Relations bilatérales

Relations politiques

Les autorités des Emirats arabes unis, sous l’impulsion de Cheikh Zayed, ont rapidement fait le choix de se doter d’un dispositif de défense dissuasif et se sont tournées vers la France. Les relations, dans un premier temps limitées aux hydrocarbures et aux coopérations de sécurité, couvrent aujourd’hui un large spectre : coopération culturelle et universitaire, installation de bases militaires françaises permanentes à Abou Dabi, projets conjoints dans le domaine des énergies renouvelables, etc. Les consultations au plus haut niveau sont régulières et le dialogue stratégique mis en place en 2012 permet un suivi technique des principaux projets de notre relation bilatérale.

Visites

Les visites ministérielles françaises régulières aux Emirats arabes unis permettent d’entretenir un dialogue politique fourni dans tous les domaines.

  • 18-19 janvier 2016 : visite à Abou Dabi et Dubaï de M. Laurent Fabius, ministre des affaires étrangères et du développement international.
  • 20 mai 2016 : visite à Paris de Cheikh Abdallah Bin Zayed Al Nahyan, ministre des affaires étrangères des Emirats.
  • 2-3 décembre 2016 : visite à Abou Dabi de M. François Hollande, président de la République.
  • 5 juillet 2016 : visite à Paris de Cheikh Abdallah Bin Zayed Al Nahyan.
  • 15 juillet 2017 : visite à Abou Dabi de M. Jean-Yves Le Drian, ministre de l’Europe et des affaires étrangères
  • 21 juin 2017 : visite à Paris du Prince héritier d’Abou Dabi Mohammed ben Zayed Al Nahyane
  • 6 septembre 2017  : visite à Abou Dabi de la ministre de la culture Françoise Nyssen

Relations économiques

Avec 3,6 milliards d’euros d’exportations françaises vers les Emirats, la Fédération est notre 2ème débouché dans le Golfe. Le volume des échanges commerciaux bilatéraux s’est établi à 4,66 milliards d’euros en 2016, en repli de 4,5 % par rapport à l’exercice précédent. Nos exportations vers les Emirats sont diversifiées. Les trois premiers secteurs exportateurs (plus de 70 % de nos ventes) sont les biens de consommation hors agroalimentaire, les biens d’équipements et les matériels de transports. A l’inverse, les importations (estimées à 1,05 milliard d’euros) sont dominées par les hydrocarbures.

Les Emirats accueillent aujourd’hui plus de 600 implantations de sociétés françaises (+10% par an), dont la majorité des grands groupes du CAC 40. En France, les Emirats sont le deuxième pays investisseur du Conseil de coopération des États arabes du Golfe après le Qatar.

Coopération éducative, culturelle, scientifique et technique

Projet d’une ampleur exceptionnelle et plus grand projet culturel porté par la France à l’étranger, le musée du Louvre Abou Dabi sera le premier musée universel dans le monde arabe. Doté d’une collection couvrant toutes les civilisations et toutes les périodes, du néolithique à nos jours, il est conçu comme symbole d’ouverture sur le monde et de tolérance. Projet bilatéral d’exception, tant par l’architecture du musée, que par son projet scientifique et culturel, il revêt une importance stratégique pour la France et les Emirats arabes unis. Son inauguration, prévue le 8 novembre prochain en présence du président de la République, marquera également l’aboutissement d’un programme culturel franco-émirien qui aura permis, depuis mars 2016, de mettre en valeur, la coopération culturelle et artistique entre la France et les Emirats.

La conférence d’Abou Dabi de décembre 2016 sur le patrimoine culturel dans les situations de conflit a été un autre temps fort de notre coopération. Elle a notamment conduit à la création d’un fonds international de soutien aux projets de protection du patrimoine (ALIPH).

Créée en 2006, l’Université Paris Sorbonne-Abou Dabi s’inscrit dans la stratégie « Vision Abou Dabi 2030 » des Emirats arabes unis, avec pour objectif d’orienter l’Etat vers une économie de la culture et du savoir. L’établissement s’est construit autour des sciences humaines et sociales, mais également du droit et de l’économie.

Autres coopérations

La coopération de défense entre la France et les Emirats est dense et diversifiée. Véritable partenariat stratégique, elle a été renforcée ces dernières années, dans un contexte régional mouvant, où les facteurs d’instabilité se multiplient. La France est le deuxième partenaire des Emirats arabes unis par la nature et le nombre des actions menées. Notre coopération comporte une forte dimension opérationnelle, grâce au dispositif prépositionné des forces françaises aux Emirats arabes unis (700 hommes), et couvre aujourd’hui une grande variété de domaines.

Pour assurer leur sécurité, les Emirats se sont tournés – depuis leur indépendance - vers plusieurs partenaires occidentaux, dont la France. L’accord de défense entre nos deux pays (1995, renforcé en 2009) et l’ouverture de notre base en 2009 sont emblématiques de cette stratégie.

Mise à jour : 06.10.1

Informations complémentaires

PLAN DU SITE