Composition du gouvernement du Royaume de Belgique

Partager

La coalition ayant abouti à la formation du gouvernement fédéral le 1er octobre 2020 se nomme « Vivaldi », en référence aux « Quatre saisons » (quatre familles politiques aux couleurs rappelant celles de chacune des saisons), Elle est composée de sept partis : Socialistes (wallons : PS ; flamands : sp.a), Libéraux (wallons : MR ; flamands : Open VLD), Verts (wallons : Ecolo ; flamands : Groen), Chrétiens-démocrates (exclusivement la branche flamande : CD&V).

Gouvernement fédéral du Royaume de Belgique

M. Alexander De Croo, Premier ministre

Les vice-Premiers ministres

  • M. Pierre-Yves Dermagne, vice-Premier ministre et ministre de l’Économie et du Travail
  • Mme Sophie Wilmès, vice-Première ministre et ministre des Affaires étrangères, des Affaires européennes et du Commerce extérieur, et des Institutions culturelles fédérales
  • M. Georges Gilkinet, vice-Premier ministre et ministre de la Mobilité
  • M. Vincent Van Peteghem, vice-Premier ministre et ministre des Finances, chargé de la Coordination de la lutte contre la fraude
  • M. Frank Vandenbroucke, vice-Premier ministre et ministre des Affaires sociales et de la Santé publique
  • Mme Petra De Sutter, vice-Première ministre et ministre de la Fonction publique, des Entreprises publiques, des Télécommunications et de la Poste
  • M. Vincent Van Quickenborne, vice-Premier ministre et ministre de la Justice, chargé de la Mer du Nord

Les ministres

  • M. David Clarinval, ministre des Classes moyennes, des Indépendants, des PME et de l’Agriculture, des Réformes institutionnelles et du Renouveau démocratique
  • Mme Karine Lalieux, ministre des Pensions et de l’Intégration sociale, chargée des Personnes handicapées, de la Lutte contre la pauvreté et de « Beliris »
  • Mme Ludivine Dedonder, ministre de la Défense
  • Mme Zakia Khattabi, ministre du Climat, de l’Environnement, du Développement durable et du « Green Deal »
  • Mme Annelies Verlinden, ministre de l’Intérieur, des Réformes institutionnelles et du Renouveau démocratique
  • Mme Meryame Kitir, ministre de la Coopération au développement, chargée des Grandes villes
  • Mme Tinne Van der Straeten, ministre de l’Énergie

Les secrétaires d’État

  • M. Thomas Dermine, secrétaire d’État chargé de la Relance et des Investissements stratégiques, chargé de la Politique scientifique, adjoint au ministre de l’Economie et du Travail
  • M. Mathieu Michel, secrétaire d’État chargé du Numérique, de la Simplification administrative, de la Protection de la vie privée et de la Régie des bâtiments, adjoint au Premier ministre
  • Mme Sarah Schlitz, secrétaire d’État chargée de l’Égalité des genres, de l’Egalité des chances et de la Diversité, adjointe au Ministre de la Mobilité
  • M. Sammy Mahdi, secrétaire d’État chargé de l’Asile et de la Migration, de la Loterie nationale, adjoint à la Ministre de l’Intérieur, des Réformes institutionnelles et du Renouveau démocratique
  • Mme Eva De Bleeker, secrétaire d’État chargée du Budget et de la Protection des consommateurs, adjointe au ministre de la Justice, chargé de la Mer du Nord.

Le gouvernement de la communauté germanophone, ou "Ostbelgien", est une coalition entre le ProDG, les libéraux du PFF et les socialistes germanophones.
Au sein de la Communauté française de Belgique ou "Fédération Wallonie-Bruxelles", le gouvernement est composé d’une coalition "Arc-en-ciel" (PS-MR-Ecolo).

En région wallonne, le gouvernement dirigé par M. Elio Di Rupo (PS), issu des élections régionales du 26 mai 2019, est constitué d’une même coalition "Arc-en-ciel".

En Flandre (Région et Communauté, fusionnées), le gouvernement dirigé par M. Jan Jambon (N-VA), issu des élections du 26 mai 2019, est une coalition composée des N-VA, CD&V et Open VLD.

Dans la région de Bruxelles-Capitale, le gouvernement est formé d’une coalition de six partis : PS, Ecolo, et DéFI du côté francophone ; Groen, Open Vld et one.brussels-sp.a du côté néerlandophone.

Voir aussi :

Mise à jour : 20.01.22

Informations complémentaires