Relations bilatérales

L’ambassadeur de France à Colombo (Sri Lanka) est traditionnellement aussi accrédité aux Maldives.

Le Président Mohamed Nasheed a été reçu à Paris, le 13 octobre 2011, par le ministre des Affaires étrangères et par la ministre de l’Ecologie, qui a signé à cette occasion une lettre d’intention concrétisant l’adhésion des Maldives à l’initiative Paris-Nairobi, qui vise à faciliter l’accès de l’archipel aux énergies propres. Le Ministre maldivien de l’environnement s’est rendu en France à plusieurs reprises en 2015 dans le cadre de la préparation de la Conférence Paris climat.

En 2017, les échanges entre la France et les Maldives se sont élevés à 50 M€, un montant stable depuis 5 ans. Les exportations françaises à destination des Maldives ont atteint 29 M€ (+56% par rapport à 2016), en raison du dynamisme de l’industrie hôtelière et de la demande de produits agroalimentaires et cosmétiques. Les importations en provenance des Maldives s’élèvent à 20,1 M€ et sont dominées par l’agroalimentaire.

En 2018, environ 50.000 touristes français ont séjourné aux Maldives.
Une Alliance française a ouvert ses portes à Malé en 2009. Elle représente la seule présence institutionnelle française dans l’archipel.

En 2009, la France a signé avec la République des Maldives une convention de financement du Fonds français pour l’environnement mondial (FFEM) en vue de réaliser le projet intitulé « Cartographie des Maldives et changement climatique ». Ce projet est cofinancé par le FFEM à hauteur de 1,5 M€.

Dans le cadre d’un programme post-tsunami, l’AFD a financé deux ports dans les îles d’Ungoofararu et de Manadhoo pour un montant de 5 M€.

Mise à jour : 15.07.19

Informations complémentaires

PLAN DU SITE