Relations bilatérales

Partager

Relations politiques

L’accord de paix de Dayton, signé à Paris le 14 décembre 1995, confie au comité directeur du conseil de mise en œuvre de la paix (Peace Implementation Council Steering Board – PIC SB) la responsabilité de veiller à la bonne mise en œuvre du volet civil de l’accord. La France est membre du PIC SB, qui se réunit tous les six mois en BiH autour du Haut représentant. Par ailleurs, la France soutient la perspective européenne de la Bosnie-Herzégovine.

Présence française

Site internet de l’ambassade : https://ba.ambafrance.org/
Consulats : Sarajevo
Communauté française : un peu plus de 400
Communauté bosnienne en France : 10 000 (environ 30 000 avec les binationaux)

Visites

  • 6-7 mars 2023 : déplacement en Bosnie-Herzégovine de la secrétaire d’Etat chargée de l’Europe, Mme Laurence Boone ;
  • 18 février 2023 : entretien du ministre des Affaires étrangères de Bosnie-Herzégovine, M. Elmedin Konakovic, avec Mme Catherine Colonna, ministre de l’Europe et des Affaires étrangères, en marge de la conférence sur la Sécurité ;
  • 11 novembre 2022 : visite à Paris de Mme Bisera Turkovic, ministre des Affaires étrangères de Bosnie-Herzégovine : entretien avec Mme Catherine Colonna, ministre de l’Europe et des Affaires étrangères, et participation au Forum de Paris pour la paix ;
  • 11 novembre 2021 : participation de M. Zeljko Komsic, président en exercice de la présidence collégiale de Bosnie-Herzégovine, au Forum de Paris pour la paix ;
  • 3 mai 2021 : entretien téléphonique de la ministre des Affaires étrangères de Bosnie-Herzégovine, Mme Bisera Turkovic ; avec M. Jean-Yves le Drian, ministre de l’Europe et des Affaires étrangères ;
  • 31 janvier 2020 : participation de Mme Bisera Turkovic, ministre des Affaires étrangères de Bosnie-Herzégovine, à une réunion ministérielle à Berlin sur l’initiative franco-allemande sur les armes légères et de petit calibre dans les Balkans occidentaux ;
  • 11 novembre 2019 : participation de M. Zeljko Komsic, président en exercice de la présidence collégiale de la Bosnie-Herzégovine, au Forum de Paris sur la Paix ;
  • 11 décembre 2018 : participation du ministre des Affaires étrangères, M. Igor Crnadak, et du ministre de la sécurité, M. Igor Mektic, à une réunion ministérielle, à Paris, sur la lutte contre les trafics d’armes à feu dans les Balkans occidentaux ;
  • 19 mai 2018 : déplacement en France de la ministre de la défense, Mme Marina Pendes – entretien avec la secrétaire d’Etat auprès de la ministre des Armées, Mme Geneviève Darrieusecq, à Lourdes ;
  • 8 novembre 2016 : déplacement à Paris du ministre de la Sécurité, M. Dragan Mektic – entretien avec le ministre de l’Intérieur, M. Bernard Cazeneuve ;
  • 4 juillet 2016 : déplacement à Paris du ministre des Affaires étrangères, M. Igor Crnadak – entretien avec le ministre des Affaires étrangères et du développement international, M. Jean-Marc Ayrault, en marge du Sommet de Paris sur les Balkans occidentaux ;
  • 11 juillet 2015 : déplacement en Bosnie-Herzégovine du secrétaire d’Etat chargé des anciens combattants et de la mémoire, M. Jean-Marc Todeschini ;
  • 28 juin 2014 : déplacement en Bosnie-Herzégovine du ministre de la Défense, M. Jean-Yves Le Drian et du secrétaire d’Etat aux Affaires européennes, M. Harlem Désir.

Relations économiques

Nos échanges commerciaux sont globalement en augmentation depuis 2007. Ils ont augmenté de 32,1% en 2022, passant de 252 MEUR l’année précédente à 333 MEUR. La France représentait ainsi le 15ème fournisseur (avec 1,7 % du total des importations bosniennes) de la Bosnie-Herzégovine et son 9ème client (avec 2,2 % des exportations bosniennes) tandis que la Bosnie-Herzégovine se place 88ème parmi les fournisseurs commerciaux de la France et 112ème parmi ses clients (contre respectivement la 87ème et la 119ème place l’année précédente). Si la reprise post-crise sanitaire a généré une augmentation des échanges commerciaux bilatéraux, la croissance plus rapide des exportations françaises à destination de la Bosnie-Herzégovine comparativement à celle des importations n’a pas permis de réduire le solde commercial négatif que la France enregistre auprès de la Bosnie-Herzégovine depuis 2015 et qui s’est creusé de nouveau en 2022.

Selon la Banque centrale de Bosnie-Herzégovine, le stock des investissements étrangers totaux en Bosnie-Herzégovine était de 8,3 Mds EUR en 2021. La France occupe le 25ème rang (-2 places par rapport à 2019) avec un stock d’IDE de 16,9 MEUR, en baisse de -1,3 % en g.a. après une hausse de 56,4 % entre 2019 et 2020 dû essentiellement à la présence nouvelle d’Eutelsat dans le pays. La France représente ainsi 0,20 % du total du stock d’IDE du pays.

Coopération culturelle, scientifique et technique

Notre dispositif de coopération s’appuie sur l’Institut français (IF) de Bosnie-Herzégovine (IFBH) installé à Sarajevo, et ses antennes à Mostar et Banja Luka. Le Centre André Malraux, établi à Sarajevo pendant le conflit de la première moitié des années 1990, a fusionné avec l’IF en 2014.

Site internet de l’Institut français en Bosnie-Herzégovine : http://institutfrancais.ba/

Autres types de coopération

Un attaché de sécurité intérieure (ASI) en poste à Sarajevo met en œuvre des actions de coopération en matière de police : la lutte contre le crime organisé, le terrorisme et l’immigration clandestine.

Mise à jour : 16 mai 2023

Informations complémentaires