries
Villes principales : Gros Ilet, Vieux-Fort, Micoud
Langue (s) officielle (s) : anglais
Langue (s) courante (s) : anglais, créole français
Monnaie : Dollar des Caraïbes de l’est ou EC$ (Eastern Caribbean dollar), lié au dollar américain au taux fixe de 1 US$ = 2,70 EC$ depuis 1976 ; 1 EC$ = 0,316 € au 1er janvier 2018 (taux de chancellerie)
Fête nationale : 22 février (fête de l’Indépendance, 1979)

Données démographiques

Population (BM 2016) : 178 015
Densité (BM 2016) : 291 habitants par km2
Croissance démographique (BM 2016) : 0,45 %
Espérance de vie (BM 2016) : 75 ans
Taux d’alphabétisation (BM) : nc
Religion(s) : Catholiques, Anglicans, Protestants, Adventistes
Indice de développement humain (PNUD 2016) : 0,735 soit 92ème rang mondial sur 188

Données économiques

PIB (BM 2016) : 1,38 Mds US$
RNB par habitant (BM 2016) : 7 670 US$
Croissance (BM 2016) : 0,9 %
Chômage (au sens du BIT) : nc
Inflation (BM 2016) : 0,2 %
Solde budgétaire (FMI 2016) : -3,8 %
Balance commerciale (2013/2014) :
Principaux clients (BM 2014) : Etats-unis (44,42%), Trinité-et-Tobago (14,56%), Royaume-Uni (11,45%) […] 11ème France (0,94%)
Principaux fournisseurs (BM 2014) : Etats-unis (45,48%), Trinité-et-Tobago (20,81%), Royaume-Uni (4,47%) […] 12ème France (1,39%)

Part des principaux secteurs d’activités dans le PIB (Banque mondiale, 2016) :

  • agriculture : 2 %
  • industrie : 13 %
  • services : 84 %

Exportations de la France vers Sainte-Lucie (en 2016 - DGT) : 9,93 M€
Importations françaises depuis Sainte-Lucie (en 2016 - DGT) : 1,17 M€

Pour aller plus loin : https://www.tresor.economie.gouv.fr/Ressources/pays/sainte-lucie

Composition du gouvernement

Premier ministre, ministre des Finances, de la Croissance économique, de la Création d’emplois, des Affaires étrangères et de la Fonction publique : M. Allen CHASTANET
Ministre de l’Education, de l’Innovation, des Affaires familiales et du Développement durable : Mme Gale RIGOBERT
Ministre des Infrastructures, de l’Energie et du Travail : M. Stephenson KING
Ministre de l’Agriculture, de la Pêche, de l’Aménagement du territoire, des Ressources naturelles et des Coopératives : M. Ezechiel JOSEPH
Ministre du Développement économique, du Logement, de l’Aménagement urbain, du Transport et de l’Aviation civile : M. Guy JOSEPH
Ministre de l’Equité, de la Justice sociale, de l’Autonomisation, du Développement de la jeunesse, des Sports, de la Culture et des Administrations locales : M. Lenard MONTOUTE
Ministre de l’Intérieur, de la Justice et de la Sécurité nationale : M. Hermangild FRANCIS
Ministre de la Santé et du bien-être : Mme Mary ISAAC
Procureur Général (fonctionnaire) : M. Stephen JULIEN

Ministres délégués :

Ministre délégué aux Finances : M. Ubaldus RAYMOND
Ministre délégué aux Affaires étrangères : Mme Sarah FLOOD-BEAUBRUN
Ministre au sein du Ministère du Développement économique, du Logement, de l’Aménagement urbain, du Transport et l’Aviation civile : M. Herod STANISLAS
Ministre délégué au Développement de la jeunesse et des Sports : M. Edmund ESTEPHANE
Ministre délégué à la Culture et des Administrations locales : Mme Fortuna BELROSE
Ministre au sein du cabinet du Premier ministre chargé du Commerce, de l’Industrie, de l’Investissement, du Développement des entreprises et de la Consommation : M. Bradley FELIX
Ministre au sein du Cabinet du Premier ministre chargé du Tourisme, de l’Information et de l’Audiovisuel : M. Dominic FEDEE

Présence française

Site internet de l’ambassade : http://lc.ambafrance.org/
Consulat : section consulaire de l’Ambassade
Communauté française (registre 2017) : 493 inscrits
Communauté saint-lucienne en France : 2803 au 31/12/2016

Éléments d’actualité

Politique intérieure

Parti majoritaire : Le United Workers Party (UWP), qui occupe 11 des 17 sièges à la Chambre des Représentants.

Autres partis représentés : Le Saint Lucian Labour Party (SLP) occupe les 6 autres sièges.
Le régime parlementaire saint-lucien est bicaméral comprenant un Sénat (11 membres, dont 6 nommés sur proposition du Premier ministre, 3 du chef de l’opposition et 2 du Gouverneur) et une Chambre des Représentants (17 membres élus au suffrage universel direct).

Les élections législatives du 6 juin 2016 ont été remportées par l’UWP conduit par M. Allen Chastanet. Le Premier ministre sortant, M. Kenny Anthony, qui a dirigé le pays pendant près de quatorze ans au cours de deux mandats non consécutifs, a reconnu sa défaite et annoncé qu’il ne serait pas le dirigeant de l’opposition, fonction dès lors exercée par M. Phillip J Pierre.
L’actuel Premier ministre de Sainte-Lucie, Allen Chastanet, est un homme d’affaires et un ancien ministre du tourisme (2006-2011).

Situation économique

Sainte-Lucie se situe dans la tranche supérieure des pays à revenu intermédiaire. Le pays présente toutes les caractéristiques d’un petit Etat insulaire en développement, dont une faible assise économique et une grande vulnérabilité aux fluctuations extérieures comme aux catastrophes naturelles. Son économie, fondée traditionnellement sur l’agriculture (bananes et autres cultures), repose aussi sur un secteur des services axé sur le tourisme, en plein essor, les activités bancaires et sur un petit secteur manufacturier. Le pays connait toutefois un taux de chômage important mais non véritablement mesuré.

Sainte-Lucie a été inscrite le 5 décembre 2017 sur la liste « noire » des 17 juridictions non coopératives de l’Union européenne et invitée à prendre des engagements à haut niveau pour remplir les critères de bonne gouvernance fiscale.

http://www.tresor.economie.gouv.fr/File/423578

Politique étrangère

Sainte-Lucie est membre de l’ONU, de l’Organisation des Etats Américains (OEA), de l’Organisation des Etats de la Caraïbe Orientale (OECO), de la Communauté caraïbe (CARICOM), de l’Alliance Bolivarienne pour les Amériques (ALBA), de l’Association des Etats de la Caraïbe (AEC), du Commonwealth et de l’Organisation internationale de la francophonie (OIF). En avril 2007, Sainte-Lucie s’est distinguée dans la région par un revirement en faveur de Taïwan. Elle est en effet le seul pays à avoir d’abord reconnu Taïwan après son indépendance, avant de reconnaître la République populaire de Chine de 1997 à 2007 (sous le gouvernement SLP), puis de nouer à nouveau des relations diplomatiques avec Taïwan (à la suite de la victoire électorale de l’UWP). Malgré son retour au pouvoir en décembre 2011, l’ancien Premier Ministre Kenny Anthony avait décidé de maintenir les relations avec Taïwan et même d’ouvrir une ambassade à Taipei en 2015. Une « Ancienne ambassade de la République populaire de Chine » continue cependant à fonctionner à Sainte-Lucie et commence à y gagner en visibilité.

L’Union européenne a apporté une aide totale d’environ 150 M€ à Sainte-Lucie depuis 1975. Au titre du XIème FED (2014-2020), 7 M€ ont été alloués à ce pays.

Sur le plan fiscal et financier, Sainte-Lucie figure sur la liste européenne des pays non coopérants publiée le 6 décembre 2017.

Mise à jour : 30.01.18

Informations complémentaires

PLAN DU SITE