Relations bilatérales

Partager

Relations politiques

La France est un des trois pays européens avec l’Allemagne et le Royaume-Uni à disposer d’une ambassade à Bandar Seri Begawan (la France partage ses locaux diplomatiques avec l’Allemagne depuis fin 2014). Le Brunei a ouvert une représentation diplomatique à Paris en juillet 1989, avec un ambassadeur résident depuis septembre 1991.
Le sultan a effectué une visite d’Etat en France en décembre 1996, puis plusieurs visites de travail à Paris, et une visite officielle en juin 2008. Le prince héritier, Haji Al-Muhtadee Billah Bolkiah, s’est rendu en visite de travail en France en juin 2006 et s’est entretenu avec le Président de la République Jacques Chirac.
L’entrée en vigueur le 3 avril 2019 de la mise en oeuvre complète de la charia a provoqué de vives réactions internationales. La France a appelé les autorités brunéiennes à renoncer à ce projet. La déclaration du Sultan, la veille du ramadan 2019, annonçant le moratoire sur la peine de mort, la ratification UNCAT et le respect de la vie privée, a cependant permis d’obtenir certaines garanties sur la non-application des peines corporelles prévues par la charia.
La relation bilatérale dans le domaine de la défense est de qualité. Un accord de défense signé en 1999 prévoit des consultations régulières. Les forces armées du Brunei sont équipées en partie de matériels français (missiles, radars, blindés). En outre le Brunei est considéré comme un point d’appui sûr pour nos escales de navires dans la région, comme l’a montré l’escale de la frégate Venémiaire en janvier 2021, en période de pandémie.

Présence française

En 2019, 90 Français étaient recencés au sein du registre consulaire. Les secteurs d’activité concernent surtout l’industrie pétrolière et l’éducation.

Visites

La dernière visite officielle au Brunei a été celle de l’amiral Denis Bertrand, ALINDIEN, en mars 2018.

Ambassadeur de France au Brunei Darussalam : Christian RAMAGE (depuis janvier 2018)
Ambassadeur du Brunei en France : Datin Paduka Malai Hajah Halimah MALAI HAJI YUSSOF (depuis 2016)

Relations économiques

Au sein de la zone ASEAN, la France enregistre un excédent commercial avec deux pays en 2020 : Singapour et le Brunei. Pour ce dernier, il est certes dans des proportions plus limitées avec + 7,7 M€. Nos ventes restent stables (6 2,6% à 8,1 M€).
En 2018, notre balance commerciale avec le Brunei avait été fortement excédentaire (362 M€) du fait d’une hausse conséquente de nos exportations à 363M€, après 5 M€ en 2017, principalement grâce aux bonnes performances du secteur aéronautique après des ventes quasi inexistantes en 2017. Les principaux acteurs économiques français sont Airbus, BNP Paribas, Thalès et surtout Total qui représente environ 10% des opérations d’exploration et exploitation conduites au Brunei. Une douzaine d’entreprises françaises sont implantées au Brunei.
Les commandes aéronautiques constituent une composante importante de nos ventes. Un contrat est en cours de négociation en 2021 avec Airbus pour la fourniture de 4 A321 XLR. Les biens d’équipement destinés à l’industrie gazière et pétrolière composent aussi une partie importante des commandes du Brunei en France. Air Liquide a inauguré en août 2018 une usine de séparation d’air, construite en partenariat avec la société Brunox et qui couvre la totalité des besoins du pays. EDF s’est portée candidate en 2021 pour établir une consolidation des trois sociétés du pays fournisseurs d’électricité.

Coopération culturelle, scientifique et technique

La France bénéficie d’une image positive au Brunei qui lui permet de mener une politique culturelle active, développée par l’Alliance française du Brunei, seul établissement culturel d’origine étrangère, créée en 1986.

L’enseignement du français a été introduit à l’université fin 2001. Un accord de coopération (MoU) entre l’Institut national des langues et civilisations orientales (INALCO/Langues O’) et l’université du Brunei Darussalam (UBD) a été signé en août 2019 et prévoit l’échange d’étudiants, la mise en place de projets communs de recherche, de colloques et de conférences.

Le succès de la semaine de la francophonie offre ainsi à la langue et à la culture française une belle visibilité, qui sera renforcée en 2021 à l’occasion du 35ème anniversaire de l’Alliance Française. Le Brunei consacre d’importants moyens à la formation de ses étudiants et finance des bourses pour des mobilités entrantes et sortantes.

Mise à jour : 31.03.21

Informations complémentaires