Relations bilatérales

Partager

Relations politiques

Reposant sur des valeurs démocratiques partagées, la relation bilatérale est confiante et amicale. Elle a été dynamisée par l’ouverture d’une ambassade à Gaborone, en juillet 2000, à l’occasion de l’installation à Gaborone du siège de la SADC. Le chef de la mission diplomatique française est également le Représentant spécial de la France auprès de la SADC. L’ouverture, en mars 2019, d’une ambassade du Botswana de plein exercice à Paris (auparavant suivie depuis Bruxelles) atteste également de la solidité des liens unissant les deux pays.

Présence française

Communauté française au Botswana : au 31 décembre 2017, le nombre de Français inscrits au registre était de 96 (dont 34 double-nationaux).
Communauté botswanaise en France : 26 inscrits en 2016

Visites

Le 22 février 2018, le ministre botswanais de la Défense, Shaw Kghati, a effectué une visite en France, où il a été reçu par la ministre des Armées, Florence Parly.
La visite officielle en France, les 20 et 21 mars 2008, du président Mogae, puis celle du président Khama en juin 2015, ont contribué à approfondir la relation politique. La ministre de l’Environnement, du Développement durable et de l’Énergie, Mme Ségolène Royal, s’est également rendue au Botswana en août 2015, dans le cadre de la préparation de la COP 21.

Ambassadrice de France au Botswana : Laurence Beau
Ambassadeur du Botswana en France : Mustaq Moorad

Mise à jour : 07.01.20

Informations complémentaires