Kosovo

À la Une

Discussions Belgrade/Pristina - Q&R - Extrait du point de presse (6 septembre 2018)

Q – Quelle est la position de la France sur les discussions entre Belgrade et Pristina sur une éventuelle modification du tracé de la frontière entre la Serbie et le Kosovo ?
R – Un règlement du différend entre la Serbie et le Kosovo est essentiel pour la stabilisation durable des Balkans occidentaux et pour la concrétisation de la perspective européenne de ces deux pays.
La France soutient pleinement la médiation assurée par Federica Mogherini et forme le vœu que des discussions approfondies sur (…)

Lire la suite ...

Données générales

KOSOVO {JPEG}

Présentation du pays

Nom officiel : République du Kosovo
Nature du régime : République parlementaire
Chef de l’État et/ou du gouvernement : Hashim THACI, président de la République (depuis le 7 avril 2016)

Données géographiques

Superficie : 10 887 km2
Capitale : Pristina
Villes principales : Prizren ; Peć/Pejë ; Mitrovica/Mitrovicë
Langue (s) officielle (s) : albanais, serbe
Monnaie : euro
Fête nationale : 17 février

Données démographiques

Population (estimation recensement 2011) : 1,8 million d’habitants
Densité : 166,8 habitants/km2
Croissance démographique (2016) : 0,8 %
Espérance de vie (2016) : 71 ans
Taux d’alphabétisation (2011) : 94,30 %
Religion (s) : musulmane (90 %), orthodoxe (5 %), catholique
Indice de développement humain (2017) : 0,787 / 1

Données économiques

PIB par habitant (2017) : 3 894 US dollars
Croissance (2017) : 4,1 %
Chômage (au sens du BIT) (2017) : 30,4 %
Inflation (2017) : 1,5 %
Solde budgétaire (2017) :1,2 % du PIB
Balance commerciale (2017) : 457 Md€ (39 % du PIB)
Principaux clients : Albanie, Serbie, Macédoine
Principaux fournisseurs : Serbie, Allemagne, Turquie
Part des principaux secteurs d’activités dans le PIB (fin 2016) :

  • agriculture : 9 %
  • industrie : 26 % ;
  • services : 64 %
    Exportations de la France vers le Kosovo (2017) : 10 M EUR
    Importations françaises depuis le Kosovo (2017) : 4 M EUR

Consulter la fiche pays économique sur le site du Trésor

Présence française

Site internet de l’ambassade : https://kosovo.ambafrance.org/
Consulat : Pristina
Communauté française : 158
Communauté kosovare en France : 40 000 (estimation)

Éléments d’actualité

Politique intérieure

La situation politique, marquée par une forte polarisation et la difficulté à réunir la majorité nécessaire pour le vote des réformes au Parlement, a débouché sur le vote d’une motion de censure en mai 2017 contre le Gouvernement dirigé par Isa Mustafa. Des élections législatives se sont tenues le 11 juin 2017. La coalition regroupant les partis PDK, AAK et Nisma est arrivée en tête avec 33,74 % des voix (39 sièges). Vetevendosje a recueilli 27,49 % (32 sièges) et la coalition LDK-AKR 25,23 % (29 sièges). À l’issue de près de 3 mois de discussions, un gouvernement dirigé par Ramush Haradinaj a été investi par le Parlement le 9 septembre avec le soutien notamment de la liste Srpska (10 députés) et des députés des autres minorités (10 députés).

Situation économique

La situation économique du Kosovo reste fragile. Malgré un taux de croissance élevé (4,1 %) et une situation budgétaire relativement saine, il reste dépendant de l’aide extérieure et des transferts de la diaspora et présente un taux de chômage élevé, qui touche en particulier les jeunes. 50 % de la population est âgé de moins de 25 ans. Le Kosovo dispose de richesses minières et hydro-électriques, mais l’appareil de production souffre de vétusté et nécessiterait des investissements importants.

Politique étrangère

Le Kosovo cherche à développer son adhésion aux organisations internationales et sa reconnaissance par les autres États (environ plus de 110 États reconnaissent aujourd’hui le Kosovo). Il est membre du FMI (2009), de la Banque mondiale (2009), de la BERD (2012), de la Commission de Venise (2014), de l’Organisation mondiale des douanes (2017), et est membre associé à l’OIF (2018).

Relations Serbie-Kosovo : la Serbie ne reconnaît pas l’indépendance du Kosovo. Le dialogue entre Belgrade et Pristina conduit sous l’égide de l’Union européenne depuis 2013, et au plus haut niveau depuis 2017, est aujourd’hui interrompu en raison de tensions entre les deux pays.

Mise à jour : 24.04.19

PLAN DU SITE