Asie - Océanie

Thierry MATHOU, Directeur Asie - Océanie au Ministère de l’Europe et des affaires étrangères, nous présente les enjeux de la diplomatie française dans la région.

Les équilibres de la région concernent directement et concrètement la France, et ceci à plusieurs titres :

  • La paix et la sécurité : la région Asie-Océanie correspond à une « réalité française » : outre la présence croissante de nos communautés expatriées (145 000 personnes enregistrées, soit 8% de la population française expatriée dans le monde), dont le nombre a triplé en 20 ans, et de nos entreprises (plus de 7.000 filiales d’entreprises françaises implantées en Asie Océanie, ce qui place la France en tête de l’Union européenne), la zone Indopacifique au sens large abrite également 1,5 million de ressortissants français répartis sur les cinq territoires du Pacifique et de l’océan Indien et des forces armées pré-positionnées (8.000 personnels). 93% de notre zone économique exclusive est située dans les océans Indien et Pacifique. Cela justifie pour la France de s’impliquer activement dans le règlement des crises régionales - évolution de l’Afghanistan, ambitions nucléaires et balistiques nord-coréennes, crise des Rohingyas, notamment- la sécurité des principales voies de navigation, la lutte contre le terrorisme et la radicalisation et contre la criminalité organisée.
La présence française en chiffres
8% de la population française expatriée dans le monde
Plus de 7.000 filiales d’entreprises françaises
Une présence diplomatique et consulaire dans 25 pays
  • L’avenir du multilatéralisme : si la région reste marquée par une très grande hétérogénéité sur le plan économique, elle comprend 6 membres du G 20 (Australie, Chine, Corée du Sud, Inde, Indonésie, Japon), reflet de son poids croissant dans la gouvernance mondiale. Dans un contexte d’attachement de la France à un ordre international fondé sur les règles et le droit, sur la libre circulation et le libre-échange, et d’engagement de notre pays en faveur d’un multilatéralisme juste et équitable, l’Asie Océanie est un partenaire et un interlocuteur incontournable. Le projet chinois de « Nouvelles Routes de la Soie » (BRI), les stratégies japonaise, australienne, américaine ou indienne axées sur l’indopacifique, les modèles d’intégration politique et économique promus dans l’ASEAN – organisation dont la centralité est à plusieurs titres déterminante - sont autant de modèles de développement et de concepts de relations internationales dont la France ne peut se désintéresser. Ils offrent de nombreuses opportunités à notre pays comme à l’Union européenne, mais constituent aussi des défis qu’il convient de relever.
  • Une région incontournable au regard des enjeux globaux : le poids croissant de l’Asie Océanie dans les échanges commerciaux et les investissements mondiaux fait de cette région un acteur de premier plan, qui pèse sur le processus de définition des normes. Elle représente un enjeu mondial majeur en matière de changement climatique, qu’il s’agisse de la trajectoire des grands pays émergents d’Asie ou du rôle d’entrainement et de mobilisation des petits Etats insulaires du Pacifique particulièrement menacés. L’Asie-Océanie demeure certes récipiendaire des politiques internationales d’aide au développement et de coopération, mais en est de plus en plus un acteur incontournable avec lequel la France a vocation à travailler.
  • La région constitue enfin, de par son poids démographique et son influence sur la scène internationale, un enjeu majeur pour l’amélioration de la situation des droits de l’Homme et de l’Etat de droit dans le monde, pour laquelle la France a une responsabilité particulière et qui représente une réponse durable à la radicalisation et aux tensions internes. La promotion du français, de la culture française et des échanges humains est également un vecteur de promotion de nos valeurs.

La France entretient dans la région un réseau diplomatique et consulaire important (présence dans 25 pays). Aux ambassades et consulats s’ajoutent deux bureaux de représentation, les instituts et alliances françaises, les agences de coopération et de développement, les structures d’aide aux entreprises, au tourisme et à la recherche, ainsi que les lycées français. Ce maillage dense vise à défendre nos intérêts, à soutenir nos ressortissants et nos entreprises, et à promouvoir notre influence et notre attractivité.

La rubrique Asie-Océanie, nouvelle sur le site France Diplomatie, a pour ambition de donner une vue d’ensemble des enjeux à l’œuvre dans cette région stratégique à plus d’un titre, tant par pays que par grandes thématiques, et des moyens qu’y déploie la France. Elle s’adresse aussi bien au lecteur averti et spécialisé qu’à un public souhaitant s’informer sur les grands axes de la politique étrangère de notre pays. Elle répond en cela à une exigence croissante de transparence de l’action publique.

Je vous souhaite une excellente lecture !

Juin 2018

PLAN DU SITE