Relations bilatérales

Partager

Relations politiques

La France et le Japon ont célébré en 2018 le 160e anniversaire de leurs relations diplomatiques. Les deux pays sont liés par un « partenariat d’exception » pour promouvoir la sécurité, la croissance, l’innovation et la culture.

Le Japon et la France portent sur la scène internationale les mêmes valeurs de liberté, de démocratie, de droits de l’Homme et de respect de l’État de droit. Ils sont tous deux attachés aux principes de la charte des Nations unies, au respect du droit international, à la résolution pacifique des différends. Les deux pays se reconnaissent l’un et l’autre comme des partenaires privilégiés au sein des institutions internationales et des acteurs déterminants tant dans leur région respective qu’au sein de la communauté internationale. En tant que nations du Pacifique, la France et le Japon sont engagés en faveur de la paix et la stabilité dans la région. La France et le Japon ont adopté, en octobre 2015, un Plan franco-japonais pour le développement durable, la santé et la sécurité en Afrique.

Le partenariat entre les deux pays n’a cessé de se renforcer ces dernières années notamment sous l’impulsion d’un sommet annuel entre les deux pays et des rencontres en marge des sommets internationaux, tels le G7 ou G20.

Le dialogue stratégique, qui se tient à intervalles réguliers alternativement en France et au Japon, a été rehaussé au niveau des ministres des Affaires étrangères en janvier 2012. Sa huitième session s’est tenue à Paris en janvier 2019. Il s’articule depuis 2014 avec un dialogue politico-militaire au niveau des ministres des Affaires étrangères et de la Défense (« 2+2 ») dont la 5e session s’est tenue à Brest en janvier 2019.

Présence française

Plus de 14 000 Français sont établis au Japon et environ 30 000 Japonais vivent en France.

Visites

Le président de la République, M. Emmanuel MACRON, s’est rendu au Japon du 26 au 29 juin 2019, à l’occasion d’une visite bilatérale (26 et 27 juin) et du quatorzième sommet du G20 organisé à Osaka (28 et 29 juin). Une nouvelle feuille de route conjointe a été adoptée à cette occasion, pour les cinq prochaines années (2019-2024). Le président Macron a reçu le Premier ministre japonais, M. Shinzo ABE, en France le 17 octobre 2018, le 23 avril 2019 et le 24 août 2019, en marge du sommet du G7 de Biarritz. Le Prince héritier du Japon s’est rendu en France du 7 au 14 septembre 2018.

Le précédent ministre des Affaires étrangères et nouveau ministre de la Défense, M. Taro KONO, s’est rendu en France du 12 au 14 juillet 2018, à l’occasion du lancement de la série d’événements culturels que le Japon a organisés en France de juillet 2018 à février 2019, « Japonismes 2018 ». Il a également assisté au défilé du 14 juillet, dont le Japon était l’un des pays d’honneur. Un accord de soutien logistique mutuel (ACSA) entre la France et le Japon a été signé à l’occasion de cette visite.

Le ministre de l’Europe et des Affaires étrangères, M. Jean-Yves LE DRIAN, s’est rendu au Japon du 26 au 29 janvier 2018 à l’occasion du dialogue politico-militaire « 2+2 » et du dialogue stratégique. Les différentes sessions de ces dialogues ont permis d’évoquer l’ensemble des grands enjeux internationaux : renforcement du multilatéralisme ; lutte contre le terrorisme ; règlement des crises régionales ; protection d’un ordre maritime international fondé sur le droit ; lutte contre le changement climatique ; coopération en matière de développement international ; lutte contre toute forme de protectionnisme.

Ambassadeurs

Ambassadeur de France à Tokyo : M. Laurent PIC
https://jp.ambafrance.org/
@ambafrancejp

Ambassadeur du Japon à Paris : M. Junichi IHARA
https://www.fr.emb-japan.go.jp
AmbJaponFR

Relations économiques

En 2019, le déficit commercial bilatéral s’est réduit de près d’1 Md€ pour atteindre 2,6 Md€, essentiellement grâce au doublement des exportations aéronautiques, qui représentent désormais un quart des exportations françaises au Japon. Les résultats sont encourageants pour le secteur agroalimentaire (exportations en hausse de 7 %), qui profite de l’entrée en vigueur de l’accord de partenariat économique (APE) UE-Japon. De manière générale, les exportations françaises vers le Japon ont progressé de 17 % en 2019 à 7,7 Mds€. La structure sectorielle des importations françaises, qui s’élèvent à 10,3 Mds€, est restée inchangée avec une part majeure d’importations de biens d’équipement et biens intermédiaires .

Du côté des investissements directs croisés, la France investit davantage au Japon (1,4 Mds€ en flux, 21 Mds€ en stock sur 2019 selon la Banque de France) que ce que le Japon investit en France (0,9 Mds€ en flux, 12,7 Mds en stock sur 2019). La France est le deuxième investisseur au Japon mais seulement le vingtième pays récipiendaire, selon le JETRO. Le Japon reste toutefois le 1er investisseur asiatique en France. Les investissements directs français au Japon se concentrent essentiellement dans le secteur manufacturier, notamment l’automobile, et la finance & l’assurance (respectivement plus de la moitié et un tiers). Les investissements japonais en France sont, pour leur part, concentrés dans le secteur manufacturier et le commerce de véhicules.
La dernière session du Dialogue économique et financier au niveau du ministre de l’Économie et des Finances s’est tenue le 10 juin 2019 à Tokyo.

Coopération universitaire et scientifique

Les deux pays développent leur partenariat ancien en matière d’énergie nucléaire civile. La France et le Japon, qui sont des économies avancées fondées sur la connaissance, approfondissent leur coopération dans le domaine de l’innovation.

La coopération universitaire et scientifique franco-japonaise s’organise autour de 250 accords entre établissements d’enseignement supérieur et organismes de recherche français et partenaires japonais. La coopération scientifique et technologique est au cœur des partenariats avec le Japon, qui consacre 3,7 % de son PIB à la recherche. Le rapprochement des pôles de compétitivité français et des "clusters" japonais est une priorité des deux pays.

Près de 75 projets de coopération décentralisée associent aujourd’hui les collectivités territoriales françaises et japonaises, le plus souvent sous la forme de jumelages. Ils permettent de traiter de sujets concrets d’intérêt commun, tels les transports, l’environnement et l’aménagement urbain.

Relations avec l’Union européenne

Le Japon est un partenaire stratégique de l’Union européenne. Afin de renforcer ce partenariat, deux négociations, lancées en mars 2013, ont été menées en parallèle : un accord-cadre (dit accord de partenariat stratégique) et un accord de partenariat économique (APE) entre l’Union européenne et le Japon. Ces deux accords ont été signés le 17 juillet 2018 à Tokyo à l’occasion du sommet UE-Japon. La mise en œuvre de l’APE, entré en vigueur le 1er février 2019, ouvre d’importantes perspectives en matière d’échanges économiques entre l’Union et le Japon, en créant une vaste zone économique de quelque 600 millions d’habitants, représentant environ 30 % du PIB mondial. Le résultat est équilibré et fondé sur la réciprocité.

Mise à jour : 31.07.20

Informations complémentaires