Relations bilatérales

Relations politiques

Voisine par La Réunion, la France entretient d’excellentes relations bilatérales avec Maurice. En juin 2010, les deux pays ont signé un accord bilatéral de cogestion relatif à l’île de Tromelin et à ses espaces maritimes environnants. Le processus de ratification n’est pas achevé en France. Géographiquement voisine, les îles de La Réunion et de Maurice entretiennent une relation très dense, notamment en termes de coopération. Les autorités mauriciennes envisagent d’ouvrir un consulat général à La Réunion.

Visites

7 septembre 2018 : visite à Paris du Premier ministre de la République de Maurice, Pravind Jugnauth. Entretien à Matignon avec le Premier ministre, Édouard Philippe.
11-13 mars 2018 : visite, à Port Louis, de Jean-Baptiste Lemoyne, secrétaire d’État auprès du ministre de l’Europe et des Affaires étrangères, pour le cinquantenaire de l’indépendance de la République de Maurice. Entretiens avec Pravind Jugnauth, Premier ministre, Ameenah Gurib-Fakim, présidente de la République, et Seetanah Lutchmeenaraidoo, ministre des Affaires étrangères, de l’Intrégation régionale et du Commerce international de Maurice.
26 novembre 2017 : visite, à Paris, de Seetanah Lutchmeenaraidoo, ministre des Affaires étrangères, de l’Intrégation régionale et du Commerce international de Maurice, pour la conférence ministérielle de l’OIF. Entretien avec Jean-Baptiste Lemoyne, secrétaire d’État auprès du ministre de l’Europe et des Affaires étrangères.
29 juin 2016 : visite en France de Nandcoomar Bodha, ministre des Infrastructures publiques et des Transports terrestres de Maurice. Entretien avec Matthias Fekl, secrétaire d’État chargé du Commerce extérieur, de la promotion du tourisme et des Français de l’étranger.
30 mars 2016 : visite à Paris de la présidente de la République de Maurice, Mme Gurib-Fakim. Rencontre avec le Président français, François Hollande.
30 septembre 2015 : visite à Paris du Premier ministre adjoint, Xavier-Luc Duval.

Relations économiques

La France est un acteur économique majeur à Maurice puisqu’elle est :

  • son 3e partenaire commercial avec un volume d’échanges de 869 M€ en 2017 (solde de 251 M€ en faveur de la France) ;
  • son 2e client (après le Royaume-Uni) avec 11,7 % des exportations mauriciennes en 2017 ;
  • son 4e fournisseur (après l’Inde, la Chine et l’Afrique du Sud) avec 8% des importations mauriciennes en 2017 ;
  • son 1er investisseur étranger (avec près de 200 entreprises françaises ) ;
  • son 1er pourvoyeur de touristes (plus de 420 000 Français sur 1,35 million de touristes) en 2017, soit 31,3% des arrivées touristiques.

En 2017, les échanges commerciaux entre la France et Maurice (869 M€) ont connu une hausse significative de 37,2 % par rapport à 2016. Les exportations françaises ont augmenté de 60 % sur un an pour atteindre 560 M€, une hausse qui s’explique principalement par la livraison de deux aéronefs A350-900 à Air Mauritius. Hors aéronautique, nos exportations se sont accrues de 5,1% en 2017, à 368 M€ tirées principalement par les produits industriels pour un total de 174 M€ (+ 8,6%) et agroalimentaires pour un montant de 76 M€ (+18%). Avec un volume de 309 M€ en 2017, les importations françaises en provenance de Maurice ont enregistré une hausse de 7,7% par rapport à 2016 (287 M€). Au cours des dix dernières années, le solde des échanges commerciaux franco-mauricien est structurellement favorable à la France et ce, pour un montant annuel moyen l’ordre de 65 M€.

La France est le principal partenaire bilatéral de Maurice en termes d’aide publique au développement. L’Agence française de développement (AFD) est le 2e créancier de Maurice, après la Banque africaine de développement (BAD) et le 2e bailleur à prêter directement aux entreprises publiques, après la Chine. Depuis la réouverture de l’agence à Maurice en 2006, l’AFD a réalisé près de 517 M€ d’engagements nets à Maurice.

Les échanges entre La Réunion et Maurice (36 M€ en 2017) sont fortement déséquilibrés en faveur de cette dernière. En 2017, les exportations réunionnaises vers Maurice (7 M€) étaient nettement inférieures aux importations réunionnaises en provenance de Maurice (29 M€).

Coopération culturelle, scientifique et technique

La France mène une action dynamique dans le secteur de la formation, de l’éducation, de l’enseignement supérieur et de la recherche, avec des coopérations inter-universitaires et des programmes de bourses. La France soutient également à Maurice, à travers l’Agence pour l’enseignement du français à l’étranger, un réseau d’écoles françaises d’excellente réputation (5 établissements, 5 000 élèves, aux 2/3 ayant la nationalité mauricienne).

Mise à jour : 11.09.18

Informations complémentaires

PLAN DU SITE