Relations bilatérales

La Cheffe de l’Exécutif de Hong Kong, Mme Carrie LAM, a effectué son premier déplacement en France (Bordeaux, Marseille, Paris) du 15 au 21 juin 2018. A cette occasion, elle s’est entretenue avec M. Jean-Yves LE DRIAN, ministre de l’Europe et des Affaires étrangères ainsi que M. Edouard PHILIPPE, Premier ministre. Elle a assisté à une cérémonie de livraison d’hélicoptères H175 sur le site d’Airbus Helicopters à Marignane en présence du Secrétaire d’Etat, M. Jean-Baptiste LEMOYNE.

Avec près de 20 000 ressortissants, dont près de 14 000 inscrits au registre du Consulat général, la communauté française installée dans la région administrative spéciale est l’une des plus importantes en Asie.

Les flux d’échanges bilatéraux entre la France et Hong Kong ont atteint 5,6 milliards d’euros en 2016. Hong Kong est le 1er excédent commercial de la France dans le monde après le Royaume-Uni (5.2 Mds€ en 2017). Grâce au transit vers la Chine, les exportations françaises vers Hong Kong ont presque doublé en 10 ans (aéronautique, vins, produits pharmaceutiques). La France est le 8e investisseur étranger à Hong Kong et le 2e investisseur européen. 800 entreprises dont 343 filiales d’entreprises françaises et 81 sièges régionaux sont présents à Hong Kong, réalisant un chiffre d’affaires estimé à 13.8 Mds€. La France accueille 70 entreprises hongkongaises (7000 employés).

Les performances commerciales de la France à Hong Kong sont essentiellement fondées sur les produits à très forte valeur ajoutée, pour lesquels la région administrative spéciale constitue une plate-forme d’achat privilégiée au niveau régional. Les domaines les plus en pointe sont l’aéronautique, la maroquinerie, les vêtements et chaussures, les parfums et les cosmétiques, la joaillerie et l’horlogerie ainsi que les vins et alcools. Les autorités hongkongaises souhaitent faire de leur cité le centre névralgique pour le commerce du vin en Asie.
L’innovation est une priorité partagée des gouvernements français et hongkongais. Début 2016, la France a établi un « French Tech Hub » à Hong Kong, dont l’objectif est de favoriser l’insertion des startups françaises dans leur environnement local et de promouvoir l’« attractivité » de l’écosystème français pour les startups de Hong Kong.
Le français est enseigné dans 7 des 9 universités locales et compte environ 2 000 étudiants. Créée en 1953, l’Alliance française de Hong Kong compte 6 000 élèves et 12 500 inscriptions (2017). Le Lycée Français International Victor Segalen est le plus important lycée français d’Asie, avec 2661 élèves inscrits à la rentrée 2017.

La coopération scientifique, universitaire et de recherche entre la France et Hong Kong se traduit au travers de quatre axes d’action majeurs : le développement des partenariats scientifiques de haut niveau par le soutien à la mobilité des chercheurs ; la promotion de l’enseignement supérieur français et de la mobilité étudiante ; le soutien au pôle de recherche Hong Kong University – Institut Pasteur (HKU-Pasteur Research Pole), spécialisé dans la recherche fondamentale sur les maladies infectieuses ; le développement du « France-HKUST Innovation Hub », plateforme de coopération et de communication scientifique et universitaire devant favoriser les partenariats, y compris en matière de R&D avec des entreprises françaises de haute technologies. Entre 350 et 500 étudiants hongkongais partent étudier chaque année en France ; entre 400 et 500 étudiants français sont en échange universitaire à Hong-Kong.

Seul centre de recherche européen en Chine entièrement consacré à l’étude de la Chine contemporaine, le Centre d’Etudes français sur la Chine contemporaine (CEFC), créé en 1991 et basé à Hong Kong, est impliqué dans la formation de doctorants, organise régulièrement des séminaires de recherche ou des colloques internationaux et publie la revue académique trimestrielle « Perspectives chinoises ».

Sur le plan culturel, le festival annuel « Le French May », créé il y a 25 ans, demeure le temps fort de la visibilité de la culture française à Hong Kong. Le festival propose annuellement un programme culturel varié (expositions, spectacles, cinéma, gastronomie) qui vise à mettre en avant tous les aspects de la culture française. En 2017, le French May proposait plus de 150 activités culturelles et a touché un million de spectateurs, dont 350 000 pour la seule exposition Louvre. La première édition du festival Lumières Hong Kong, inspiré de la Fête des Lumières de la ville de Lyon, avec laquelle un accord de partenariat a été signé en 2014 a lieu en novembre 2017.

Dans le domaine audiovisuel, la coopération est centrée sur l’industrie cinématographique, avec 20 festivals annuels de films où sont présentés des films français classiques ou contemporains (650 films projetés en 2016 dont 170 de production française). La région administrative spéciale s’avère également d’intérêt pour les filières des industries créatives françaises en matière d’arts numériques (réalité virtuelle et augmentée, projets transmedia et jeux vidéo en particulier).

Mise à jour : 22.06.18

Informations complémentaires

PLAN DU SITE