Relations bilatérales

Relations politiques

La France est l’un des Etats les plus anciennement représentés à Chisinau : en 2017 a été célébré le 25ème anniversaire de l’établissement des relations diplomatiques entre les deux pays. La France souhaite le succès de la République de Moldavie en l’accompagnant sur la voie du progrès économique et social et de la consolidation de l’Etat de droit.

Relations économiques

La France est le dixième client de la Moldavie et compte parmi ses dix premiers fournisseurs. Les échanges commerciaux entre les deux pays sont encore modestes : un peu plus de 100 millions d’euros en 2018. La France achète à la Moldavie principalement des produits agricoles et textiles et lui vend des équipements agricoles, des machines (dont des automobiles) et des produits chimiques. Des opportunités de développement des échanges commerciaux existent, tant dans les domaines de l’agriculture et de l’agro-alimentaire que dans les secteurs industriels et de service.

La France figure au cinquième rang des pays investisseurs étrangers en Moldavie, comptant pour plus de 4000 emplois directs. Au cours des huit premiers mois de l’année 2018, les exportations françaises vers la Moldavie ont augmenté de 27% tandis que les exportations moldaves vers la France ont progressé de 15%. De grandes entreprises françaises comme Orange, Lafarge, Pentalog, Lactalis etc. figurent parmi les principaux acteurs économiques du pays et contribuent à sa croissance. D’autres investissements français sont attendus si le pays poursuit son chemin vers l’Etat de droit, l’adoption des normes européennes et l’amélioration du climat des affaires.

Coopération culturelle, scientifique et technique

Les échanges culturels et l’enseignement de la langue française en Moldavie ont nourri de nombreuses générations de culture française. En dépit des conflits, des divisions, des ruptures qui ont marqué l’histoire de l’Europe au cours des siècles, les Moldaves ont su garder un lien spécial avec la France, sa culture et sa langue.

L’Alliance française de Moldavie a été inaugurée en décembre 1995 à Chisinau. Depuis 1996, la Moldavie est membre de l’Organisation internationale de la francophonie. En marge du dernier sommet de la Francophonie à Erevan en octobre 2018, la Moldavie a signé un pacte linguistique destiné à renforcer la place du français dans son système éducatif. Aujourd’hui, le français, enseigné en tant que langue étrangère en Moldavie, continue d’animer des classes entières d’élèves et d’étudiants, dans tout le pays, du primaire au supérieur. 40% des écoliers du secondaire apprennent le français. Avec près de 4000 élèves, l’Alliance française de Moldavie est l’une des plus importantes Alliances françaises d’Europe. Elle constitue un marqueur essentiel de la présence française en Moldavie.

Pour assurer la régularité des événements culturels francophones chaque année, des cofinancements sont opérés avec de nombreux partenaires francophones bien implantés en République de Moldavie dont notamment l’Agence Universitaire de la Francophonie (AUF), le Centre régional francophone pour l’Europe centrale et orientale (CREFECO), la délégation de la région Wallonie-Bruxelles, TV5 Monde, GREF et Solidarité Laïque.

Au niveau de la coopération décentralisée, de nombreux projets avec des villages moldaves sont menés pour l’amélioration des infrastructures notamment dans le traitement des déchets, l’assainissement des ressources en eau, la transition énergétique et la préservation et la promotion du patrimoine culturel.

Mise à jour : 16.04.19

Informations complémentaires

PLAN DU SITE