Présentation du Népal

Partager

Présentation du pays

NÉPAL {JPEG}

Données générales

Nom officiel : République fédérale démocratique du Népal
Nature du régime : République fédérale
Chef de l’Etat : Mme Bidhya Devi Bhandari, Présidente de la République (depuis 2015)
Chef du gouvernement : M. Khadga Prasad Sharma Oli, Premier ministre (depuis 2018)
Ministre des Affaires étrangères : M. Pradeep Kumar Gyawali (depuis 2018)
Fête nationale : Fête de la République, 20 septembre

Données géographiques

Superficie : 147 181 km²
Capitale : Katmandou
Villes principales : Biratnagar, Patan, Pokhara, Birgunj, Dharan Nepalganj
Langue (s) officielle (s) : népali
Langue (s) courante (s) : népali, hindi, anglais

Données démographiques

Population : 28,6 millions (Banque mondiale 2019)
Densité : 147.1 habitants / km² (Banque mondiale 2019)
Croissance démographique : +1,8% (Banque mondiale 2019)
Espérance de vie : 70 ans (Banque mondiale, 2019)
Taux d’alphabétisation : 65% (Banque mondiale, 2019)
Religions : Hindouisme (81 %), Bouddhisme (11 %), Islam (4 %)
Indice de développement humain : 147ème sur 188 (PNUD, 2019)

Eléments d’actualité

Politique intérieure

Le Népal dispose depuis 2015 d’une nouvelle Constitution qui a permis l’instauration d’une République fédérale démocratique. Les élections locales, provinciales et nationales de 2017-2018 ont consacré la victoire du parti communiste marxiste-léniniste (CPN-UML) de Khadga Prasad Sharma OLI, en association avec le parti communiste (CPN-M, Maoïste) de Pushpa Kamal Dahal (surnommé " Prachanda").

Politique étrangère

Le Népal a pour principaux partenaires diplomatiques l’Inde et la Chine. Katmandou entretient une relation privilégiée avec New Delhi, qui s’explique par une proximité géographique (frontière ouverte) et culturelle. L’Inde et le Népal sont liés par un Traité de Paix et d’Amitié signé en 1950 et les visites bilatérales sont fréquentes entre les deux pays. L’Inde est le premier partenaire économique du Népal. Etablies en 1955, les relations sino-népalaises se sont particulièrement développées ces dernières années, comme l’illustre la signature d’un nouveau Traité d’amitié en 2009. La Chine est le deuxième partenaire économique du Népal.

Sur la scène internationale, le Népal promeut la non-ingérence, le non-alignement et le multilatéralisme. Il attache une grande importance à son intégration dans les organisations régionales. Il a été à l’origine de la South Asian Association for Regional Cooperation (SAARC) en 1985, dont il accueille le siège à Katmandou.

Situation économique

La croissance du Népal s’est établie à 6,8% en 2018/19. Le Népal reçoit environ 635M EUR d’aide par an, dont 50% de la Banque mondiale et de la Banque asiatique de Développement, ce qui représente plus de la moitié de son budget de développement (aide indienne et chinoise non comprises).

A la suite des violents séismes qui ont frappé le pays les 25 avril et 12 mai 2015, 4,4 Mds USD de dons et de prêts ont été réunis lors de la conférence des donateurs internationaux qui s’est déroulée au Népal en juin 2015.

La pandémie de Covid-19 a mis à l’arrêt l’économie du Népal, très dépendant du secteur touristique (1,05 million d’emplois directs). La Banque mondiale prévoit une contraction du PIB de 2,8% sur l’année fiscale 2020-2021. Le gouvernemenf a annoncé souhaiter créer 200 000 emplois la même année via le "Prime Minister employment program".

Mise à jour : 04.12.20

Informations complémentaires