Présentation des Fidji

Données générales

FIDJI {JPEG}

Nature du régime : République parlementaire.
Chef de l’Etat : M. Jioji Konusi KONROTE.
Chef du Gouvernement : M. Josaia Voreqe BAINIMARAMA.

Situation économique

Données géographiques

Superficie : 18 333 km²
ZEE : 1 282 978 km2.
Capitale : Suva.
Villes principales : Suva, Lautoka, Nadi, Ba, Labasa.
Langues officielles : anglais, fidjien, hindi.
Langue courante : anglais, fidjien, hindi.
Fête nationale : 10 octobre (Fête de l’Indépendance).

Données démographiques

Population : 905 502 habitants (Banque mondiale 2017).
Densité : 49,39 hab/ km².
Croissance démographique : 0,75 % (Banque mondiale 2017).
Espérance de vie : 70,27 ans (Banque mondiale 2016).
Religions : chrétiens (64,5%) ; hindous (27,9%) ; musulmans (6,3%) ; sikhs (0,3%), autres : 0,6% (recensement 2007)
Indice de développement humain (2017) : 0,741 (92ème rang mondial).

Ambassade de France à Suva : https://fj.ambafrance.org/

Politique étrangère

En réponse aux sanctions prises par l’Australie et la Nouvelle-Zélande à la suite du coup d’Etat de 2006, le Premier ministre BAINIMARAMA a mis en œuvre un concept élaboré par ses prédécesseurs et qualifié de « Look North Policy », multipliant les relations avec tous les pays qui le souhaitaient, à l’exception de ses grands voisins.

Cette politique s’est traduite par le développement de relations avec des partenaires nouveaux, choisi en priorité parmi les pays du sud, à commencer par la Chine, mais également le Moyen-Orient (pays du Golfe) avec lesquels les Fidji, qui contribuent aux missions de maintien de la paix dans la région depuis 1978, a une histoire.

Suva a également développé des relations fortes avec New-Delhi (visite du Premier ministre MODI en novembre 2014, quelques jours avant celle du Président chinois XI ; organisation à Suva du Forum pour la coopération entre l’Inde et les pays du Pacifique en mai 2017 ; accord en matière de coopération dans le domaine de l’espace, accord militaire).

La relation avec l’Australie et la Nouvelle-Zélande, deux grands voisins et partenaires historiques, est désormais normalisée, comme en témoigne la récente visite, en janvier 2019 du Premier ministre australien Morrison à Suva.

Les Fidji sont très actifs au sein des enceintes multilatérales et notamment de l’Organisation des Nations unies. Ils ont ainsi été désignés pour présider le groupe des 77 en 2013, le Comité exécutif du FNUAP du PNUD et de l’UNOPS en 2014, l’Assemblée générale en 2016, le Sommet sur les océans (co-présidence) et la COP23 en 2017. Le pays assure actuellement la vice-présidence du Conseil des droits de l’Homme.

La politique extérieure des Fidji – qui sont membre des principales organisations régionales ainsi que du Groupe fer de lance mélanésien - se traduit aussi par un leadership affirmé dans la région, notamment au sein des petits Etats insulaires en développement, et un fort engagement dans les négociations climatiques depuis 2010, premier pays du monde à ratifier l’Accord de Paris en février 2016, premier petit État insulaire en développement (PEID) à présider une conférence des Parties— COP23, durant laquelle Suva a lancé le « dialogue de Talanoa »

Mise à jour : 03.19

Informations complémentaires

PLAN DU SITE