Relations bilatérales

Relations politiques

Les relations bilatérales sont rythmées par des consultations politiques au niveau des hauts fonctionnaires. Les dernières se sont tenues à Assomption le 8 avril 2019. Parmi les thèmes saillants de la relation bilatérale figurent la mobilité universitaire et professionnelle, la réduction de la pauvreté, la gouvernance démocratique et économique, la coopération en matière de santé, etc.

Visites

À l’exception de la visite du général de Gaulle lors de sa tournée sud-américaine de 1964, aucune visite bilatérale n’a eu lieu entre la France et le Paraguay pendant la dictature du général Stroessner (1954-1989). Les relations bilatérales ont été relancées au plus haut niveau avec la venue à Paris en avril 1994 du président Wasmosy (première visite d’un chef de l’État paraguayen en France, renouvelée en décembre 1995). Le président de la République s’est rendu à Assomption en mars 1997 et le président Duarte Frutos a effectué un déplacement en France en 2006.

Depuis les contacts ont été réguliers et ont connu une nette accélération depuis septembre 2015 :

  • 11 janvier 2015 : lors de son passage à Paris, le ministre des Relations extérieures, M. Eduardo Loizaga, a participé à la Marche solidaire du 11 janvier.
  • 24-27 février 2015 : visite à Assomption de M. Jean-Pierre Bel, envoyé personnel du président de la République pour l’Amérique latine et les Caraïbes, et ancien président du Sénat.
  • 5-6 mars 2015 : visite en France du ministre paraguayen des Relations extérieures et entretien avec le ministre.
  • mai 2015 : visite de deux sénateurs français à Assomption (et du député de la circonscription).
  • 30 novembre 2015 : ouverture de la cérémonie relative aux discours nationaux de la COP21 par le président Cartes.
  • 9-10 mars 2016 : visite en France du ministre paraguayen des Relations extérieures et entretien avec le ministre.
  • Avril 2016 : visite au Paraguay du sénateur des Français de l’étranger, M. Olivier Cadic pour participer au 2e forum des investisseurs européens au Paraguay. Déplacement au Paraguay d’une délégation du groupe d’amitié du Sénat France/Pays du cône sud conduite par le président du groupe M. Simon Sutour et création par le Sénat paraguayen d’un groupe d’amitié avec la France.
  • 23-24 mai 2016 : visite à Paris du ministre paraguayen du Commerce et de l’Industrie, M. Gustavo Leite, qui a donné une conférence sur le Paraguay au Medef international.
  • 3 juin 2016 : visite du président Cartes à Paris pour participer à un forum économique international organisé par le ministère de l’Économie et des Finances, l’OCDE et de la BID, et à l’issue, entretien avec le président Hollande.
  • 3 mars 2017 : entretien entre M. Jean-Pierre Bel, envoyé personnel du président de la République pour l’Amérique latine et les Caraïbes, et M. Eladio Loizaga, ministre des Relations extérieures.
  • 20-24 novembre 2017 : visite de travail en France de Humberto Peralta Beaufort, secrétaire d’État chargé de la Fonction publique.
  • 13-15 mars 2019 : visite en France de Mme Liz Cramer, ministre de l’Industrie et du Commerce paraguayenne, à la tête d’une délégation d’affaire ; entretien avec le secrétaire d’État Jean-Baptiste Lemoyne.
    Pour des informations complémentaires merci de bien vouloir consulter sur le site de l’ambassade de France au Paraguay.

Relations économiques

Le Paraguay, 16e marché français en Amérique latine, reste pour la France un partenaire commercial modeste. Toutefois, nos exportations sont en forte hausse (elles ont plus que doublé depuis 2010). En 2018, nos exportations ont atteint 62 M € et nos importations 30 M €. Elles sont largement dominées par les produits chimiques, parfums et cosmétiques.

La présence commerciale française est localisée dans les secteurs des médicaments et des vaccins (Sanofi), des parfums et cosmétiques (L’Oréal), de l’automobile (Renault, PSA, Michelin, Total), du machinisme agricole (Kuhn), de l’agro-alimentaire et de la chimie (Louis-Dreyfus, fertilisants Roullier) et des services (Charles-Oberthur technologies, CMA-CGM, Axa assistance). La chaîne hôtelière Accor a signé un accord de franchise pour la construction d’un hôtel Ibis, qui a ouvert ses portes en septembre 2010 et un second hôtel a vu le jour à Ciudad del Este. Les céréales, notamment les graines de soja, et les oléagineux remportent la première place dans les exportations paraguayennes vers la France. Ils sont suivis par les épices, les huiles essentielles, le sucre, les fils et la viande. La présence de marques françaises ne se traduit pas toujours dans la balance commerciale, certains produits (automobiles) étant assemblés ou importés depuis le Brésil ou l’Argentine. Enfin, le groupe Vatel a ouvert une école hôtelière à Assomption en mars 2012 et se trouve aujourd’hui installé dans les locaux de l’Alliance française d’Assomption.

Les entreprises françaises marquent un intérêt de plus en plus marqué pour les opportunités qu’offre ce pays avec l’aide notamment de la chambre de commerce franco-paraguayenne.

Coopération culturelle, scientifique et technique

La coopération éducative et linguistique avec le Paraguay se développe à travers le programme national de bourse Carlos Antonio Lopez (BECAL) lancé en 2015. Il vise à octroyer 1 500 bourses permettant aux meilleurs étudiants paraguayens d’aller étudier dans l’un des 350 meilleurs établissements universitaires du monde. Dans le cadre du programme BECAL, une convention a été signée en 2019 entre Campus France et les autorités paraguayennes pour la gestion des bourses de mobilité des étudiants paraguayens. En 2017-2018, la France a accueilli 150 étudiants paraguayens, maintenant sa place de 5e pays d’accueil pour les étudiants en provenance du Paraguay.

La coopération s’appuie localement sur le dynamisme de l’Alliance française d’Assomption (plus de 1600 étudiants) et du lycée français international Marcel Pagnol (577 élèves, dont 132 élèves français). Ces deux institutions ont connu ces dernières années une modernisation importante. La salle Molière de l’Alliance française, qui fut le seul lieu de débat intellectuel sous la dictature, a été rénovée en 2010. Le Lycée, qui ne comptait que 260 élèves en 2007, développe un nouveau projet immobilier qui pourrait lui permettre d’atteindre le nombre de 700 élèves.

Notre coopération culturelle, en dépit d’une enveloppe modeste, bénéficie d’une grande visibilité au Paraguay. Nous organisons depuis 17 ans avec l’association artistique Gente de Arte le principal prix d’arts visuels du pays (prix Matisse). Nous entretenons des coopérations étroites avec les principales institutions et évènements culturels : festival international de cinéma, festival international de harpe, orchestre symphonique national, musée del Barro. Nous organisons des évènements maintenant réguliers (festival de la francophonie, fête de la musique) et un certain nombre d’évènements exceptionnels : création d’un musée Bonpland en 2015, création d’un festival d’avant-premières de films français en 2016 et coopération avec une maître de ballet de l’Opéra de Paris la même année.

En matière scientifique et technique, le Paraguay a intégré les réseaux régionaux de recherche française tels que Maths-Amsud et STIC Amsud. Un prix « Pierre et Marie Curie » récompense chaque année, depuis 2003, des lycéens paraguayens dans le domaine scientifique. La coopération en matière de santé est par ailleurs très ancienne, la France ayant notamment joué un rôle historique dans la constitution d’un service hospitalier universitaire au Paraguay. Un accord cadre dans le domaine de la santé a été signé entre l’AP-HP et le ministère paraguayen de la Santé le 21 octobre 2016.

Autres types de coopération

Des lettres d’intention relatives à des coopérations ont été signées dans les domaines de la défense et de la météorologie (2016) et de l’archéologie militaire (2018).

Mise à jour : 25.07.19

Informations complémentaires