Relations bilatérales

Relations politiques

Les relations franco-érythréennes se sont développées à partir d’aout 1992 avec la visite de Bernard Kouchner, alors Ministre de la Santé et de l’Action humanitaire, qui fut le premier ministre européen à se rendre en Erythrée après la fin de la guerre d’indépendance. Ce déplacement a été suivi de la visite en France d’Issayas Afeworki en mai 1994, première visite officielle du Président érythréen dans un pays européen. Un canal de dialogue a depuis été maintenu avec l’Erythrée grâce à la présence d’une ambassade de France à Asmara.

Relations économiques

Les échanges commerciaux entre la France et l’Erythrée sont extrêmement limités. Les exportations françaises sont composées d’équipements industriels et agricoles ainsi que de produits chimiques et cosmétiques. Nos importations d’Erythrée sont composées à 98% de gomme arabique érythréenne. De la même façon, les seuls investissements français en Erythrée datent de l’installation de Total en 1994, sur la branche Marketing & Services, qui est le second opérateur du marché avec 46% de parts de marché derrière le libyen Tamoil.

Coopération

Notre coopération culturelle repose sur l’Alliance française d’Asmara, seul acteur culturel non érythréen du pays.

Mise à jour : 14.06.19

Informations complémentaires

PLAN DU SITE