Relations bilatérales

Ambassadeur de France en RDC : François Pujolas (depuis le 1er septembre 2018)
Ambassadeur de RDC en France (chargé d’affaires a.i) : Jean Tambu Mikuma (depuis le 1er septembre 2018)

Relations politiques

La France est mobilisée depuis de nombreuses années pour garantir le respect de la souveraineté et de l’intégrité territoriale de la RDC et permettre un règlement de la crise dans la région des Grands Lacs. La relation France-RDC se nourrit par ailleurs d’un lien privilégié fondé sur la Francophonie. La France a la responsabilité de proposer les résolutions et déclarations relatives à la situation en RDC au Conseil de sécurité des Nations unies (CSNU).

Visites

Visites présidentielles

  • 16 et 17 juillet 2008 puis 21 mai 2014 : visites officielles du président Kabila en France
  • 26 mars 2009 : visite du président Sarkozy (1re visite d’un président français à Kinshasa depuis 1984).
  • 13 octobre 2012 : visite du président Hollande en RDC pour le sommet de la Francophonie.

Visites ministérielles (depuis 2015) :

  • 20 mai 2019 : visite à Kinshasa de Jean-Yves Le Drian, ministre de l’Europe et des Affaires étrangères
  • 24 février 2015 : visite à Paris de Raymond Tshibanda, ministre congolais des Affaires étrangères ;
  • novembre 2015 : visite à Paris de Maker Mwangu Famba, ministre congolais de l’Éducation nationale ;
  • janvier 2016, visite à Paris de Alexis Thambwe, ministre congolais de la Justice, et Isumbisho Mwapu, ministre congolais de la Fonction publique.

Échanges commerciaux

La balance commerciale bilatérale est traditionnellement favorable à la France, avec des flux en augmentation progressive (+ 100 % entre 2009 et 2014). Les exportations françaises sont concentrées dans les domaines suivants : équipements mécaniques (30 %), produits pharmaceutiques (28 %), produits agricoles et agro-alimentaires (24 %). Les importations françaises (qui représentent 1 % des exportations congolaises) sont elles aussi constituées pour l’essentiel de produits agricoles et agro-alimentaires (77 %).

Coopération

La coopération française est riche et variée. Elle se concentre sur les domaines de l’éducation, de la protection de l’environnement et de la biodiversité, et de la santé. Le contrat de désendettement et de développement signé en juillet 2013 prévoit 170 M € dans les secteurs de l’éducation, de la formation professionnelle, de l’assainissement de l’eau et de la gouvernance financière.

En matière de culture et de francophonie, la France dispose en RDC de quatre antennes de l’Institut français : à Kinshasa, à Lubumbashi, à Bukavu, à Goma (depuis 2017) ; d’un réseau de plusieurs Alliances françaises, avec le statut d’associations de droit local ; ainsi que de deux lycées français : René Descartes conventionné par l’Agence pour l’enseignement français à l’étranger, et le lycée Blaise Pascal de Lubumbashi.

Lors de sa visite en RDC le 20 mai 2019, le ministre de l’Europe et des Affaires étrangères a marqué son souhait de relancer un partenariat de long terme entre la France et la RDC, se focalisant sur trois domaines prioritaires : la santé, l’éducation et la sécurité. Ce déplacement a également illustré notre mobilisation commune sur deux enjeux globaux : la protection de l’environnement et la Francophonie. À cette fin, des moyens accrus seront consacrés à la coopération bilatérale, avec une enveloppe de 300 millions d’euros sur cinq ans.

Mise à jour : 02.10.19

Informations complémentaires