Présentation de la République de Macédoine du Nord

Données générales

Présentation du pays

MACÉDOINE DU NORD {JPEG}

Nom du pays : République de Macédoine du Nord
Nature du régime : république parlementaire
Chef de l’Etat : M. Stevo PENDAROVSKI (président de la République élu le 5 mai 2019)
Premier ministre : M. Zoran ZAEV (depuis le 31 mai 2017)

Données géographiques

Superficie : 25 713 km2
Capitale : Skopje
Villes principales : Bitola, Kumanovo, Prilep, Tetovo, Veles, Stip, Ohrid
Langue(s) officielle(s) : macédonien (et albanais dans les régions où cette langue est parlée par au moins 20 % de la population)
Monnaie : le denar (1 € = 61,5 denar))
Fête nationale : 8 septembre

Données démographiques

Population (2016) : 2 081 206 hab (Banque mondiale, 2016)
Densité : 81 hab/km2
Croissance démographique (2016) : 0,1% (Banque mondiale, 2016)
Espérance de vie (2016) : 75 ans (Banque mondiale, 2016)
Taux d’alphabétisation (2016) : 98% (Banque mondiale, 2016)
Religion (s) : orthodoxe, musulmane, catholique
Indice de développement humain (2017) : 0,757 selon le PNUD en 2017 (80e rang mondial)

Données économiques

PIB : 11,5 Md EUR (2018)
PIB par habitant : 5300 EUR (2018)
Croissance : 2% (DGT, 2018)
Chômage : 20,3% (DGT, 2018)
Inflation : 1,4% (DGT, 2017)
Balance commerciale : - 1,411 Md EUR (2018)
Principaux clients : Allemagne, Bulgarie, Serbie, Kosovo, Belgique (DGT, 2017)
Principaux fournisseurs : Allemagne, Royaume-Uni, Serbie, Grèce, Chine (DGT, 2017)
Part des principaux secteurs d’activités dans le PIB (DGT) :

Présence française

Site internet de l’ambassade : https://mk.ambafrance.org/
Communauté française : 243 inscrits au registre des Français établis hors de France
Communauté macédonienne en France : 3 343 personnes (2015)

Éléments d’actualité

Politique intérieure

Sur le plan intérieur, la République de Macédoine du Nord a connu une crise politique entre 2014 et mai 2017. Les élections législatives anticipées de décembre 2016 n’ont pas permis de dégager une majorité claire, si bien que la formation du nouveau Gouvernement n’a pu intervenir que le 31 mai 2017. Le nouveau Gouvernement est dirigé depuis lors par le chef du parti SDSM (social-démocrate), M. Zoran Zaev. Il associe le SDSM et deux partis de la communauté albanaise (DUI, DPA), et il s’appuie sur une courte majorité au Parlement. Les élections municipales d’octobre 2017 ont vu une nette victoire de la coalition au pouvoir. Le candidat soutenu par la majorité gouvernementale, M. Stevo Pendarovski, a été élu président de la République le 5 mai 2019. Il a remporté les élections face à la candidate soutenue par le principal parti d’opposition (VMRO-DPMNE).

Situation économique

Sur le plan économique, la Macédoine du Nord a enregistré un rythme de croissance soutenu entre 2013 et 2016. Cependant, la crise politique a pesé sur la croissance ces deux dernières années. Le pays a renoué avec la croissance en 2018. Le principal moteur de la croissance demeure la consommation et, dans une moindre mesure, les investissements. Le solde courant reste déficitaire. Le chômage demeure élevé – notamment pour les jeunes – malgré une baisse continue depuis dix ans.

http://www.tresor.economie.gouv.fr/Pays/macedoine

Politique étrangère

La République de Macédoine du Nord fait de son intégration à l’Union européenne et à l’OTAN sa priorité stratégique. Elle entretient de bonnes relations avec ses voisins. Le différend entre la Grèce et la Macédoine du Nord à propos du nom de cette dernière a été résolu le 17 juin 2018 par la signature de l’accord dit de « Prespa ». Cet accord, entré en vigueur le 12 février 2019, précise la dénomination de « République de Macédoine du Nord » ou « Macédoine du Nord ». Il règle, en outre, d’autres questions litigieuses (langue ; citoyenneté) et il prévoit le développement des relations bilatérales entre les deux pays. L’accord de Prespa a ouvert la voie à l’adhésion de la Macédoine du Nord à l’OTAN (signature du protocole d’adhésion à l’organisation le 6 février 2019). A la suite de la ratification de ce protocole par l’ensemble des pays Alliés, la Macédoine du Nord deviendra le 30ème membre de l’OTAN. Par ailleurs, les relations entre la Bulgarie et la Macédoine du Nord se sont significativement améliorées depuis la signature, le 1er août 2017, d’un accord d’amitié, de bon voisinage et de coopération. La Macédoine du Nord est membre de la plupart des grandes organisations internationales (ONU, Conseil de l’Europe, OSCE, OIF).

Relations avec l’Union européenne

Comme l’ensemble des pays des Balkans occidentaux, la République de Macédoine du Nord bénéficie d’une perspective européenne depuis le sommet de Zagreb en novembre 2000, sous présidence française de l’Union européenne, puis confirmée lors du sommet de Thessalonique en 2003. Dans ce cadre, elle a signé un Accord de stabilisation et d’association (ASA) avec l’Union européenne en 2001, avant d’obtenir le statut de pays candidat en décembre 2005.

Depuis 2009, l’ouverture des négociations d’adhésion de la Macédoine du Nord avec l’UE a buté sur le différend qui opposait Athènes à Skopje. Les conclusions adoptées par le Conseil (Affaires générales) du 18 juin 2019 reconnaissent les progrès réalisés par la Macédoine du Nord sur la voie de son rapprochement européen, et l’invitent à poursuivre ses efforts afin de remplir l’ensemble des critères fixés par le Conseil. Le Conseil étudiera de nouveau la question de l’ouverture des négociations d’adhésion de la Macédoine du Nord à l’UE d’ici octobre 2019.

Mise à jour : 09.07.19

Informations complémentaires

PLAN DU SITE