La France et la CEPALC

Commission économique pour l’Amérique latine et les Caraïbes (CEPALC) : quelle contribution française ?

Depuis 2001, au travers du Ministère de l’Europe et des Affaires Etrangères, la France contribue financièrement aux travaux de la CEPALC.

Créé en 1948, la CEPALC est une organisation régionale des Nations unies. Elle est en charge du suivi économique de la zone. Sur la base de cette expertise, elle accompagne les Etats latino-américains dans la conception de politiques publiques dans cinq domaines : agriculture, développement durable, développement urbain, mobilité durable, climat.

Depuis 2001, au travers du Ministère de l’Europe et des Affaires Etrangères, la France contribue financièrement aux travaux de la CEPALC. Elle y détache depuis 2003 un expert qui appuie la CEPALC sur les enjeux de bio-économie, le dialogue entre institutions publiques et privées pour le développement urbain durable et l’intégration énergétique.

Membre depuis 1948, la France a signé une nouvelle convention de coopération avec la CEPALC en 2017 qui vise à soutenir la mise en œuvre de l’Accord de Paris sur le climat, du Programme de développement durable à l’horizon 2030, ainsi que du Nouvel agenda urbain issu de la Conférence Habitat III, qui s’est tenu en Équateur en 2016.

Depuis le 11 mai 2018, la Guyane est membre associé de la CEPALC.

Informations complémentaires

PLAN DU SITE