Relations bilatérales

Partager

Relations politiques

La relation privilégiée est l’apanage des pays anglo-saxons (RU et EU). Oman est toutefois très attentif aux prises de positions et aux initiatives de la France dont elle partage volontiers les analyses.

Les Secrétaires généraux des ministères des affaires étrangères français et omanais se rencontrent régulièrement dans le cadre d’un dialogue stratégique bilatéral (dernier exercice mars 2018 à Mascate). Une commission mixte franco-omanaise, à dimension économique et culturelle, se réunit environ tous les deux ans.

Le ministre de la Défense, M. Jean-Yves Le Drian s’est rendu en septembre 2016 en Oman, et a reçu son homologue omanais à Paris le 16 janvier 2018.

Relations économiques

La politique de diversification économique du sultanat (programme TANFEEDH) offre des opportunités aux entreprises françaises, désireuses de jouer un rôle dans ce programme de diversification (Véolia, Suez, Engie, Airbus, EIFFAGE, FIVES sont déjà engagées dans des projets).

Coopération culturelle, scientifique et technique

La culture et le patrimoine sont nos principaux axes de coopération avec Oman. La France accompagne le sultanat dans la valorisation de son patrimoine, avec la rénovation du musée « Beit Faransa », la conduite de deux missions archéologiques en 2018 ainsi que l‘implantation progressive du CEFAS (Centre Français d’Archéologie et de Sciences Sociales) dans le Sultanat ces dernières années.

Le contexte est également porteur pour l’enseignement du français, introduit dans quatre écoles pilotes en fin de secondaire.
L’école française a vu ses effectifs doubler en cinq ans (le lycée français de Mascate a accueilli 298 élèves lors de la rentrée 2018). Les autorités françaises et omanaises ont décidé de rénover ensemble le musée Beit Fransa (musée de la France). Le centre franco-omanais accueille 500 étudiants de français par session.

Mise à jour : 19.07.19

Informations complémentaires