Présentation de Nauru

Données générales

NAURU {JPEG}

Nom officiel : République de Nauru.
Nature du régime : Démocratie parlementaire.
Chef de l’Etat et du Gouvernement : M. Lionel AINGIMA, président de la République.

Données géographiques

Superficie : 21 km².
ZEE : 308 480 km².
Capitale : Yaren.
Langues officielles : nauruan, anglais.
Langue courante : nauruan, anglais.
Fête nationale : 31 janvier.

Données démographiques

Population : 12 704 habitants.
Densité : 635,2 hab / km².
Croissance démographique : -1,3 %.
Religions : protestants (60,4%), catholiques (33%)
Indice de développement humain (2017) : non classé.

Ambassade de France à Suva, compétente pour Nauru : https://fj.ambafrance.org/

Politique étrangère

La surexploitation du phosphate et la crise financière des années 1990 ont durement frappé l’économie du pays. La République de Nauru est aujourd’hui l’un des Etats les plus pauvres au monde.

L’Australie, ancienne puissance de tutelle, demeure le principal partenaire et pourvoyeur d’aide au développement de la République de Nauru. L’île héberge de 2001 à 2008, et depuis sa réouverture en 2012 un centre australien de traitement régional des demandeurs d’asile. Nauru est par ailleurs l’un des quatre pays du Pacifique entretenant des relations diplomatiques avec la république de Chine (Taïwan). L’une des premières décisions diplomatiques du Président AINGIMA, élu le 24 août 2019, a été la reconnaissance de Jérusalem comme capitale d’Israël.

La République de Nauru est devenu le 189e Etat membre du Fond monétaire international (FMI) et de la Banque mondiale le 12 avril 2016. Nauru est également membre du Commonwealth, de l’Organisation des Nations unies (depuis 1999) et de plusieurs organisations régionales : Forum des Iles du Pacifique (FIP), dont il assure la présidence depuis septembre 2018 et pour un an, Communauté du Pacifique (CPS), Programme régional océanien de l’environnement (PROE), Forum pour le Développement des Iles du Pacifique (FDIP), Sparteca - South Pacific Regional Trade and Economic Cooperation Agreement. Nauru a intégré l’Office International pour les Migrations (OIM) le 6 décembre 2011. Nauru a présidé entre 2012 et 2014 l’Alliance des petits Etats insulaires (AOSIS), organisation intergouvernementale des Etats côtiers ou insulaires, à New York.

Nauru n’a à ce jour ratifié que quatre des neuf principales conventions internationales en matière de droits de l’Homme (convention contre la torture, convention sur l’élimination de toutes les discriminations faites aux femmes, convention relative aux droits de l’enfant, convention relative aux droits des personnes handicapées).

Relations avec l’Union européenne

Les relations avec l’Union européenne se sont renforcées depuis l’admission de Nauru dans le groupe des pays ACP en 2000. L’enveloppe de programmation du 11ème Fonds Européen de Développement (2014-2020) est de 2,4 M EUR, avec une priorité accordée aux énergies renouvelables.

Mise à jour : 09.19

Informations complémentaires