Relations bilatérales

Partager

Relations politiques

La Mongolie considère la France comme un « troisième voisin » (outre la Russie et la Chine), avec lequel elle entretient une relation d’amitié ancienne et comme un partenaire important en Europe. La France considère la Mongolie comme un « partenaire privilégié en Asie » et soutient activement la voie démocratique suivie par la Mongolie depuis la révolution démocratique de 1990. Les deux pays développent leurs échanges et leurs coopérations en faveur des principes et d’intérêt communs : développement fondé sur les principes du respect des droits de l’homme et de la démocratie, respect du droit international, renforcement du multilatéralisme, promotion du développement durable, préservation de la paix et de la stabilité internationale, attachement à la non-prolifération des armes de destruction massive, lutte contre le terrorisme, protection de l’environnement et de la diversité des expressions culturelles.

Présence française

En 2020, environ 100 Français sont inscrits comme résidents en Mongolie. Le nombre de Français de passage s’élevait lui à 10 000 en 2019.

Visites

La France et la Mongolie ont commémoré, en 2015, le 50e anniversaire de l’établissement de leurs relations diplomatiques, à l’occasion de laquelle le président mongol a effectué une visite officielle en France (18-19 novembre 2015).

Le Vice-premier ministre de la Mongolie M. Ulziisaikhan ENKHTUVSHIN, s’est rendu en visite officielle en France du 29 au 31 janvier 2020. Il s’est entretenu avec le Secrétaire d’Etat Jean-Baptiste Lemoyne et a été reçu au ministère de l’Intérieur par le Secrétaire d’Etat Laurent Nuñez. Les accords de coopération en matière de sécurité civile signés lors de cette visite permettront la création d’une unité de secours aérien au sein de l’Agence mongole de gestion des crises (NEMA). Le ministre mongol des Relations extérieures, M. Damdin TSOGTBAATAR, s’était rendu en France en octobre 2018 et s’était entretenu à cette occasion avec le Ministre de l’Europe et des Affaires étrangères.

Ambassadeur de France en Mongolie : Philippe MERLIN (depuis septembre 2018)
Twitter : @France_Mongolie


Ambassadeur de Mongolie en France : Avirmid BATTUR (depuis décembre 2017)

Relations économiques

Le commerce bilatéral enregistre un excédent structurel. En 2019, les échanges bilatéraux franco-mongols s’élèvent à 26 millions d’euros : 21 millions d’euros d’exportations vers la Mongolie, pour 5 millions d’euros d’importations de produits mongols.

En 2019 et 2020, la France a accordé à la Mongolie des prêts concessionnels d’un montant total de 120M€, d’une part pour l’acquisition par l’agence mongole de gestion des situations d’urgence NEMA d’hélicoptères de sauvetage et de véhicules de lutte anti-incendie, d’autre part pour la construction dans la ville d’Oulan-Bator d’un réseau de transport urbain par télécabines.

La présence française en Mongolie s’appuie sur environ 100 ressortissants et une vingtaine d’entreprises françaises. La Chambre de commerce et d’industrie franco-mongole (CCIFM), créée en 2014, contribue au développement des relations commerciales entre les deux pays.

Coopération culturelle, scientifique et technique

La France et la Mongolie poursuivent le développement de leur coopération dans les domaines scientifiques et techniques, notamment en ce qui concerne l’archéologie, la sismicité, l’agronomie (génétique, identification des animaux), l’architecture et l’urbanisme durable.

L’Alliance française de Mongolie contribue au développement de la coopération franco-mongole en matière d’éducation, d’enseignement supérieur et de cinéma.

Dans le domaine nucléaire, ORANO conduit des activités minières en Mongolie depuis près de 20 ans dans le cadre d’une co-entreprise avec la société d’Etat Mon-Atom en vue de l’exploitation future de deux gisements d’uranium dans le désert de Gobi, au sud-est de la Mongolie.

En matière de tourisme, la France est le 2e pays d’origine de touristes européens en Mongolie (plus de 10 000 annuellement) et soutient la promotion du patrimoine naturel et culturel, ainsi que le développement d’un secteur du tourisme durable et responsable.

La France et la Mongolie développent leur coopération militaire, par des actions de formation et d’échange d’expériences (exercices Khaan Quest).

Le département de l’Allier et la ville de Paris ont également développé des actions de coopération décentralisée, notamment dans le domaine médical et éducatif.

Autres types de coopérations

L’UE est le troisième partenaire commercial de la Mongolie (9% de ses échanges extérieurs) et un bailleur de fonds important (65 millions d’euros pour 2014-2020 dans le cadre de l’instrument pour la coopération au développement). L’accord de partenariat et de coopération entre l’UE et la Mongolie (signé en avril 2013 et ratifié par la France en septembre 2016) est entré en vigueur en novembre 2017.

Mise à jour : 22.04.21

Informations complémentaires