Relations bilatérales

Partager

Relations politiques

La France entretient de très bonnes relations avec Malte, caractérisées par une proximité et des convergences politiques sur plusieurs dossiers régionaux et internationaux (Méditerranée et lutte contre le changement climatique notamment).

Présence française

Site internet de l’ambassade de France : https://mt.ambafrance.org/
Le nombre de Français inscrits au registre des Français établis hors de France a cru de 107 % en 5 ans et atteint 1392 inscrits au 12 octobre 2021.

Visites

A Malte :

  • Jean-Yves Le Drian, ministre de l’Europe et des Affaires étrangères s’est rendu à Malte le 29 avril 2021. Il a été reçu par George Vella, président de la République de Malte et s’est entretenu avec Evarist Bartolo, ministre maltais des Affaires étrangères et européennes, et Byron Camilleri, ministre maltais de l’Intérieur et de la Sécurité nationale
  • Gérald Darmanin, ministre de l’Intérieur, s’est rendu à Malte le 7 novembre 2020. Il s’est entretenu avec Evarist Bartolo, ministre des Affaires étrangères et européennes, et Byron Camilleri, ministre de l’Intérieur et de la Sécurité nationale
  • Jean-Yves Le Drian s’est rendu à Malte le 24 juillet 2020. Il a été reçu par le président George Vella et s’est entretenu avec Evarist Bartolo, ministre des Affaires étrangères et européennes, et Byron Camilleri, ministre de l’Intérieur et de la Sécurité nationale
  • Christophe Castaner, ministre de l’Intérieur, a effectué une visite à Malte le 23 septembre 2019 pour participer à la réunion ministérielle sur les migrations. Il a été reçu par le président George Vella et Michael Farrugia, ministre de l’Intérieur et de la Sécurité nationale
  • Emmanuel Macron, président de la République française s’est rendu à Malte le 14 juin 2019 dans le cadre de sa participation au sommet des pays du sud de l’Union européenne (Med 7), suivie d’un segment bilatéral avec le Premier ministre Joseph Muscat
  • Jean-Yves Le Drian s’est rendu à Malte les 17 et 18 janvier 2019 pour participer à la réunion ministérielle du dialogue 5+5. Il s’est entretenu avec Carmelo Abela, ministre des Affaires étrangères et du Commerce extérieur
  • Nathalie Loiseau, ministre chargée des Affaires européennes, s’est rendue à Malte le 2 novembre 2018 pour participer aux consultations citoyennes sur l’avenir de l’Union européenne organisées sur le modèle français, en présence du ministre de l’Intérieur et de la Sécurité nationale, Michael Farrugia et du secrétaire d’État en charge du dialogue social, Aaron Farrugia Elle s’est entretenue avec Helena Dalli, ministre des Affaires européennes et de l’Égalité

En France :

  • Le ministre maltais des Transports, des Infrastructures et des Grands projets, Ian Borg a rencontré Elisabeth Borne, ministre chargée des Transports, à Paris le 24 avril 2019 et a notamment visité le chantier d’un tunnel du Grand Paris.
  • Le Premier ministre Joseph Muscat a effectué plusieurs visites en France (notamment pour le Forum de Paris sur la paix en novembre 2018 et 2019)
  • Joseph Muscat, Carmelo Abela, ministre des Affaires étrangères et du Commerce extérieur et Silvio Schembri, secrétaire d’État au Numérique, se sont rendus à Paris en novembre 2018 pour le forum sur la gouvernance de l’internet
  • En marge de leur entretien le 13 juillet 2018 à Paris, Jean-Yves Le Drian, ministre de l’Europe et des affaires étrangères, et Carmelo Abela, ministre des Affaires étrangères et du Commerce extérieur, ont signé un accord de coopération diplomatique.

Relations économiques

Les relations économiques bilatérales de la France avec Malte sont limitées par la taille de l’économie maltaise. En 2020, la France était le 4e fournisseur de Malte (6,5 % de part de marché, derrière l’Italie, l’Allemagne et la Chine) et son 2e client (après l’Italie). Malte était le 73e partenaire commercial de la France en 2020. Si les échanges de biens et de services (1,2 milliard EUR) ont chuté de 47 % en 2020, la tendance des échanges est repartie à la hausse sur les 5 premiers mois de 2021 (+24 % du volume total).

Les échanges commerciaux franco-maltais se caractérisent par une forte spécialisation. L’aéronautique, les composants électroniques et les hydrocarbures constituent plus de la moitié des échanges de biens depuis 10 ans (importations et exportations confondues). Cela s’explique notamment par une production industrielle maltaise spécialisée dans l’assemblage et la sous-traitance à haute valeur ajoutée (aéronautique, pharmaceutique, semi-conducteurs), et sa dépendance aux hydrocarbures. Malte a entrepris une diversification économique qui repose sur les secteurs traditionnels (tourisme, transports maritimes) et innovants (jeux en lignes, blockchain, services financiers, industrie pharmaceutique et aéronautique).
Plusieurs entreprises françaises sont bien implantées à Malte, notamment le groupe franco-italien ST Microelectronics (1er employeur privé de l’archipel, fabrication de microprocesseurs et R&D) et CMA-CGM (transport maritime, transbordement sur la route Suez-Gibraltar). Des activités d’assurance du groupe STELLANTIS (ex-PSA) et de biotechnologie y sont également implantées.

Coopération culturelle, scientifique et technique

Plusieurs accords récents témoignent de la densification de nos coopérations bilatérales dans des domaines aussi variés que la coopération diplomatique, le domaine spatial ou la gestion du portefeuille des actifs de l’État maltais. Nos coopérations culturelles se sont intensifiées et les dialogues techniques bilatéraux se multiplient (douanes, Expertise France) ; le dialogue entre états-majors se développe, même si la relation de défense reste contrainte du fait du statut de neutralité du pays (inscrit dans sa Constitution).

Malgré la concurrence de l’apprentissage de l’espagnol, environ 10 % de la population de Malte comprend le français. Des coopérations visant à favoriser l’enseignement du français sont mises en place avec Malte, qui a adhéré à l’Organisation internationale de la Francophonie en qualité d’observateur en 2018.

Mise à jour : 21.10.21

Informations complémentaires