Relations bilatérales

Relations politiques

Après l’indépendance du Kirghizstan, avec lequel la France a établi des relations diplomatiques en février 1992, un traité bilatéral d’entente, d’amitié et de coopération a été signé en juin 1994. Nos relations bilatérales se sont intensifiées à partir de 2001 grâce à l’accueil par Bichkek d’un détachement aérien français de soutien à nos opérations militaires en Afghanistan. Une antenne diplomatique a été ouverte à Bichkek à l’été 2004, transformée en ambassade de plein exercice en décembre 2009.

L’ambassadeur actuel, M. Michaël ROUX, a pris ses fonctions en septembre 2016.

Visites

L’ancien président kirghize Almazbek Atambaïev a été reçu par le président Hollande en mars 2015 à Paris. Auparavant, l’ancienne présidente Mme Otunbaeva s’était rendue en France en mars 2011 où elle s’était entretenue avec le ministre des Affaires étrangères, Alain Juppé. Le secrétaire d’État aux Affaires étrangères, M. Jean-Baptiste Lemoyne, s’est rendu à Bichkek le 19 avril 2019. Le ministre Bernard Kouchner s’était pour sa part rendu en juillet 2010 au Kirghizstan avec son homologue allemand pour renouveler le soutien de la France aux efforts de stabilisation et de retour à l’ordre légal. La France y avait accordé une aide globale de 1,2 millions d’euros sous la forme d’assistance humanitaire et médicale et du financement d’un projet d’aide aux personnes déplacées dans la vallée de la Fergana.

Des consultations entre ministères français et kirghize des Affaires étrangères ont lieu annuellement. Le vice-ministre des Affaires étrangères, M. Azamat Usenov, s’est rendu à Paris le 29 mars 2017 pour célébrer le vingt-cinquième anniversaire des relations diplomatiques entre la France et les pays d’Asie centrale.

Relations économiques

La présence française au Kirghizstan est encore limitée, mais les échanges commerciaux ont atteint 21,4M€ au titre de l’année 2018, en hausse de 20 % par rapport à 2016. Les exportations françaises vers le Kirghizstan sont passées de 21,8 M$ en 2016 à 26,8 M$ en 2017 (+ 23 %). La France était ainsi en 2017 le 15e fournisseur du Kirghizstan et le 4e européen après l’Allemagne (67,5 M$), la Lituanie (27,6 M$) et l’Italie (27,1 M$). Les secteurs porteurs sont l’agro-alimentaire, le tourisme et l’hôtellerie, la défense et l’aviation, et les finances.

Coopération culturelle, scientifique et technique

L’Alliance française de Bichkek est l’opérateur français en charge de la diffusion culturelle et linguistique au Kirghizstan.

L’Alliance française de Bichkek est l’opérateur français en charge de la diffusion culturelle et linguistique au Kirghizstan.

L’IFEAC, Institut français d’études sur l’Asie centrale, est un établissement de recherche à vocation régionale dont le siège est à Bichkek depuis 2014, et qui œuvre à la recherche et aux échanges en sciences humaines et sociales concernant cette région.

Mise à jour : 31.05.19

Informations complémentaires

PLAN DU SITE