Relations bilatérales

Partager

Relations politiques

Le Qatar et la France entretiennent des relations depuis la déclaration d’indépendance du pays en 1971 et l’ouverture croisée de représentations diplomatiques dès l’année suivante. Cependant, les liens entre la France et le Qatar sont antérieurs à l’indépendance du pays. Présent au Qatar depuis 1936, Total est très tôt devenu l’un des principaux partenaires de Qatar Petroleum (QP) pour l’extraction et la valorisation des ressources en hydrocarbures du pays.

La relation bilatérale s’est développée au début des années 1990, dans le domaine de la sécurité et des hydrocarbures. La volonté qatarienne de diversifier l’économie du pays et de réduire sa dépendance à la rente gazière a permis d’élargir le spectre de nos coopérations à de nombreux secteurs, dans le domaine économique (infrastructures avec le métro de Doha ; aéronautique) mais aussi dans les secteurs de la culture (avec Qatar Museums) et de l’éducation. La visite du président de la République le 7 décembre 2017 s’est accompagnée de la signature d’accords et de contrats importants dans le domaine de l’économie, de l’éducation, de la défense et de la lutte contre le terrorisme. Lors de la visite du ministre Jean-Yves Le Drian à Doha le 11 février 2019, la France et le Qatar ont signé une déclaration d’intention relative à la mise en place d’un dialogue stratégique, afin de renforcer la relation bilatérale dans tous les domaines et de permettre un suivi technique des principaux projets de notre relation. La France et le Qatar ont noué un partenariat de confiance dans le domaine du sport (accompagnement de la France lors des 15e Jeux asiatiques en 2006). Lors de la visite officielle du premier ministre Edouard Philippe, les 27-28 mars 2019, la France a pris l’engagement d’accompagner le Qatar dans l’organisation de la coupe du monde de football 2022, notamment dans le domaine de la sécurité.

Deux établissements d’enseignement français sont implantés à Doha. Unique dans le paysage éducatif local (classes mixtes, manuels scolaires français), le lycée franco-qatarien Voltaire permet la scolarisation de jeunes Qatariens dans l’enseignement français.

La France et le Qatar souhaitent renforcer leur coopération sur les grands enjeux mondiaux (climat, éducation mondiale, santé, villes intelligentes et durables).

Présence française

Communauté française au Qatar : environ 5.500 Français expatriés
L’ambassade possède une section consulaire.
Site internet de l’ambassade : http://www.ambafrance-qa.org

Visites

  • 15 septembre 2017 : visite officielle de l’Emir Tamim en France ;
  • 7 décembre 2017 : visite officielle au Qatar du Président de la République Emmanuel Macron, accompagné du ministre de l’Europe et des affaires étrangères, M. Jean-Yves Le Drian, et de la ministre des armées, Mme Florence Parly ;
  • 15 juillet et 3 septembre 2017 : visite à Doha de M. Jean-Yves Le Drian, ministre de l’Europe et des affaires étrangères ;
  • 5 et 6 juillet 2018 : visite officielle de l’Emir Tamim en France ;
  • 28 et 29 octobre 2018 : visite à Doha du Secrétaire d’Etat auprès du Ministre de l’intérieur Laurent Nunez, à l’occasion du salon Milipol ;
  • 11 novembre 2018 : visite en France de l’Emir Tamim, accompagné de son vice-Premier et ministre des Affaires étrangères, Cheikh Mohammed Ben Abderrahmane Al Thani, à l’occasion du Forum de Paris sur la paix :
  • 11 février 2019 : visite à Doha de M. Jean-Yves Le Drian, ministre de l’Europe et des affaires étrangères ;
  • 27 et 28 mars 2019 : visite officielle au Qatar du Premier Ministre à l’occasion de l’inauguration du Musée national dessiné par les Ateliers Jean Nouvel ;
  • 12 avril 2019 : visite à Paris du vice-Premier et ministre des Affaires étrangères, Cheikh Mohammed Ben Abderrahmane Al Thani :
  • 19 septembre 2019 : entretien de l’Emir Tamim avec le président de la République à Paris
  • 24 et 25 novembre 2019 : visite au Qatar de la ministre des Armées, Mme Florence Parly.
  • 4 mars 2020 : visite à Paris du vice-Premier et ministre des Affaires étrangères, Cheikh Mohammed Ben Abderrahmane Al Thani.
  • 9 et 10 décembre 2020 : visite à Doha de M. Jean-Yves Le Drian, ministre de l’Europe et des affaires étrangères (entretiens avec l’Emir du Qatar, Tamim bin Hamad Al Thani, et le ministre qatarien des Affaires étrangères, Sheikh Mohammad). .
Ambassadeur de France au Qatar : Monsieur Franck GELLET


Ambassadeur du Qatar en France : Cheikh Ali bin Jassim AL-THANI

Relations économiques

Nos échanges commerciaux avec le Qatar se sont élevés à 4,5 Mds EUR en 2019, un montant en hausse de 28% par rapport à 2018 faisant du Qatar le 2e client de la France au Proche et Moyen-Orient. Avec 3,2 Mds EUR d’excédent commercial, l’émirat constitue le cinquième excédent commercial français.

La France demeure également un récipiendaire important des investissements directs qatariens (environ 25 Mds d’euros), derrière le Royaume-Unis mais devant les Etats-Unis. Le fonds d’investissements bilatéral « Future French Champions », doté de 300 millions d’euros et dont l’un des objectifs est d’investir dans les PME et ETI françaises innovantes , a été créé en 2013. Il s’agit d’un partenariat entre la Bpifrance (ex-CDC IC dont les activités ont été transférées à Bpifrance fin 2018) et le fonds souverain Qatar Investment Authority.

A ce jour, plus de 120 implantations françaises sont recensées au Qatar dont une grande partie des entreprises du CAC 40 et des grands groupes français. Ces derniers ont pu s’appuyer sur leur expérience dans des secteurs requérant un haut niveau d’expertise tels que la construction, l’exploitation des hydrocarbures et le traitement des eaux pour remporter des contrats majeurs qui ont contribué au développement du Qatar. Plusieurs des projets majeurs dont les contrats ont été signés lors de la visite du président de la République au Qatar le 7 décembre 2017 (défense, transport, aéronautique et dépollution) ont déjà été mis en service en 2019 : la mise en service du métro de Doha et la dépollution de la lagune d’Al Karaana par exemple.

Coopération culturelle, scientifique et technique

Alors que Doha a le souci d’équilibrer ses partenariats, la France fait l’objet d’une demande de coopération particulièrement forte. En matière d’enseignement supérieur et de recherche, les Qatariens ont invité plusieurs grandes institutions académiques internationales à installer une branche délocalisée dans la « Cité de l’éducation ». C’est notamment le cas d’HEC Paris, qui célèbre ses 10 ans au Qatar en 2020 et dont plus de 720 étudiants ont été diplômés depuis 2010.

L’année culturelle France-Qatar 2020 constitue un temps fort de la relation bilatérale. Cette année est marquée par des expositions, des conférences ou encore des concerts pensés conjointement par l’ambassade et des institutions culturelles françaises et qatariennes majeures : Notre monde brûle au Palais de Tokyo, en coopération avec le Mathaf Museum de Doha et le Palais de Tokyo ; Picasso’s studios rassemblant plus d’une centaine d’œuvres de l’artiste à la Fire Station de Doha et fruit d’une coopération entre Qatar Museums et le musée national Picasso-Paris.

Le musée national du Qatar, construit par les Ateliers Jean Nouvel, a été inauguré le 27 mars 2019 en présence de l’Emir et du Premier Ministre en visite officielle au Qatar.
Par ailleurs, le Qatar - qui compte près de 200.000 francophones - est membre associé de l’Organisation internationale de la Francophonie depuis octobre 2012. La même année, le français a été réintroduit dans l’enseignement public (option proposée aux élèves de première et terminale dans un réseau de lycées "pilotes"). La mise en place d’une mineure de français à l’Université du Qatar à la rentrée 2016 a été une étape majeure pour la promotion de la francophonie. L’Université vient également d’adhérer, comme membre observateur, à l’Agence Universitaire de la Francophonie. Une centaine d’étudiants qatariens sont actuellement présents en France dans les centres de langue et les universités françaises.

Deux établissements d’enseignement français sont implantés à Doha. Le lycée français Bonaparte, conventionné par l’AEFE, qui a célébré son 44ème anniversaire en 2020, et le lycée franco-qatarien Voltaire, homologué par l’AEFE, qui célèbre cette année son 13ème anniversaire. 3.400 élèves sont scolarisés dans ces établissements.

Autres types de coopérations

La coopération de sécurité et de défense entre la France et le Qatar, constitue un pilier de la relation bilatérale. La signature le 4 mai 2015 du contrat portant sur l’achat de 24 avions Rafale, puis le déblocage de l’option pour 12 Rafale supplémentaires en décembre 2017, ont confirmé l’étroitesse des relations entre Paris et Doha. La signature, le 28 mars 2019, d’une déclaration d’intention entre le ministère de l’Intérieur français et le comité sécurité du comité suprême pour les projets et l’héritage marque l’engagement de la France à accompagner les forces de sécurité qatariennes dans la préparation et la conduite de la Coupe du monde de football 2022. D’importantes avancées ont été observées en 2019 avec la signature d’un accord de sécurité pour l’échange d’informations classifiées et d’un texte régissant le statut des forces (unique dans la région).

Des exercices ou des entrainements militaires bilatéraux sont régulièrement organisés dans l’émirat. La coopération entre la France et le Qatar en matière de lutte contre le terrorisme et son financement a été approfondie par la signature d’une déclaration d’intention et d’une feuille de route communes le 7 décembre 2017, à l’occasion de la visite à Doha du Président de la République. Le Qatar a également participé à la conférence sur la lutte contre le terrorisme et son financement « No Money For Terror », organisée à Paris les 25 et 26 avril 2018.

Mise à jour : 22.12.20

Informations complémentaires