Iran

À la Une

Déclaration conjointe - Réimposition de sanctions par les États-Unis du fait de leur retrait du Plan d’action global commun - JCPOA (6 août 2018)

"La levée des sanctions liées au nucléaire est une partie essentielle de cet accord : elle vise à avoir une incidence positive non seulement sur les relations commerciales et économiques avec l’Iran mais également et surtout sur la vie du peuple iranien. Nous sommes résolus à protéger les acteurs économiques européens qui entretiennent des rapports commerciaux légitimes avec l’Iran, conformément à la législation européenne et à la résolution 2231 du Conseil de sécurité des Nations Unies. Pour cette raison, la loi anti-boycottage actualisée de l’Union européenne entre en vigueur le 7 août afin de protéger les entreprises de l’UE qui entretiennent des rapports commerciaux légitimes avec l’Iran face aux effets de sanctions extraterritoriales de la part des États-Unis."

Lire la suite ...

Introduction

La signature de l’accord de Vienne sur le nucléaire (JCPoA pour « Joint Comprehensive Plan of Action ») le 14 juillet 2015, entre l’Iran et le groupe des E3/UE+3 (France, Allemagne, Royaume-Uni, Etats-Unis, Chine, Russie), entré en vigueur le 16 juillet 2015, a marqué un tournant dans les relations bilatérales franco-iraniennes. Cet accord permet en effet la levée progressive des sanctions économiques européennes et américaines à l’encontre de l’Iran, adoptées au titre du programme nucléaire.

Ainsi, le ministre des affaires étrangères français s’est rendu à Téhéran dès le 29 juillet 2015 afin de relancer un dialogue au plus haut niveau avec les autorités iraniennes sur tous les aspects de notre relation bilatérale. Le président iranien, Hassan Rohani, s’est par la suite rendu en France le 28 janvier 2016, accompagné de huit ministres, de deux de ses vice-présidents et d’une délégation d’hommes d’affaires. Cette visite a permis de poser les bases de formats de consultations régulières entre ministères des affaires étrangères et de mettre en place une commission mixte économique. De nombreux textes de coopération institutionnelle ainsi que des contrats ont également été signés à cette occasion.

Dans la continuité de la visite du président Rohani, le premier dialogue politique franco-iranien s’est tenu à Téhéran en mai 2016, et le ministre iranien des affaires étrangères s’est rendu à Paris le 21 juin dernier. La première commission mixte économique franco-iranienne, présidée par les ministres des affaires étrangères, s’est tenue à Téhéran à la fin du mois de janvier 2017.

Le site de l’ambassade de France en Iran (http://www.ambafrance-ir.org/) permet de compléter utilement les informations contenues dans cette fiche.

Mise à jour : 25.04.17

Informations complémentaires

PLAN DU SITE