Présentation de Maurice

Partager

Présentation du pays

MAURICE {JPEG}

Données générales

Nom officiel : République de Maurice
Nature du régime : parlementaire
Président de la République (depuis le 2 décembre 2019) : M. Prithvirajsing ROOPUN
Chef du gouvernement (et de l’exécutif) : M. Pravind JUGNAUTH

Données géographiques

Population (en 2021) : 1,27 million d’habitants (Banque mondiale)
Densité (en 2021) : 679 habitants/km² (Banque mondiale)
Croissance démographique (en 2021) : 0 % (Banque mondiale)
Espérance de vie à la naissance (en 2020) : 74 ans (Banque mondiale)
Taux d’alphabétisation (total adultes) en 2016 : 93 % (Banque mondiale)
Religions : hindouisme (48 %), christianisme (32 %), islam (17 %), autres (3 %).
Indice de développement humain (IDH) : 63e rang mondial sur 191 pays (PNUD, 2021)

Données démographiques

Population (en 2020) : 1,27 million d’habitants (Banque mondiale)
Densité (en 2020) : 630 habitants/km² (Banque mondiale)
Croissance démographique (en 2020) : 0,04% (Banque mondiale)
Espérance de vie à la naissance (en 2019) : 74 ans (Banque mondiale)
Taux d’alphabétisation (total adultes) en 2020 : 96,4% (Banque mondiale)
Religions : hindouisme (48,5%), christianisme (32,7%), islam (17,3%), bouddhisme/taoïsme (1%).
Indice de développement humain (IDH) : 66e rang mondial sur 188 pays (PNUD, 2019)

Éléments d’actualité

Politique intérieure

Le Premier ministre Pravind Jugnauth, arrivé à la tête du gouvernement mauricien en janvier 2017 à la suite de la démission du Premier ministre précédent, son père Sir Anerood Jugnauth, a été reconduit dans ses fonctions après la victoire de sa coalition, l’Alliance morisien, aux élections législatives du 7 novembre 2019. Celle-ci remporte alors la majorité absolue (42 sièges sur 70) à l’Assemblée nationale.

Dans l’opposition, l’Alliance nationale, qui rassemble le Parti travailliste de l’ancien Premier ministre Navin Ramgoolam et le Parti mauricien social-démocrate de Xavier-Luc Duval (actuel chef de l’opposition parlementaire), n’obtient que 17 sièges ; le Mouvement militant mauricien de Paul Bérenger, engagé seul en campagne, n’en dispose pour sa part que de 9.

Sur proposition du Premier ministre, l’Assemblée nationale mauricienne a élu le 2 décembre 2019 M. Prithvirajsing Roopun au poste de président de la République de Maurice et M. Marie Cyril Eddy Boissézon au poste de vice-président. Ces deux fonctions sont essentiellement protocolaires, le pouvoir exécutif étant détenu par le Premier ministre.

Politique étrangère

Maurice abrite le siège de la Commission de l’océan Indien (COI), dont elle doit assurer la présidence en 2023. Maurice accueille également le secrétariat général de l’IORA (Indian Ocean Rim Association - Association des États riverains de l’océan Indien), dont la France est devenue membre en décembre 2020.

Elle est présente au sein de plusieurs organisations régionales et africaines : Union africaine, SADC (Southern African Development Community - la Communauté de développement d’Afrique australe), COMESA (Common Market for Eastern and Southern Africa - le Marché commun de l’Afrique orientale et australe). Maurice est également membre de l’Association des îles Vanilles, de l’Organisation internationale de la Francophonie (OIF) et du Commonwealth.

Très faible émettrice de gaz à effet de serre, Maurice est active au sein du groupe des petits États insulaires en développement (PEID).

Pour des raisons communautaires, historiques et géographiques, Maurice entretient une relation privilégiée avec l’Inde. Maurice a conservé une relation très forte avec l’Europe (France, Royaume-Uni, institutions européennes), sur le plan commercial mais aussi de la défense du droit international. Maurice a ainsi voté en faveur de l’ensemble des résolutions onusiennes consécutives à l’invasion de l’Ukraine par la Russie. Une délégation de l’Union européenne, compétente également pour les Seychelles, est présente à Port-Louis.

Situation économique

Maurice connaît un niveau de développement élevé, se hissant en 2021 au 63e rang mondial en termes d’incide de développement humain, grâce notamment au tourisme (qui comptait pour 20 % du PIB avant la pandémie) et aux activités liées au sucre, au textile, ainsi qu’au secteur financier et aux TIC.

Dans la décennie 2010, la croissance tendait néanmoins à ralentir, puis la crise du Covid-19 a entraîné une profonde récession (-14,9 % en 2020). La reprise est aujourd’hui bien engagée grâce à une stratégie de vaccination ambitieuse (78 % de la population a reçu au moins deux doses de vaccin) et au retour des touristes. L’invasion de l’Ukraine par la Russie alimente toutefois l’inflation, qui est attendue à plus de 10 % sur l’année 2022.

www.tresor.economie.gouv.fr/Pays/MU

Mise à jour : 14.11.22

Informations complémentaires